45 122 Avis BD |19 449 Albums BD | 7 704 séries BD
 

L'Autoroute du soleil : Intégrale

 
 

Résumé

L'Autoroute du soleil : IntégraleAfin d'acceder au résumé de L'Autoroute du soleil : Intégrale, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de L'Autoroute du soleil : Intégrale"L'Autoroute du soleil" est un gros pavé impressionnant de 430 pages (récemment réedité en deux volumes) qui me semble-t-il, se réclame du manga.

L'histoire est longue. Les péripéties des deux personnages principaux, Alex et Karim, sont presque dignes de "Mildiou" tant les rebondissements sont nombreux et l'acharnement de leur poursuivant prononcé. Le début est raconté de façon absolument magistrale par une voix off (l'analogie avec le cinéma est très forte) qui présente les personnages, la situation, et qui donne le coup d'envoi.

A partir de là les choses s'enchaînent de façon assez implacable. Les évènements se succèdent, logiques, durs, et on se retrouve englué dans une situation inextricable. Personnellement je trouve ça très bien fait. Seule solution : la fuite, qui va durer tout l'album... Fuite devant un ennemi complètement acharné et qui ne lâche pas sa proie. Fuite devant certaines rencontres malheureuses, mais qui ne seront pas anecdotiques et participeront au contraire à la construction de l'histoire.

L'évolution des personnages est un des points forts de cet album. Que ce soit Faurissier, qui devient aveugle puis fou de haine, Alexandre, qui de gamin boutonneux et timide s'affirme de plus en plus, ou d'autres encore, les personnages ne sont pas monolithiques, ils ne sont pas figés, au contraire : ils sont très vivants.

Bon, tout de même, en 430 pages on a le temps de trouver l'histoire un peu longue, c'est vrai. Et puis certains rebondissements font un peu feuilleton. N'empêche, lorsque la mécanique s'est mise en marche, plus moyen de lâcher cet album. C'est vraiment prenant.

Pas grand-chose à dire sur le dessin, c'est du Baru. Un petit regret sur la couleur, qui à mon avis aurait apporté un plus à l'ensemble, et sur le tic de dessin de l'auteur qui consiste à faire des persos parfois complètement de travers pour marquer leur énervement... C'est un peu déstabilisant au début.

A lire, sans aucun doute.


Chronique rédigée par CoeurDePat le 28/08/2003
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CoeurDePatReflet de l'avatar de CoeurDePat
Statistiques posteur :
  • 257 (75,15 %)
  • 18 (5,26 %)
  • 67 (19,59 %)
  • Total : 342 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 12,78 12,78 12,78
Acheter d'occasion : 3,49
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.64
Dépôt légal : Septembre 1995

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD L'Autoroute du soleil : Intégrale, lui attribuant une note moyenne de 3,64/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 12 2017
   

Ce que j’ai particulièrement apprécié, dans cet album, ce que l’on ne voit pas le temps passer. Depuis la présentation des personnages jusqu’au dénouement, le rythme effréné que nous impose le scénariste entraine le lecteur toujours plus loin et toujours plus vite. On se retrouve ainsi dans une course poursuite où deux copains, Karim et Alexandre, tentent d’échapper au terrible docteur Faurissier, qui veut assouvir une vengeance. Cette course-poursuite nous entraîne sur les routes ou sur les rails, en pleine ruralité ou au cœur d’une banlieue à feu et à sang, en pleine montagne ou au bord de la mer. Les situations sont variées, et les personnages le sont tout autant : sur ces derniers, on remarque que l’auteur a tenté de rendre chacun des protagonistes, au cœur du récit ou non, touchants et authentiques. Et finalement, dans le feu de l’action, et pris dans le rythme de ces situations qui en appellent toujours une autre, on se prend au jeu et on ne se pose pas trop de questions. Tout est là, la narration efficace et deux personnages sympathiques au centre de l’intrigue, permettent de passer un bon moment sans se poser trop de questions.

Et pourtant, il y en aurait. A commencer par le comportement de Faurissier à partir du milieu de l’album, qui me semble incohérent : la rage du personnage semble se transformer en une espèce de folie. C’est une aubaine pour Karim et Alexandre, mais un peu dommage car le récit se termine donc en queue de poisson. Par ailleurs, certains hasards font bien les choses, comme le fait que Karim et Alexandre se retrouve sur le chemin de René, ou s’arrêtent pile poil dans la seule station service que Faurissier a décidé de surveiller. Enfin, si certains personnages peuvent paraître authentiques, les relations ne me semblent pas toujours rendues avec une extrême rigueur, Karim et Alexandre connaissant des aventures un peu rapide (si ca s’explique par l’aura de Karim, c’est quand même plus incertain en ce qui concerne Alexandre).

Mais je dois avouer que ces éléments ne me sont venus à l’esprit qu’une fois l’ouvrage refermé. Avant cela, je n’ai pas pu le lâcher, entraîné par une narration qui se révèle efficace et qui retient de fait l’attention, malgré un dessin en noir et blanc un peu tristoune.

13 12 2010
   

Ce livre est agréable par son dynamisme naif mais c'est à peu près la seule qualité que je lui ai trouvée.
Les personnages sont caricaturaux et l'histoire bien que ancrée dans le réel est trop invraisemblable. Le livre est long, très long, les péripéties sont poussives. J'ai l'impression que l'auteur est payé à la page. Le style de dessin (à la cabu selon moi) n'est pas mon truc. Une BD qui se veut sociale mais finalement trop clichée pour moi.

22 3 2010
   

Excellent !!!
J'ai rarement dévoré une BD avec autant de plaisir, et je me suis rarement autant marré. Un cocktail détonnant : un rythme endiablé, des situations impossibles, un humour décapant, des personnages atypiques et drôles, pour une BD qui se lit d'une traite !
Dans une ambiance très années 80, on suit avec jubilation les aventures de ces deux compères improbables que sont Karim et Alexandre, qui vont nous faire parcourir l'autoroute du soleil de long en large, de Nancy à Marseille, poursuivis tantôt par des furieux d'extrême droite, tantôt par des trafiquants de drogue. On pense parfois à des Snatch ou Arnaque, Crime et Botanique, et surtout on se poile, car rien n'est jamais vraiment très sérieux...
A découvrir de toute urgence !

6 1 2006
   

Le point fort de cette BD, c'est sa narration pêchue : c'est le genre de BD que vous avez du mal à lâcher quand vous l'avez entamée et que vous lisez jusqu'à la fin.

Le dessin est pas mal même si j'ai mis quelques pages à me faire aux personnages plus expressifs que vraiment soignés. Mais le style de dessin a le même dynamisme que l'histoire elle-même donc convient très bien. Seules certaines séquences d'action sont assez mal passées pour moi car le dessin et la mise en page m'ont parus un peu difficile à comprendre en première lecture (je pense au moment où la camionnette du gars bourré arrive en zigzaguant vers les héros, ou au moment où le camion percute de plein fouet la voiture des méchants et la fait voler devant leurs yeux héberlués).

Le scénario de base n'avait pas grand chose pour me plaire : je ne suis pas friand du tout de courses-poursuites avec des rebelles débrouillards comme héros et des méchants avec des flingues comme pourchasseurs. Et pourtant j'ai été rapidement happé par l'histoire notamment je pense parce qu'elle est très bien introduite et ensuite parce que la narration est très bonne.
Par contre, même si je l'ai lue avec interêt, il n'est pas ressorti grand chose au final de ma lecture. J'ai passé un moment assez agréable mais je garde un souvenir assez diffus du tout car rien ne m'a vraiment marqué et la fin de l'histoire m'a parue un peu simple et sans ce petit quelque chose qui aurait fait du récit complet un tout excellent et mémorable.

Bon moment de lecture mais pas un souvenir impérissable.

23 12 2005
   

C’est seulement après quelques dizaines de pages que j’ai réussi à rentrer dans l’histoire. En effet, l’attrait pour cet album a débuté avec le premier chassé-croisé entre les protagonistes où le sadisme des uns se joue de la peur des autres, rendant l’atmosphère assez "trippant". On est pris par les enchaînements qui voient les déboires s’accumuler pour nos deux "fuyards". Ce road-movie sans temps mort se lit donc sans ennui. A noter que les dessins de Baru sont en parfaite adéquation avec ce récit de "chasse à l’homme".
A lire, certainement !

20 9 2005
   

Quand le docteur Raoul Faurissier, activiste déjanté de "l'Élan National Français", retrouve sa femme au lit avec un jeune immigré nommé Karim, il n’a plus qu’une chose en tête : la vengeance !

Il s’en suit une cavale pleine de rebondissements à travers toute la France avec d’un côté, Raoul Faurissier et sa bande de fachos et de l’autre Karim le tombeur et Alexandre le fils d’ouvrier italien immigré, vouant une admiration sans borne à Karim.

Pendant 430 pages, le lecteur va se retrouver au milieu de cet incroyable road-movie, se retournant régulièrement pour voir si ce fou de Faurissier ne l’a pas rattrapé ! Les personnages sont tous très bien développés et c’est se liant d’amitié pour Karim et Alexandre que le lecteur va prendre part à cette fantastique course-poursuite.

Les rencontres que font Karim et Alexandre durant leur fuite ne sont pas toutes agréables, mais elles apportent toutes un plus à l’histoire. La narration est très fluide, tout s’emboîte parfaitement et on est vite happé par l’histoire.

Le dessin de Baru est plutôt spéciale mais colle parfaitement à l’histoire. Depuis sa première édition, une nouvelle édition en deux volumes et au format légèrement plus grand est parue dans la collection "Ecritures".