45 063 Avis BD |19 420 Albums BD | 7 701 séries BD
 

Kasane - La voleuse de visage, tome 1 : Kasane

 
 

Résumé

Kasane - La voleuse de visage, tome 1 : KasaneAfin d'acceder au résumé de Kasane - La voleuse de visage, tome 1 : Kasane, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Kasane - La voleuse de visage, tome 1 : KasaneL’histoire de Kasane est assez tragique. Fille d’une grande actrice décédée et élevée par sa méchante tante, Kasane souffre d’être la fille de Sukeyo Fuchi dont la beauté faisait pâlir les foules. Pourtant, contrairement à sa mère, Kasane a un visage ingrat qui lui vaut d’être la souffre douleur de sa classe; mais dans son fort intérieur brule une soif de revanche. Elle la brebis galeuse rêve de monter sur les planches. Etre actrice comme sa mère est un rêve qu’elle ne peut toucher à cause de son visage disgracieux. En jour cependant, elle découvre le rouge à lèvres de sa mère. En le mettant, elle peut échanger son visage avec celui de la personne qu’elle embrasse.

Contrairement à ce qu’on peut penser en voyant la couverture de ce premier tome, « Kasane » n’est pas un shojo, car même si la jeune fille est la victime de ses camarades qui se moquent d’elle; il existe une véritable noirceur au fond de son coeur. La question morale se pose tout de suite, car de victime, Kasane devient la proie. La violence qu’elle est prête à infliger n’est pas plus louable que les moqueries dont elle est la victime. Ce vol/viol de visage fait d’elle une Cendrillon déformée, capable du pire pour assouvir ses propre ambitions. Pourtant quand elle monte sur scène, son talent ressort grâce à la beauté qu’elle a volée.
Daruma Matsuura pose des questions éthiques et morales assez intéressantes dans son manga. La laideur pousse certaines personnes à se replier sur elles mêmes et la beauté est une drogue à laquelle il est difficile de résister. Kasane est tiraillée entre la lumière et les ténèbres et il est difficile de savoir dans quel sens la balance va pencher. Asservir l’autre pour son propre bonheur ou vivre rester dans l’ombre… l’acceptation de soit peut-être.

« Kasane » est un manga atypique, bien qu’assez fascinant. On ne sait pas encore le chemin que va prendre le reste de l’histoire, mais le récit a pour l’instant de quoi surprendre.


Chronique rédigée par sigmar le 24/02/2016
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sigmarReflet de l'avatar de sigmar
Statistiques posteur :
  • 141 (30,52 %)
  • 134 (29,00 %)
  • 187 (40,48 %)
  • Total : 462 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 7,27 7,27 7,27
Acheter d'occasion : 9,27
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Janvier 2016

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Kasane - La voleuse de visage, tome 1 : Kasane, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

3 11 2017
   

Ce premier tome de "Kasane" pose les bases d'une histoire originale, à laquelle la couverture ne rend guère hommage. Ne fuyez pas en pensant que vous allez lire un shojo mièvre sur un amour dégoulinant : c'est le regard de l’héroïne sur cette couverture qui doit attirer l'attention. Ce regard plein d'envie, de calcul et de menace : c'est lui qui est à l'image du contenu.

Le thème de la voleuse de visage n'est pas entièrement nouveau - on a souvenir d'une histoire parue dans un des tomes de "Hellraiser" chez Glénat, où un acteur assassinait des malheureux pour voler des visages correspondant au rôle qu’il voulait incarner. Mais cette idée d'un rouge à lèvres maléfique qui échange les visages de ceux dont les lèvres se touchent, est novatrice. Et en le mettant entre les mains d'une jeune fille repoussée par tous pour sa laideur, on ne peut que se dire que c'est porteur de nombreuses situations intéressantes.

C'est donc le thème de l'identité, de la place dans le groupe et de la dictature de la beauté qui est dominant dans "Kasane". La jeune fille risque de devenir odieuse parce qu'elle veut simplement qu'on ne la rejette plus pour son physique, et qu'on reconnaisse ses qualités. La psychologie du personnage principal est intéressante et crédible, et ce qu'elle découvre à propos de sa mère va logiquement troubler encore un peu plus ses frontières morales. Jusqu'où faire le mal pour son propre bien ?

Le dessin de "Kasane" est assez quelconque, on aurait bien du mal à le distinguer au milieu de tant d'autres mangas qui s'alignent sur un même modèle graphique. Mais cela reste honnête et efficace, et n'altère pas le charme de cette introduction. On se demande jusqu'où va aller Kasane. On la suivra donc quelques volumes au moins, pour voir si la série est aussi sombre que son potentiel le permet.