46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 3 : Pièces de huit
 

Kaarib, tome 3 : Pièces de huit

 
 

Résumé

Kaarib, tome 3 : Pièces de huitAfin d'acceder au résumé de Kaarib, tome 3 : Pièces de huit, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Kaarib, tome 3 : Pièces de huitDécidément, "Kaarib" est une série non seulement à part mais également jusqu’au-boutiste. Le deuxième tome pouvait déconcerter le lecteur épris de Raison qui se sentait mener par le bout du nez et qui repartait avec davantage encore de questions qu'il ne s'en posait déjà après le tome d'ouverture. Calvo ne se laisse pas démonter et tient la route qu'il s'est fixée : celle des chemins sinueux, des routes secondaires obscures dans lesquelles on a vite fait de s'égarer.

"Karrib", dès le départ, a joué sur une ambiance. Un drôle d'équilibre entre un univers débordant d'originalité et une intrigue pour le moins tortueuse voire hermétique. Posant incessamment un nouveau mystère en donnant l'impression d'abandonner le précédent, le scénario de ce troisième épisode ne livra guère plus de clé que les deux précédents. Le mythe de la caverne de Platon y prend cependant une place assez importante. L'ouverture sur un homme qui va contempler le soleil pour la première fois est clairement une référence à ce mythe platonicien : celui qui est parvenu à se libérer de ses chaînes et à découvrir la réalité d'un monde qu'on lui cachait jusque-là, et qui ne peut que se poser la question de la gestion de cette découverte. Faut-il révéler aux autres que tout n'est que leurre autour d'eux ? Celui qui est seul à savoir, celui-là n'est-il pas l'anormal ?

En entraînant son lecteur sur des pentes philosophiques, Calvo justifie certainement la complexité de son histoire qui joue sur les perceptions et sur un univers dont on n'entrevoit finalement que ce qu'il veut bien nous montrer, quitte à s'emberlificoter dans des questions qu'il ne nous pose pas mais qui s'imposent à l'esprit désireux de comprendre. Ce dernier album ne convainc pas pleinement parce que le souffle épique est moins présent que dans le premier tome (qui reste le plus réussi de la trilogie par sa brillante mise en place d'une machinerie fascinante).

Fin de la trilogie, sans apporter de conclusion pour autant, "Pièces de huit" est un album déroutant. On aime l'invitation au voyage et à la dérive, mais on regrette tout de même que la machinerie ne soit pas plus rigoureuse. Un peu comme si les auteurs nous laissaient quelque part à mi-chemin d'un chemin dont on perçoit l'environnement foisonnant mais qui ne nous mène pas à destination. Plaisir frustrant, mais en tout cas une série à lire pour se faire sa propre sensation.


Chronique rédigée par Jean Loup le 28/02/2012
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 2,18
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Novembre 2004