46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 1 : Jeux de vilains
 

Kid Paddle, tome 1 : Jeux de vilains

 
 

Résumé

Kid Paddle, tome 1 : Jeux de vilainsAfin d'acceder au résumé de Kid Paddle, tome 1 : Jeux de vilains, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Kid Paddle, tome 1 : Jeux de vilainsPremier tome de la série "Kid Paddle", qui est aujourd’hui un grand succès.

Même si Kid n’est pas dessiné de la même façon qu’on le connaît aujourd’hui, il reste très bien réalisé. Ces aventures sont très drôles. Midam réussi une fantastique B.D, l’expression des personnages est très réussis ainsi que les monstres, les blorks comme dit Kid. "Kid Paddle" est un vrai régal.

Les aventures de Kid sont très diverses, ce qui rend cette B.D original. Les couleurs sont aussi très bien choisies et vont bien avec l’esprit de la B.D. C’est aussi ici que le petit barbare fait sa première apparition, et maintenant ce petit veinard à une série rien que pour lui (voir « Game Over »).

"Kid Paddle" est génial, très drôle. Les joueurs de jeux vidéo risquent quelque fois de se reconnaître en lisant cette fabuleuse B.D. A lire d’urgence !!!


Chronique rédigée par Ronin le 09/05/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 5 (33,33 %)
  • 10 (66,67 %)
  • Total : 15 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 1,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mars 1996

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Kid Paddle, tome 1 : Jeux de vilains, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

25 5 2013
   

Des gags en une planche sur les jeux vidéo, et plus particulièrement sur un jeune joueur, un "gamer". Voilà pour le résumé. Ppremière fois que je lis du "Kid Paddle", j'ai trouvé les gags assez sympa dans l'ensemble mais je ne me suis pas marré aux éclats non plus, et comme d'hab, certains m'ont laissé complétement froid.
Le trait n'est pas définitif, puisque j'ai déjà vu des albums plus récents, où Midam a fait évoluer ses personnages. Pour les personnages secondaires aucun n'est nommé, il y a bien la soeur de Kid et son père et un copain qu'on voit souvent.
Pour le reste c'est assez marrant de voir que le domaine des jeux vidéos progresse vite et que cet album est déjà complétement dépassé sur les consoles, les jeux, les cartouches, les télés...
Sympa sans plus.

7 2 2012
   

Après avoir lu le flop que fut "Game Over" (du moins pour le tome 5), en retour aux sources s'imposait, avec la série mère, plus particulièrement avec ce tome 1, qui est assez sympathique.

Comme souvent avec les BDs d'humour (en gags), dans les premiers tomes, les personnages n'ont pas encore leurs physique définitif. En effet, pour l'instant, le trait de Midam, tout en étant appliqué et dynamique, se fait un tantinet plus réaliste et moins nerveux (mais un peu plus simple aussi). Bon dans l'ensemble, on reconnait bien les personnages (pour ceux qui étaient déjà inventés à l'époque, évidemment), et le style, pas encore très mature, n'est pas dérangeant à la lecture.

Les gags, sans être vraiment hilarant, sont sympathiques, et se lisent sans déplaisir. Même si encore une fois, Kid ne possède pas encore sa personnalité définitive. Cependant, le risque lorsqu'une série parle de jeux vidéos ou de nouvelles technologies (comme celle-ci), c'est qu'elle risque de mal vieillir. Et c'est le plus gros défaut de l'album, Kid s'extasie devant les jeux en 3D, joue avec de grosse cartouches de jeux, et la réalité augmentée relève presque de la science-fiction à la fin des 90's... Ça, et le fait qu'on voit que Midam n'est pas non plus un gros "gamer" puisque certaines fois, il incorpore quelques bizarreries dans ses gags feront sourire où faire tiquer les plus hardcore gamer d'entre nous !

2 5 2010
   

Il est intéressant de constater à travers cet album que la qualité graphique des jeux vidéos d’autrefois n’était pas encore telle qu’elle est de nos jours.

Kid Paddle a une allure bizarre et qui m’est peu familière dans ce tome. Midam verra son style évoluer par la suite.

Quant aux gags, je trouve que leur grande majorité est fidèle au thème principal et respecte les normes de la série humoristique à succès.

Je récapitule : les dessins sont en voie d’amélioration (ce qui sera plutôt bénéfique pour le père de Kid !), mais nous avons en compensation la saveur des histoires d’un auteur qui a tout compris de la jeunesse actuelle.
Le potentiel de cette série ne demande qu’à être exploité davantage.

14 3 2010
   

je possède toute la collection et c'est pour moi un plaisir de relire ces albums. Ce tome 1 est certes un peu moins drôle que les suivants mais il se défend bien. On remarque les numéros étranges des gags. Il y a par exemple deux numéros identiques , l'un avec des dessins beaux et l'autre avec des dessins moins beaux, on remarque donc que Midam a supprimé certains gags lors de la sortie en album (vous pouvez les retrouver sur le site de Midam mais il aurait été intéressant de les sortir en album). Bon, on voit l'amélioration des dessins au fur et à mesure des pages, ce qui est assez amusant. Les gags concernent toute la technologie de la fin des annés 90: les jeux vidéos avec de grosses cartouches en plastique et des manettes avec de longs fils, les débuts de l'imprimante, le papier peint à motif beaux.... Non, là je blague!
Un tome excellent, et, soyez en contents, ce sera encore mieux par la suite!

24 9 2009
   

Avec ce premier album, nous remarquerons de Midam cherche encore un trait définitif au personnage principal qui est un petit garçon nommé Kid Paddle.
Kid est fan de jeux vidéos et films d'horreur( surtout gore) donc tous les gags portent sur ce sujet.
Des gags bien trouvés qui grace aux expressions des personnages accentuent l'humour.
Kid aime bien aussi les salles de jeux vidéos et aime bien trouver des combines pour des parties gratuites.
Un bon album agréable a lire, rien mais rien avoir avec les dessins animés a la tv...

28 10 2005
   

Kid paddle est fou de jeux vidéos. Toute sa chambre se rapporte à eux, seul sens de la vie de Kid. Quand il n'est pas chez lui, la manette collée entre ses mains, il est à city game, là ou se trouve des jeux très prisés, gardés par Mirador et son chien, deux affreux monstres on ne peut plus reels. Avec ses amis, Kid vit des aventures extraordinaires dans un monde virtuel, ou tout peut arriver.

Midam nous montre un monde de jeux vidéos, ou il n'y a aucune barrière entre le joueur et son personnage. Le joueur peut tout contrôler, il n'y a pas de limite et c'est ce qui donne à l'histoire son importance. Car, sinon, c'est vrai que les "gags", ne seraient pas très interressants. Midam sait faire rire et mettre au bon endroit les details insolites.
Kid est un enfant qui vit dans son univers, a une imagination débordante, il la rendra vivante. Il se met dans des situations ridicules mais restera tellement sûr de lui et de ce qu'il fait, que le lecteur n'aura d'autres choix que de s'embarquer dans un monde enfantin. Les histoires sont toujours amusantes, et les enfants vont l'adorer, et vont se retrouver dans ce personnage drolement caricaturé.

Les dessins montrent très bien les expressions des personnages, tout en étant simple.
Cette bd interressera plutôt les enfants, mais cela ne dégoutera pas non plus les adultes.