45 122 Avis BD |19 449 Albums BD | 7 704 séries BD
 

Kasane - La voleuse de visage, tome 3

 
 

Résumé

Kasane - La voleuse de visage, tome 3Afin d'acceder au résumé de Kasane - La voleuse de visage, tome 3, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Kasane - La voleuse de visage, tome 3Kasane est une adolescente au visage disgracieux et la fille de la défunte Kingo Habuta, une grande actrice. A sa mort, Kasane découvre le secret de sa mère: un rouge à lèvre qui donne a ses baisers la possibilité de prendre le visage de sa victime.
Le précédent tome nous présentait Nina, une jeune comédienne belle mais malade et sans grand talent. Tout allait bien entre les deux jeunes filles qui semblaient avoir trouvé une entente. Kasane prenait son visage pour faire d’elle une grande actrice en attendant qu’elle guérisse. Mais les choses allaient déraper rapidement.

La troisième tome du manga de Daruma Mastuura commence par le réveil de Nina s’apercevant que pendant son long sommeil, Kasane avait travaillée non seulement son jeu d’acteur, mais aussi son rôle de « Nina ». Aux yeux du public, la Nina du passé n’existe plus, ce qui va avoir pour effet de faire basculer l’adolescente dans une catharsis émotionnelle jusqu’à un drame inévitable.
Après cet incident, Kasane va devoir jouer son plus grand rôle pour duper les proches de la victime.

« Kasane » n’est pas qu’une histoire d’acteur ni un manga fantastique. le récit brasse bien plus d’influences. Le jeu psychologique que déploie l’auteur autour de ses protagonistes est toujours d’une précision chirurgicale. Kasane n’est pas une pauvre enfant perdue qui essaye de s’en sortir, c’est un fille forte, tenace et prête à tout pour arriver au sommet, quitte à se perdre dans le corps d’une autre. Une sorte de caméléon avec une intelligence qui frise parfois le machiavélisme.

Ce troisième opus nous emmène encore une fois en terre inconnue , tout en arrivant malgré tout à garder un fil conducteur. Kasane est définitivement une histoire solide à suivre attentivement.


Chronique rédigée par sigmar le 18/06/2016
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sigmarReflet de l'avatar de sigmar
Statistiques posteur :
  • 141 (30,52 %)
  • 134 (29,00 %)
  • 187 (40,48 %)
  • Total : 462 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 7,27 7,27 7,27
Acheter d'occasion : 8,19
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Mai 2016

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Kasane - La voleuse de visage, tome 3, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 11 2017
   

Sous la beauté, la noirceur.

Kasane, la voleuse de visage, a trouvé une jeune femme belle prête à lui confier son visage pour la rendre célèbre. Mais cet accord est de courte durée puisque Nina, toujours sujette à ses crises d'endormissement, rate une large partie de ce qui se passe et qu'elle ne trouve plus avantageux de se faire remplacer sur les planches.

On n'en dira pas davantage pour que le lecteur découvre par lui-même les événements de ce troisième volume. Mais comme on pouvait s'y attendre, la noirceur inhérente au récit de cette série ressort après un court moment d'équilibre pour la jeune voleuse de visage. Emprunter une idée n'est pas dommageable que pour la personne qu'on imite... Daruma Matsuura va le démontrer par un nouveau biais dans ce tome 3.

L'ambiance de "Kasane" reste très psychologique et torturée. La jeune fille est tiraillée entre son envie de rester humaine et son désir maladif de voir son talent reconnu conjugué à une vie sociale normale qui lui a toujours été refusée. On comprend donc bien ce qui la motive et ses actes sont tout à fait crédibles, à défaut d'être moraux. L'envie de prolonger l'imposture ne peut qu'amener Kasane à multiplier les écarts et à redéfinir sans arrêt la frontière entre le bien et le mal. Il est intéressant de la voir ainsi s'agiter intérieurement et de suivre ses choix, souvent moralement douteux...

Un manga intéressant, écrit et dessiné par une femme - ce n'est pas courant dans la production japonaise et cela a son importance dans la manière de traiter ce thème original. On se demande jusqu'où ira cette malheureuse héroïne dans sa quête désespérée d'une existence rêvée qu'elle est prête à se construire sur le malheur des autres.