46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 1 : Un copieur sachant copier
 

L'élève Ducobu, tome 1 : Un copieur sachant copier

 
 

Résumé

L'élève Ducobu, tome 1 : Un copieur sachant copierAfin d'acceder au résumé de L'élève Ducobu, tome 1 : Un copieur sachant copier, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de L'élève Ducobu, tome 1 : Un copieur sachant copierGentillet.

Ducobu est un peu le "Grand Duduche" des années 2000. Succès notoire en librairies, ses més(aventures) nous font sourire. Pas un rire franc, à moins d'être très jeune, c'est vrai, mais qui déride.

L'école, la classe de notre ami, ressemblent à ces petites écoles de village où tout le monde se connaît, ou presque. Ducobu porte un éternel pull rayé jaune et noir; une véritable abeille qui essaie de butiner un maximum de mots chez sa voisine pour remplir ses feuilles de devoirs, hélas souvent désespérément vierges.

L'action est surtout centrée sur lui-même, Léontine et Mr. Latouche, éternel désabusé face au comportement facétieux de son élève.
Cette série fait un peu "ringarde", c'est vrai. Le trait de Godi paraît hésitant, haché. Les mimiques, faits et gestes des personnages ne "cassent pas la baraque".

C'est gentil, agréable à lire. Sans plus.


Chronique rédigée par LYmagier le 09/11/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de LYmagierReflet de l'avatar de LYmagier
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 7,55 7,55 7,55
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.33
Dépôt légal : Juin 1997

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD L'élève Ducobu, tome 1 : Un copieur sachant copier, lui attribuant une note moyenne de 3,33/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 2 2013
   

J'ai l'éléve Ducobu qui est passé entre mes mains, en plus ça tome bien, c'est le premier tome. Je ne connais absolument rien de cette série, j'ai juste entendu parler des films qui ont été fait autour... Pas grand chose quoi.
Alors ce sont des gags en une page ou plus, complétement irréguliers, certains sont drôles et d'autres très quelconques. Les dessins sont moches mais je suppose que c'est parce que c'est le premier tome. Certaines répliques sont assez cinglantes et marrantes. Je ne sais pas ce qui devient réccurent par la suite mais dans ce premier tome on a le droit au squelette Nenesse et la voisine "Gratin" sur qui Ducobu copie sans arrêt régulièrement.
C'est pas de la grande BD mais ça se lit.

27 2 2009
   

Cet album est le premier de la série, et ça se voit. Ça se voit sur plusieurs points, à commencer par le dessin qui apparaît comme pas très joli (comparé à celui des derniers tomes). Mais, c'est aussi visible au niveau du scénario, car notre cancre préféré n'utilise pas encore les grands moyens pour copier sur sa voisine (il se limite surtout à regarder), et Neness est encore un squelette muet.

Il y'a cependant, dans cet album même un début d'évolution en ce qui concerne le scénario, car Neness acquiert la parole après quelques pages, et à la fin Ducobu lance quelques méthodes pour copier (ici le coup de la photo).

Cet album est aussi sympathique pour ses répliques ("vous dites que c'est une faute impardonnable qui rejaillira sur mes descendants jusqu'à la douzième génération"). Il y'a également des gags formant une petit histoire, comme ceux de la classe de neige qui sont très drôle.

On a donc un premier tome assez sympathique, mais les prochains tomes seront meilleurs, et le dessin deviendra plus joli. A noter que dans cet album, Ducobu rêve qu'il participe à un jeu TV. Cette idée sera reprise dans l'album 10 avec Léonie, à la différence que l'histoire sera plus longue et que ça ne sera pas un rêve.