46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 10 : Dark J'adore
 

Kid Paddle, tome 10 : Dark J'adore

 
 

Résumé

Kid Paddle, tome 10 : Dark J'adoreAfin d'acceder au résumé de Kid Paddle, tome 10 : Dark J'adore, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Kid Paddle, tome 10 : Dark J'adoreDifficile de ne pas remarquer la couverture au milieu des autres bandes dessinées !

Cependant, voici un tome dans la droite lignée des précédents. Midam nous démontre une fois de plus toutes l'étendue de son immense imagination en nous offrant des situations de plus en plus cocasses.

On pourrait avoir peur que la BD perde de son originalité au fil des tomes, mais il n'en est rien. Tous les gags sont assez amusants, et on les lit avec un réel plaisir. Les dessins, si particuliers à Midam, restent de bonne qualité et les lecteurs en tout genre sont ravis de retrouver ce côté "trash".

On passe un bon moment, et ce tome ne vient pas démentir le succès de Kid Paddle.


Chronique rédigée par kev8 le 17/07/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de kev8Reflet de l'avatar de kev8
Statistiques posteur :
  • 59 (39,86 %)
  • 65 (43,92 %)
  • 24 (16,22 %)
  • Total : 148 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.83
Dépôt légal : Aout 2005

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Kid Paddle, tome 10 : Dark J'adore, lui attribuant une note moyenne de 3,83/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 6 2010
   

À tome magnifique, couverture magnifique!
Ce dixième album de Kid Paddle est une fois de plus original, bien pensé, drôle, bref, toutes les qualités d'une série qui marche!

Dans ce volume une fois de plus réussi, on trouve: les mots croisés façon Kid Paddle, le voyage dans le futur, la vie secrète des frites, les BD à base d’encyclopédies, le passé du père de Kid au Viet-Nam 72, les teintures ratées, les sauces piquantes, des cours de « gothiquisme », la vérité sur la famille de notre héros… plus un récit vraiment original où nos trois amis, à chaque fois qu’ils entendent quelque chose qui leur déplaît, ils imitent le vissage du silencieux du pistolet (évitons de crier BLAM!, clea pourrait nous attirer des ennuis!). Cette grande histoire de 4 pages donne lieu à des situations vraiment drôles (la chute est hilarante!), et je ne me lasse pas de la relire!

De plus, la couverture est splendide, sans doute la meilleure de la série! L’effet fluorescent est vraiment du plus bel… effet! J
Ce volume ne fait que confirmer la justesse et l’humour de cette série devenue incontournable!

11 1 2009
   

Je n'avais jamais lu cette série, tout au plus aperçu parfois, d'un oeil plus que distrait, des passages du dessin animé. En feuilletant vite fait les pages, je m'attendais à une nullité.
Finalement ça a été plutôt une bonne surprise.
Beaucoup de gags sont assez amusants et Midam fait preuve d'originalité avec sa façon de marquer le passage de l'imaginaire à la réalité par un coin de la case qui "s'effrite".
Mais quand même, le dessin ne m'emballe pas des masses. Les décors sont minimalistes, voir souvent inexistants. Les personnages très figés, debouts, droit comme des "i" avec les bras le long du corps. Ce pourrait être amusant si ça caractérisait l'attitude d'UN personnage, mais c'est généralisé à tous. Donc finalement, en plus du décor, le style de Midam est minimaliste aussi dans les mouvements.
Et pour finir, je trouve le personnage principal beaucoup moins attachant qu'un Titeuf ou qu'un Boule (un des précurseur du genre).