46 547 Avis BD |20 183 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Nouvelle Orleans 1862
 

Kochka, tome 1 : Nouvelle Orleans 1862

 
 

Résumé

Kochka, tome 1 : Nouvelle Orleans 1862Afin d'acceder au résumé de Kochka, tome 1 : Nouvelle Orleans 1862, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Kochka, tome 1 : Nouvelle Orleans 1862Cette version crayonnée de l'album, limitée à 1500 exemplaires, est superbe.

Les crayonnés sont vraiment magnifiques, et l'oeil s'attache à détailler chaque scène avec précision; on voit de plus une partie de la manière de travailler de Duhamel (personnages découpés et recollés, dessins effacés, ...), ce qui est très intéressant. Le découpage est vraiment bien fait, et -- je trouve -- un peu déstabilisant. Certaines scènes sont tout particulièrement bien faites, comme celle où notre héros rentre dans un bar...

Côté scénario, on retrouve le style particulier de Brrémaud. Trois histoires se déroulent en parallèle et on ne voit pour l'instant que peu de liens entre elles. De plus, la présence du chat reste pour l'instant assez mystérieuse, ce qui pourra paraître un peu confus à certains. Tout ceci ne va pas sans nous rappeler "Robin Hood" ou "Banana Fight", même si pour ma part je trouve "Kochka" plus abouti à tout point de vue.

A ce propos, je ne sais pas comment Brrémaud rencontre (choisit ?) ses dessinateurs, mais tous sont vraiment doués et pratiquent la couleur directe (pour Kochka, à voir lors de la sortie de l'album couleurs !). Qu'il s'agisse de Loche, de Reynes ou de Duhamel, leurs dessins sont superbes.
Mais j'avoue avoir une nette préférence pour le dessin de "Kochka", probablement parce que les personnages, tout en ayant un côté caricatural, sont plus réalistes que ces autres séries.

Bref, je vous recommande chaudement cet album ! Une version crayonnée au même prix qu'un album normal, ne la manquez pas !

(NB : attention, couverture souple, mais de bonne qualité.)


Chronique rédigée par CoeurDePat le 14/10/2002
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CoeurDePatReflet de l'avatar de CoeurDePat
Statistiques posteur :
  • 257 (75,15 %)
  • 18 (5,26 %)
  • 67 (19,59 %)
  • Total : 342 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,03 9,03 9,03
Acheter d'occasion : 2,87
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Janvier 2003

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Kochka, tome 1 : Nouvelle Orleans 1862, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

Eustache7 :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
22 12 2019
   

L'album crayonné est magnifique. Le trait est fort, personnel, que de caractère!
L'histoire est intéressante, haletante et drôle. A lire et à relire et surtout à regarder dans les moindres détails pour les amoureux du dessin.

21 11 2005
   

Ce tome est la version (luxe) noir et blanc et couverture souple de l'album original sorti en couleur et couverture cartonnée. Malgré cet aspect peut être un peu plus "cheap", le coté bichromie apporte une plus indéniable au dessin car il nous permet d'apprécier la qualité du coup de crayon de Duhamel.

Dans cette chronique en pleine guerre de sécession et de western, les tribulations de Sanders sont un délice des mésaventures, des rencontres de fusillades etc... L'ambiance est géniale, l'intrigue bien ficelée et assez dense.
Plusieurs personnages principaux, des intrigues parallèles qui s'entrecoupent souvent. Bref, c'est dense et intéressant.

Graphiquement c'est une sacrée claque, on voit tous les détails du travail de l'auteur, ses choix dans les positions de phylactères, les hésitations sur les cadrages etc... Même si on perd quelques informations (par exemple la couleur du chat qui est dis noir alors qu'il est dessiné blanc), cette édition à un intérêt supplémentaire et cette initiative des éditions Paquet est une vrai bonne idée, je pense que beaucoup d'album serait également magnifiés par une telle version noir & blanc, alors que les éditeurs ont un peu tendance à faire le contraire, comme colorier les "Corto Maltese" ou "grand pouvoir du Chninkel".

Cet album est vraiment intéressant, une réalisation originale pour un tirage luxe et un contenu étonnant!

14 5 2003
   

En BD, la guerre de sécession, ça avait déjà été fait : j'ai rien contre l'école Dupuis mais bon les Tuniques Bleus, c'est pas ma tasse de thé… Nous voilà donc avec un nouvel album des éditions Paquet qui continuent à faire grossir un catalogue de qualité (Lincoln, O'Malley, Banana Fight, etc…).
Je suis malgré tout un peu ennuyé pour aviser cette BD. En effet il y a des éléments vraiment superbes, notamment au niveau du dessin. Lorsqu'on a la version crayonnée à côté de la couleur, on peut vraiment comparer… et regretter. Car la version crayonnée apporte un plus indéniable à la lecture du dessin, surtout dans la profondeur du trait. Les couleurs ne sont pas foncièrement laides, elles sont même bien adaptées au fond de l'histoire (le marron/verdâtre des marais du décor) mais elles cachent pas mal de détails pourtant très sympathiques. J'ai lu successivement la version couleur puis la crayonnée : la première pour l'histoire, en m'attachant au dialogue, à l'intrigue, la seconde pour profiter du dessin. Et j'ai vu plein de détails qui m'avaient complètement échappé à la première lecture. La couleur a effacé certaines scènes qui disparaissent car les deuxièmes et surtout troisièmes plans ne sont pas assez mis en valeur. C'est dommage, parce que du coup je trouve que c'est tout le dessin (superbe!) de Duhamel qui aurait mérité d'être un peu plus éclairé (à tous les sens du terme).
L'histoire elle même est assez conventionnelle, bien dans l'esprit Paquet, road movie, itinéraire d'un paumé, mais plutôt bien fichue. Toutefois j'ai été un peu gêné par certains enchaînements un peu grossiers, par des effets de transition peu marquants, qui ne m'ont pas fait paraître l'histoire très fluide. De plus, ces heurts dans le fil du scénario semblent briser l'émancipation des personnages dont on ne fait qu'aborder que certains traits grossiers, sans descendre dans les couches psychologiques. Le héros est par contre redoutable, superbe à tous points de vue (pour moi, le héros c'est le barbu qui se lance à la recherche du déserteur).
Voilà, c'est un 1er tome, et c'est déjà un bon album, mais franchement il faut lire la version crayonnée qui n'a absolument rien à voir avec la lecture de la version classique (pour moi la version couleur vaut 3*, et l'autre 4*). De plus le carnet d'esquisses à la fin est superbe.

17 4 2003
   

J'avais de bons echos sur ce 1er album, mais decidement je constate que Brrémaud ne reussit pas à faire des scenario me plaisant.

Le dessin est pourtant dynamique et globalement sympa, mais c'est pas non plus du grand art... allez, ça se laisse lire.

Mais l'histoire n'a pas vraiment reussit à m'interesser. Il y a de bons passages, des situations sympas et bien foutues, mais l'histoire en generale, non, ça passe pas.

C'est space n'empeche qu'un album comme ça fasse tant de bruit...

29 3 2003
   

Complètement d'accord avec les avis précédents ! Je n'ai que parcouru la version couleur de l'album, mais une chose est certaine : la version crayonnée du premier opus de Kochka ajoute un petit plus bien appréciable à la lecture de ce dernier.

Ok, il ne faut pas être un adepte du "produit fini" : les crayonnés, ça plait ou ça ne plait pas. Pour ma part, j'ai trouvé assez enrichissant le fait de voir le travail de l'artiste, les parties découpées puis recollées, le blanc sur les cases, etc... On comprend mieux comment Duhamel fonctionne.

Et son style graphique est tellement sympa ! un poil caricatural parfois, il est surtout complètement adapté à l'histoire déjantée que nous propose Brrémaud. Le trait anguleux, parfois géométrique, se marie très bien à une esthétique générale vraiment convaincante : les chevaux sont dessinés avec brio, et tous les auteurs vous le diront : ce n'est pas une partie de plaisir !

De plus, le scénario de ce premier tome est assez dense et promet bien des ouvertures par la suite. Les personnages, très typés, ont beaucoup de poid dans l'album (d'ailleurs, un nombre assez important de protagonistes entrent en scène), tout particulièrement le chat lui même dont on ne comprend ni les motivations ni la présence ici, mais qui donne tout de même son nom à la série... à suivre, donc...

Bref, une excellente surprise, comme souvent aux éditions Paquet, d'ailleurs !

30 12 2002
   

Un premier tome très joli, avec une histoire dense et intéressante, et qui tient en haleine. Les personnages sont intéressants, l'histoire possède un petit je-ne-sais-quoi d'intriguant... Et une bonne dose de charme !

Le noir et blanc renforce les dessins de Duhamel, qui sont très sympas et vraiment détaillés. C'est un dessin assez expressif je trouve, donc le rendu est au final assez dynamique (et peut-être que la couleur ne le rendrat pas aussi bien ?)
Limité à 1500 exemplaires, ce premier tome (édition N&B) annonce une série plus que prometteuse. Sans oublier le carnet de croquis de la fin, qui laisse bouche bée. Reste à voir ce que donne ce petit bijou en couleurs...