46 508 Avis BD |20 168 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 6 : Un amour de potache
 

L'élève Ducobu, tome 6 : Un amour de potache

 
 

Résumé

L'élève Ducobu, tome 6 : Un amour de potacheAfin d'acceder au résumé de L'élève Ducobu, tome 6 : Un amour de potache, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

C'est avec plaisir que nous retrouvons Ducobu dans son sixième tome aux éditions Dupuis. Depuis toujours, Zidrou a réussi à marquer la série d'une bonne dose d'originalité.
Ce n'est pas au cours de cet album qu'il aura changé sa façon de faire: nous aurons droit aux vacances de ce cher cancre, aux objets gratuits dans les numéros de "Tralala", la revue de sa voisin, à ceux de son propre magazine et j'en passe.

Comme toujours, Zidrou a parsemé l'humour dans ce tome, ainsi que les bons dialogues et les quelques nouveaux personnages.

Pour parler du dessin, Godi l'a une fois de plus réussi : il n'a pas son pareil pour dessiner les squelettes et autres personnages. De plus, nous aurons droit à une couverture rose, une première dans l'histoire de la série.

Un tome une fois de plus réussi.


Chronique rédigée par Jérôme le 09/07/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 49 (64,47 %)
  • 27 (35,53 %)
  • Total : 76 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter d'occasion : 3,73
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD L'élève Ducobu, tome 6 : Un amour de potache, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 3 2013
   

J'ai sauté direct du tome 2 au tome 6, ce qui frappe c'est avant tout le dessin qui a énormément évolué entre les 2 tomes, le trait est plus précis et fait nettement moins brouillon. Par contre à la lecture, pas grand chose de neuf, ce sont les mêmes personnages principaux: l'instit, la voisine Grattin, Ducobu et Neness le squelette abonné au coin, et ce sont également les mêmes histoires ou presque développées en une page.
Alors c'est pas mauvais, et c'est bien écrit: les dialogues et répliques sont sympas. Parfois ça fait sourire, mais entre un album et un autre, on a tout de même l'impression d'avoir souvent les mêmes histoires tournées de manières différentes.
Un tome de temps en temps pourquoi pas mais de là a avoir toute la collection ou faire des films là dessus, je ne sais pas.

8 2 2011
   

Ducobu-Léontine-Latouche-Néness… le quatuor de base se retrouve ici dans des petites histoires qui mettent principalement en scène la salle de classe.

Bon, ça fait peut-être rire jusqu’à un certain âge ; mais en ce qui me concerne… plus tellement. Attention, je ne dis pas que c’est mauvais car les gags sont bien imaginés, mis en scène et le dessin de Zidrou est assez attractif MAIS : je pense qu’ajouter un ou plusieurs personnages « solides » et bien campés donnerait plus de poids aux saynètes.

C’est quand même imaginatif, je le reconnais. Développer une idée, une histoire, un gag et ce en majorité en une page ; il faut quand même le faire. Mais la mise en scène, le découpage « n’explosent » pour ainsi dire jamais.
Quatre strips par page composent la majorité de celles-ci. Il n’y a donc pas de surprise(s) à l’ouverture d’un album.

In fine : je pense que l’ensemble aurait pu être beaucoup plus « pétant », mais ça reste fort gentillet.
Bien fait quand même.

3 6 2010
   

Un très bon tome qui sent les vacances à plein nez ! Enfin, il faut dire que je l’ai lu en été… Mais on y trouve aussi une dizaine de pages sur la fin de l’année scolaire, comme la tradition l’exige ! Une atmosphère agréable se dégage donc de cet album, au sein duquel l’humour est omniprésent. Et le trait rond mais dynamique témoigne clairement du talent de Godi !

19 3 2009
   

Encore un bon album de Ducobu, où les gags se suivent et apportent toujours leur petite réplique savoureuses. Ici, comme dans le tome 5, on n'a pas vraiment plusieurs gags l'un à la suite de l'autre qui constitue une histoire, mais ça ne gène pas forcément. Le dessin est encore plus joli. Les très bons gags se déroulent autant dans l'école qu'en dehors, et il est excellent de voir le père de notre héros tomber amoureux de l'aide scolaire.

Dans cet album commence (je n'ai pas de souvenirs d'eux avant si y'en avait), des gags plus tendre, dont un où Ducobu manifeste son amitié pour sa voisine ("elle est authentique"). On voit aussi que les personnages malgré tout s'apprécie (Ducobu écrit une lettre à son instituteur lui demandant de revenir vite).

On a donc dans cet album, les habituels gags (qui nous font souvent sourire), mais en plus un début de gags tendre. C'est donc encore un bon album.