46 373 Avis BD |20 097 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Tome 11 : Sifflez dans le ballon !
 

L'Agent 212, tome 11 : Sifflez dans le ballon !

 
 

Résumé

L'Agent 212, tome 11 : Sifflez dans le ballon !Afin d'acceder au résumé de L'Agent 212, tome 11 : Sifflez dans le ballon !, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de L'Agent 212, tome 11 : Sifflez dans le ballon !On ne présente plus L'agent 212. Cette série familiale crée par Kox et Cauvin est devenue au fil des années un classique des éditions Dupuis.

Les gags de cet album sont plutôt bons. Certain bien trouvé, d'autre plus facile, mais ils sont tous drôles. Et au fond quand on ouvre ce genre de BD on ne s’attend pas à plus que cela, on cherche juste a passé un moment de détente sans prise de tête. Au niveau des dessins Kox maîtrise son personnage. Les décors ne sont franchement pas soignés en revanche.

L’agent 212 n’est donc pas la bande dessinée de ce genre la moins réussi mais on ne peut pas dire non plus qu’elle est indispensable pour les amateurs du genre.


Chronique rédigée par Toque le 17/04/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 97 (81,51 %)
  • 19 (15,97 %)
  • 3 (2,52 %)
  • Total : 119 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 2,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.75
Dépôt légal : Novembre 1989

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD L'Agent 212, tome 11 : Sifflez dans le ballon !, lui attribuant une note moyenne de 2,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

6 12 2009
   

Un album de l’agent 212, comme tous les autres, sans grande originalité : ceux qui apprécient la série l’aimeront, ceux qui n'aiment pas, je vous conseille de ne pas réessayer de lire cette série avec cet album.
Dans cet album les gags sont assez bon mais ils sentent le réchauffé : c’est vu et revu.
De plus je n’apprécie pas particulièrement le dessin de Kox (les décors sont pratiquemment inexistants).
Pas indispensable.