45 122 Avis BD |19 449 Albums BD | 7 704 séries BD
Accueil
Tome 4 : Système Ragnarok
 

Kookaburra, tome 4 : Système Ragnarok

 
 

Résumé

Kookaburra, tome 4 : Système RagnarokAfin d'acceder au résumé de Kookaburra, tome 4 : Système Ragnarok, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Kookaburra, tome 4 : Système RagnarokCe quatrième tome débute à Ayers’rock il y a 20.000 ans, au beau milieu des aborigènes d’Australie. Là où la prophétie du Kookaburra a débutée !

Un nouveau décor australien très agréable et aux couleurs fantastiques que nous offre Nicolas Mitric, venu suppléer Crisse au dessin. Mitric, qui avait déjà dessiné le premier tome de la série parallèle "Kookaburra Universe" et à qui on pourrait éventuellement reprocher de ne pas toujours respecter l’apparence des personnages de Crisse.

Toutes les histoires, les personnages principaux (Dragan Preko, Skull, le prince-sorcier Kubilaïkhaa, l’Amazone Taman-kha, le Dakoïd rouge, etc.) et les 5 enfants de la prophétie convergent dans ce quatrième tome.

Des énergies énormes sont déployées lorsque les 5 enfants se réunissent dans ce tome encore plus dynamique que les précédents et dont la suite s’annonce explosive et pleine de surprises.


Chronique rédigée par yvan le 02/11/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 2344 (58,32 %)
  • 1104 (27,47 %)
  • 571 (14,21 %)
  • Total : 4019 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 6,67
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Aout 2004

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Kookaburra, tome 4 : Système Ragnarok, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

30 11 2017
   

Oulà il y a du changement dans ce tome. Déjà graphiquement, Mytic ne fait pas trop d’effort sur les personnages, physiquement ils ne sont pas tous identifiables du premier coup d’œil. Pour le reste c’est moins beau que Crisse, mais ça reste joli. C’est tout de même bien embêtant ce changement de dessinateur en plein milieu de série. Ce qui est fort dommage aussi, c’est les changements dans le scénario. Autant jusque-là les épisodes étaient denses et bien construits, autant là j’ai eu une impression de platitude, que finalement il ne se passe pas grand-chose. Et ce sentiment se prolonge, surtout car le changement est évident, jusqu’à me demander si les auteurs ne bâclent pas un peu la série. Surtout quand on voit le temps d’attente entre les tomes. Bref… dans ce tome, on se contente d’aller d’un endroit à un autre afin de réunir les 5 enfants de la prophétie, la narration n’est pas fluide et l’humour est moins présent.

6 6 2009
   

Un quatrième tome un petit peu décevant au niveau scénario pour ma part. J'ai un peu l'impression que ça part dans tous les sens, je ne m'y retrouve plus dans l'enchaînement des idées et à vrai dire, j'ai été totalement paumé, ce qui a nécessité que je revienne en arrière plusieurs fois pour savoir dans lequel des vaisseaux se jouait l'action. Je ne comprends pas bien comment l'affrontement est déclenché, je ne comprends plus comment les ennemis du tome 3 se retrouvent pour finalement faire cause commune, pourquoi on laisse des vaisseaux entrer et sortir d'endroits où ils ne devraient ni entrer ni sortir. En bref, j'ai un peu l'impression que le scénario est totalement confus et que la réunion des enfants, qui semblait être le propos de cet album, est mené de façon maladroite, avec des actions pour combler un manque d'imagination mais qui apportent une confusion supplémentaire à l'ensemble. J'ai vraiment eu du mal à rester accroché à cette histoire, dons le suspense s'étiole au fur et à mesure. Si les scènes d'actions donnent du rythme, j'ai un peu de mal à voir comment elles "servent" l'histoire. Toutefois, le scénario nous propose une surprise de taille en fin d'album et donne de nouvelles pistes qui permettent au lecteur d'essayer de deviner la suite du récit. Mais dans le même temps, les actions du passé sont encore trop peu expliquées (pourquoi parle-t-on de leurre ? Pourquoi cette prophétie? Qui est Gwana et que veut-il avec ce message qui parcourt les millénaire,). La trame générale est confuse, elle aussi.

En revanche, j'ai apprécié le changement de dessinateur. Les personnages sont moins lisses, moins ronds et j'ai aimé ce travail qui donne plus de caractères aux protagonistes. C'est vrai que la physionomie des protagonistes change beaucoup et du coup, c'est plus difficile à suivre, que les enfants ont gagné quelques années avec ce procédé, mais dans le même temps, ils sont plus expressifs. Comme les décors sont toujours soignés, je dirai que ce changement de dessinateur a permis de gommer un reproche que je faisais à cette série, à savoir des personnages un peu trop ronds et sans véritable expression, dont l'aspect physique ne correspondait pas vraiment aux personnages et aux sentiments ressentis.

Malgré ce mieux, l'histoire semble "brouillonne" et j'ai l'impression que l'auteur ne sait plus véritablement où aller dans cette histoire. Il faut aussi nuancer mon propos avec le fait que je n'ai pas lu "Kookaburra Universe" qui, semble-t-il, apporte bon nombre d'éclaircissements sur la série initiale.

26 3 2008
   

Que d’attente pour avoir enfin ce 4ème tome de la série !!! 6 ans de patience afin de connaitre enfin la suite…Autant dire que Crisse aura été particulièrement cruel avec nous pendant toutes ces années.
Nous étions en droit d’espérer pour cela un tome parfait, une suite digne de ce nom et faisant honneur aux précédents albums.

Coté scénario, rien à dire. Après ce qui apparait finalement comme une brillante introduction, ce quatrième tome nous livre enfin la bataille entre tous les camps. Les vaisseaux spatiaux entre en conflit. Et le chassé croisé entre les différents partis, entre les différents enfants continus. Avec une surprise de taille à la fin de l’album. On aurait bien une idée sur la réalité du sujet, mais Crisse maniant avec efficacité la trame de son scénario nous réserve à n’en pas douter un sort tout autre. Je lui fais confiance sur ce point. Sinon, il sera bien dommage de pourrir ainsi sa série qui nous a tant fait rêver jusqu’alors.

Si le scénario tient ses promesses, en revanche, quelle déception coté dessin et mise en couleur !!!
Ce n’est plus Crisse au dessin, ce n’est plus Anyk à la couleur, rien ne va plus !!!
Mitric n’est pas un mauvais dessinateur, c’est juste que je n’ai pas reconnu la moitié des personnages…Tous ont un gros nez, un visage qui a les même formes et les mêmes proportions… La mère du généralissime, si belle, si sexy dans le tome 3, devient ici quelconque voir difforme dans certaines cases avec un visage bouffi. L’Lyl qui n’était pas un canon de visage mais qui avait les traits fins devient ici dure. Les enfants prennent des allures de petits adultes. Les visages des enfants perdre leur innocence et même en gros plans on dirait des adultes. Bref, je n’aime pas son trait.
Mais le pire reste presque la mise en couleur qui a pris le standard Soleil avec des couleurs vives, souvent saturées et visiblement informatiques. Si cela marche pas trop mal sur la représentation de l’espace ou des véhicules et autres trucs métalliques, en revanche pour les vêtements, personnages ou décors cela perd en vie et devient trop artificiel. Bref, je n’aime pas le rendu.
Et c’est bien dommage, parce que Kookaburra c’était aussi ça, le dessin de Crisse et les belles couleurs mesurées d’Anyk…

gorkhan :Une BD décevante... Note de l'album : 2,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
14 12 2005
   

J'ai été terriblement déçu par cet album. Le changement de dessinateur est, à mes yeux, un moindre mal par rapport a l'évolution du scenario.

Tout d'abord, la mise en scène est confuse et donne l'impression d'avoir été baclée. Ensuite, il y a plusieurs inconsistances flagrantes avec les tomes précédents. A croire que les auteurs ne les ont pas relu avant d'écrire celui-ci !

Et pour finir, on nous prépare une pirouette scénaristique qui, à mon sens, est absurde, et là encore incohérente avec ce qui avait été dit dans les précédents albums.

En conclusion, je suis très déçu par cet album, que j'attendais avec impatience, et qui a mon sens gâche cette série qui etait pourtant si prometteuse.