46 548 Avis BD |20 184 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
K une jolie comète
 

K une jolie comète

 
 

Résumé

K une jolie comèteAfin d'acceder au résumé de K une jolie comète, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de K une jolie comètebon, c'est vrai que c'est court, tres court meme, mais comment ne pas tomber sous le charme de ce petit album ?

tout d'abord, sous le charme du dessin. C'est vraiment tres mignon, tres cartoon, et la mise en scene est vraiment bien fouttue.
Franchement, c'est sur le dessin que j'ai fait mon choix d'achat.
J'adore ce style.

et l'histoire est elle aussi mignonne. Le charme n'aurait peut etre pas été le meme si ça avait été plus long...
une histoire simple, mais vraiment belle. Le coté tragique de la fin, que l'on suit au fur et à mesure de l'album est bien negocié, sans rien de larmoyant.

bref, une bonne surprise de la part de ce petit editeur.


Chronique rédigée par Kael le 15/09/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 313 (97,20 %)
  • 4 (1,24 %)
  • 5 (1,55 %)
  • Total : 322 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 7,70 7,70 7,70
Acheter d'occasion : 4,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Juillet 2002

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album BD K une jolie comète, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

4 1 2006
   

15 minutes de lecture pour un souvenir tenace : qui peut se vanter de produire un effet aussi intense en si peu de pages ?

La poésie et le rythme soutenu du scénario, servi par un graphisme quasi enfantin et tout en rondeurs, ajoute au côté universel de cette histoire un effet attendrissant : c'est vrai que ça reste beau une histoire d'amour, et celle de Kate est d'autant plus touchante qu'on aimerait la voir s'épanouir à l'image de ce curieux petit bout de femme qui se fout des conventions...

Intense, c'est l'adjectif qui qualifie le mieux ce surprenant album dont la fin, telle une claque, nous propulse irrémédiablement dans une réalité cruelle.

Il est des évènements qui marquent une mémoire ; à coup sûr, cet album restera longtemps présent dans mon esprit...

23 12 2005
   

Voici une petite bd à laquelle il est difficile de rester indifférent. En effet, le thème abordé, traité très sobrement, ne pouvait que m’interpeller. De plus, il se dégage de cet album beaucoup d’émotion. Toutefois, si j’ai été sensible au sujet traité ainsi qu’à la narration (alternant les flash backs), le passé de la fille m’a moins intéressé. Enfin, j'ai trouvé le final presque aussi fort que "la vie comme elle vient" de Trondheim.

29 12 2003
   

Après avoir lu tous ces avis et qu'on me l'ait conseillé assez souvent, j'ai acheté ce petit album à la couverture si simple et pourtant si belle et parlante. C'est vvrai, elle est sobre, mais bien jolie.
Il y a énormément de bd que j'ai aimé, et pourtant je peux concevoir qu'on ne soit pas du même avis... Mais là, j'avoue que je ne vois pas. C'est vrai, j'ai du mal à imaginer qu'on puisse rester insensible face au charme de ce petit bijou. Comment peut-on résister à cette histoire prenante, dont la fin est si triste, sans pour autant qu'on ait besoin de violons ou de mouchoirs ?
Les flashbacks sont bien employés, et même si l'on peut déplorer une histoire bien trop courte, il y a tant de magie qu'on ne peut rester de marbre...

Les dessins, quant à eux, sont très mimis, sympas tout plein, j'aime beaucoup. Ca fait très cartoon, c'est assez dynamique. En plus le N&B, moi j'adore. Et là je suis servie, c'est vraiment joli tout plein.
Bref, un joli petit album plein de finesse.
A découvrir !

2 6 2003
   

Un petit tome tout noir avec un gros K blanc, une voiture qui vole…

Une petite histoire pleine de douceur avec ce petit lapin tout doux, et une jolie héroïne et un dessin un peu spécial, un peu enfantin, tout rond et en noir et blanc. A première vue, on s’attend à un truc tout calme et tout sympa.

Et arrive la chute qui nous déconcerte, c’est noir et un peu pessimiste. Après avoir lu ce petit bijou de 34 pages, on est plus vraiment comme avant, on est un peu changé et on voit les choses différemment. Enfin, c’est l’effet que ça m’a fait.

L’histoire n’a pas vraiment d’importance, c’est l’ambiance et la façon de traiter ce thème qui est un régal dans cette BD. On se rend compte une fois de plus que la lapin est vraiment une des stars de la BD avec des apparitions dans de grandes séries comme les Donjons (pas très glorieux mais très marrant), Roger Rabbit (plutôt un toon mais pas mal non plus) mais surtout Eusèbe dans « de cape et de crocs ».

Au début je n’étais pas vraiment attiré par cette BD mais une dédicaces et une lecture vraiment agréable m’on complètement fait changé d’avis sur ce tome un peu hors du commun de par sa taille et son contenu.

Reste à savoir ou le mettre dans sa bibliothèque 

PS : euh moi je vois que 34 pages et pas 35…

29 4 2003
   

J'ai acheté K une jolie comète sur un coup de tête, j'avais vu les avis, et j'ai voulu essayer et je n'ai pas été deçu.

Le format peut surprendre car très petit, mais on s'y fait(on a pas le choix). J'aime beaucoup le trait d'Efix, il est plein de vie, les expressions des visages sont tres reussies, et j'adore lapinou :-D.

L'histoire est très courte, et ca se lit très vite.
Kate raconte a lapinou sa derniere histoire d'amour, c'est tragique et très sombre, et tout ca vous tient en haleine pendant 35 pages.

K une jolie comète est une très belle histoire a vous procurer au plus vite.

30 1 2003
   

Une petite perle comme j'aimerais en lire plus souvent. Pioché dans la bibliothèque d'un pote en suivant ses conseils, cette (trop?) petite bd de 34 pages m'a vraiment impressioné.

Kate raconte à Lapinou (en fait sa conscience), l'histoire d'amour qu'elle a vécu avec un homme marié. Ca se lit très bien, c'est sans aucun chichis et diablement mis en image par le trait d'Efix, un graphisme en noir et blanc où on sent parfois pointer l'influence des tags de banlieue.

On entame cette bd avec curiosité, et on se laisse très vite captiver par l'histoire de cette jeune femme, jusqu'au dénouement surprenant qui en laissera plus d'un sur le carreau. Que dire de plus ? Si vous appréciez les albums décalés et pas vraiment conventionnels, alors vous n'avez aucune excuse pour laisser passer cette petite perle. A part peut etre son prix...

10 11 2002
   

Une petite bd très sympas qui sait, malgrès son extrème rachitisme(34 pages...euh non 35 et la dernière ne fait pas rire du tout!) et sa simplicité apparente émouvoir le lecteur.
Le graphisme est très sympas bien qu'assez original (me fait penser aux graphes muraux des taggeurs) et renforce l'athmosphère si particulier de cette bd.
Aussi si je trouve cette histoire particulièrement sympas et en admire la richesse ce un nombre de pages minimum,il n'en va malheureusement pas du prix qui parait un peu élevé à mon goût.
Le format est pour sa part inhabituel...

10 11 2002
   

oui "que" 3/5, j'xplique :
"K une jolie comète" est un tres belle histoire, tres émouvante, tres bien racontée, sans aucune lourdeur... De plus le dessin est très sympathique, agréable, mignon meme !
La seule chose qui me fait un peu mal, c'est le rapport prix/temps de lecture/format... Ca coute quand meme 8 € pour allez, disons 10 minutes de lecture, ca fait quand meme pas beaucoup... Et pis je ne suis pas super fan des petits format comme ca...
Mais sinon, ca reste très agréable à lire...

31 10 2002
   

Bon, il faut savoir que je ne connais pas du tout les micro-éditeurs. Par l'odeur alléchée de certains, je me suis laissé aller à acquérir cette petite chose par la taille. Et là, la claque !
Il s'agit là, comme l'écrit Didier Crisse en préface, d'un petit bijou.
Oui, K une jolie comète est un chef-d'oeuvre, oui, sa lecture m'a bouleversé. Parce qu'il s'agit là d'une histoire d'amour intemporelle, qui se moque des aléas de la vie, et donc de la mort. On y trouve des choses simples, l'amitié, le respect, la perte de l'être cher... Des choses qui nous touchent, forcément.
Kate est une jolie comète, mais son passage reste imprimée sur notre rétine. Comment ne pas craquer devant le dessin d'Efix, si élégant malgré une ascendance manga manifeste ? Comment ne pas garder l'espoir qu'un jour, malgré les fossés qui peuvent nous séparer de Lui, d'Elle, on se retrouvera forcément, un jour ou l'autre, ici, là-bas ou ailleurs, sur terre ou dans les nuées ; tout simplement parce qu'on s'aime.

21 10 2002
   

Flip et Efix nous présentent la un album vraiment très bien conçu, petite tranche de vie de K (Kate ?), qui nous raconte son histoire d'amour sans chichi ni scénario à l'eau de rose.

Le tout est assez bien monté, et comme le notait avant moi ThePatrick, l'entremellage de Flashback et du récit actuel est vraiment bien fait, le lecteur n'etant jamais perdu au fil de sa lecture (lecture très courte, attention : K, une jolie comète est une BD au format A5 de 34 planches.)

On s'attache très vite aux différents personnages, c'est à dire à K, son prétendant, mais aussi a la pseudo-conscience de K incarnée sous la forme de Lapinou... :)

toutefois, attention ! derriere l'aspect sympa et léger de l'histoire se cache une trame très sombre qui n'apparait pas directement, mais qui arrive comme une grosse claque dans la figure sur les toutes dernières pages...

Le dessin d'Efix est sympa comme tout, bien rondouillard (les traits pourraient être comparés à ceux de Bone, surtout dans le design de Lapinou), en niveau de gris.
Rien de révolutionnaire, graphiquement, donc, mais un dessin qui convient très bien a l'ensemble et qui ajoute de la légereté au récit.

K, une jolie comète, c'est court, mais c'est bon ! :D

16 9 2002
   

Pour ma part je n'aime pas trop le dessin (cf "Mon amie la poof"); il est certes joli, mais bon, c'est pas trop mon style...
Ceci dit, cet album est effectivement bien attachant, bien sympathique, et exprime et fait bien passer les sentiments exposés, souvent en demi-teinte. Le côté flash-backs de l'histoire est plutôt bien utilisé, et on ne peut s'empêcher de se demander "mais comment est-ce que ça va finir ?!?!".
Comme l'ont fait remarqué les autres posteurs, cet album est d'un format inhabituel (tout petit, avec une bonne couverture cartonnée) : c'est plaisant, mais je ne sais si tout le monde sera prêt à mettre 8 euros pour une histoire somme toute assez courte.
Moi en tout cas, je ne le regrette pas ! :)