46 288 Avis BD |20 068 Albums BD | 7 866 séries BD
Accueil
Tome 6 : Les Oubliés
 

Klaw, tome 6 : Les Oubliés

 
 

Résumé

Klaw, tome 6 : Les OubliésAfin d'acceder au résumé de Klaw, tome 6 : Les Oubliés, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Klaw, tome 6 : Les OubliésIl n’y a pas grand-chose à dire : cette série jeunesse est avant tout efficace. Elle repose sur une originalité qui est affirmée depuis le premier album, et qui s’affine de tome en tome. Cette histoire de Dizhis, espèces de totems chamaniques, est désormais bien ancrée dans la série. Elle permet de multiplier les pouvoirs surnaturels qui s’imposent à des quidams, et permet de bien jolies déclinaisons graphiques. Car c’est l’un des autres points forts de la série : le graphisme est absolument en adéquation avec l’objet de la série. Dynamique et actuel, il surprendra notamment lors de l’affrontement des différents Dizhis. Bref, au vu des nombreuses qualités de la série, rien ne justifiait qu’elle s’arrête en fin de troisième tome, et les auteurs ont bien eu raison de proposer un deuxième cycle.

Malgré tout, cet ouvrage manque un peu de clarté dans sa trame générale. On arrive à un point où on commence à se mélanger les pinceaux avec tous ces pouvoirs et tous ces Dizhis. Ainsi, alors que l’on pensait qu’il n’existait que 12 Dizhis, voilà qu’on nous en rajoute 12 autres ; qui étaient tellement bien cachés qu’ils étaient oubliés. On se demande un peu comment, vu que l’un de ses représentants se balade en permanence avec une patte d’ours, et que les Dizhis sont censés se « sentir ». On ajoute donc douze forces dans la bataille, douze personnages qui sont présentés rapidement, et donc pas suffisamment, dans ces 48 pages. A cela, on ajoute le Dizhis du chat, qui semble faire bande à part on ne sait pas trop pourquoi, et le Buffle N’Dota en veut à Ange on ne sait trop bien pourquoi non plus. L’ensemble commence à devenir confus et le temps que l’on passe à enrichir et complexifier l’univers, on ne le passe pas à faire évoluer l’histoire. Finalement, en fin de tome, j’ai croisé de nombreux personnages et de nombreux pouvoirs, mais je ne saurais dire dans quelle mesure la trame générale a avancé. Il faudra toutefois se souvenir que Ange, qui partageait certains Dizhis avec ses amis, se débarrasse de tous et ne garde que le tigre.

Il y a une belle maîtrise graphique, il y a une belle originalité, il y a un côté sympathique et entraînant. Mais le lecteur que je suis commence à perdre la linéarité du scénario, et à se perdre dans cette foultitude de forces et de pouvoirs. Un petit résumé de la situation, des personnages et de leurs pouvoirs, en introduction du prochain tome, serait à mon sens une bonne idée.


Chronique rédigée par gdev le 03/04/2018
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3194 (73,97 %)
  • 355 (8,22 %)
  • 769 (17,81 %)
  • Total : 4318 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,83 11,83 11,83
Acheter d'occasion : 8,46
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Aout 2016

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Klaw, tome 6 : Les Oubliés, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 2 2019
   

La série est maintenant sur de bons rails. On retrouve le héros, Ange qui murit toujours plus, de même que tous les autres protagonistes qu'il connaît depuis tout petit. On apprécie aussi le découpage et la trame générale puisque c'est dynamique à souhait avec un savant mélange de combat et de maitrise de Dhizi, combat aussi mental pour ne pas être dépassé par tous les super pouvoirs de chaque totem.
Le dessin est toujours bon, et finalement cette série jeunesse est très intéressante.

Malgré cela je regrette profondément qu'on nous rajoute encore 12 Dhizis avec 12 animaux différents alors qu'on en avait pas entendu parlé avant. ça se complique pour moi, lecteur lambda, non seulement par les animaux qui se multiplient mais aussi parce que je me dis que certaines associations sont impossibles et que je ne vais pas pouvoir tout retenir.

J'espère que la suite me donnera tort, en attendant ce tome est encore très addictif.