46 341 Avis BD |20 081 Albums BD | 7 869 séries BD
Accueil
Tome 3 : Dispersion
 

Katanga, tome 3 : Dispersion

 
 

Résumé

Katanga, tome 3 : DispersionAfin d'acceder au résumé de Katanga, tome 3 : Dispersion, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Katanga, tome 3 : DispersionUne histoire en trois tomes qui se termine en beauté et ne déçoit pas. Toujours le même niveau de qualité du dessin, splendide, et du scénario assez complexe avec ces luttes d'influences, trahisons, associations précaires selons les intérêts...
Une histoire choc, surprenante et qui sait rendre palpable la tension extrême de nombreuses situations dans cet environnement de requins, (ou plutôt de hyènes) et ce climat insurrectionnel.
Une belle réussite réaliste et sans concession. Je verrais bien tout ça transposé au cinéma.


Chronique rédigée par kklodd le 18/02/2019
 
 
Statistiques posteur :
  • 1110 (95,20 %)
  • 42 (3,60 %)
  • 14 (1,20 %)
  • Total : 1166 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 16,10 16,10 16,10
Acheter d'occasion : 14,40
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.50
Dépôt légal : Janvier 2019

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Katanga, tome 3 : Dispersion, lui attribuant une note moyenne de 4,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

29 4 2019
   

Voilà une très bonne conclusion de série. J'en attendais beaucoup et je ne suis pas déçu. Cette guerre à la fois civile, politique, sur fond de chasse aux diamants était compliquée à développer sans perdre le lecteur. Pourtant la magie opère, c'est palpitant, l'aspect politique est savamment distillé au milieu de l'action violente, ce qui rend la lecture palpitante. Les personnages sont haut en couleur, parfaitement développés et maitrisés par le scénariste comme par le dessinateur. Le dessin d'ailleurs, à la fois rond et à la limite de la caricature, très personnel mais en adéquation avec le sujet, il permet une très bonne immersion dans cette ambiance moite et violente.

Un triptyque rondement mené, ni trop longue ni pas assez, avec un duo d'auteurs qui a fait ses preuves. A quand la prochaine collaboration ?