46 429 Avis BD |20 122 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Jeanne (Bramanti)
 

Jeanne (Bramanti)

 
 

Résumé

Jeanne (Bramanti)Afin d'acceder au résumé de Jeanne (Bramanti), merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Jeanne (Bramanti)« Au cœur du F.N. », clame un bandeau noir entourant l’album. Ce n’est pas tout à fait le cas, puisqu’en l’occurrence la trame est celle d’un défilé du 1er mai du front national, de la place du Châtelet à celle de l’Opéra, en passant par la statue de Jeanne d’Arc à proximité des tuileries, à Paris. Olivier Bramanti a décidé de suivre ce parcours, lors d’une cérémonie du 1er mai. Ses images sont des photos retouchées, accompagnées de nombreuses réflexions, nourries de ses lectures sur le parti à la triple flamme et sur la Pucelle d’Orléans. On apprend d’ailleurs l’origine de l’emblème du parti frontiste. Pour les curieux, les notes de Bramanti sont d’ailleurs largement inspirées de lectures qu’il détaille en annexe. Pas d’attaque violente, pas d’apostrophes injurieuses, juste des faits, des parallèles (bien vus ou pas) et des réflexions personnelles de l’auteur. Chacun peut ainsi se faire son idée, même si, en la matière, beaucoup de gens restent campés sur leurs positions.

Jeanne est plus un docu qu’un réquisitoire contre le FN, mais en cela il respecte un certain devoir de neutralité.

C’est intéressant, mais seulement si vous vous intéressez à l’histoire des partis et des récupérations politiques.


Chronique rédigée par Spooky le 03/07/2007
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de SpookyReflet de l'avatar de Spooky
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 15,20 15,20 15,20
Acheter d'occasion : 3,26
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Avril 2007

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Jeanne (Bramanti), lui attribuant une note moyenne de 2,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 6 2015
   

Ah, ce 1er Mai, où tout est pensé, ordonné et… réapproprié même.
Bramanti reprend l’ensemble, le secoue à sa façon ; utilisant ainsi le parcours établi, les chants, les drapeaux, les discours…
Il observe et photographie, devenant une sorte de témoin.
Mais le guide est un peu profane en la matière. Il voudrait bien changer cette « Jeanne », car il a conscience qu’il participe mais chante La Marseillaise avec vigueur.
Bramanti a ainsi plongé dans ce qui est le FN et en a retiré une sorte de constat austère.
Il voudrait témoigner mais comprend, et dénonce aussi.
Mais le genre de contraintes que s’impose DE LUI-MEME Bramanti donnent un exercice de style, c’est vrai, mais difficile.
J’ai eu peu de m’endormir en lisant et visualisant ce que Bramanti a donné. Et sur pas mal de choses, vues et lues, je ne suis pas fort d’accord avec lui.

3 7 2007
   

Je me suis pas mal interrogé après la lecture de ce bouquin. Est-ce de la bande dessinée ? "Jeanne" a-t-elle sa place sur coinbd ? Le chroniqueur qui a posté l'album a répondu à ma place... mais je doute encore.

Il faut dire qu'il n'y a aucun phylactère. Olivier Bramanti met un texte sous chaque image, comme un commentaire tapé à la machine sous un document pour le légender. Il n'y pas non plus de dessin à proprement parler : l'auteur a pris des photographies auxquelles il a fait subir un traitement, les rendant d'ailleurs assez peu lisibles. Bande dessinée ? Franchement, je répondrais plutôt non et j'apparenterais "Jeanne" au livre de photographie, voire à l'OVNI de librairie !

Le thème est franchement alléchant. Un reportage sur le traditionnel défilé du 1er mai du FN, dans une démocratie qui a vu Le Pen au second tour des élections présidentielles en 2002, cela intrigue forcément le lecteur. Et quand le genre BD a déjà donné lieu à des albums comme "Rural !" ou "Garduno", on se dit qu'il y a là un sujet en or pour faire un grand album. Hélas ! Ce n'est pas le cas.

Ni le fond ni la forme ne sont convaincants. Olivier Bramanti écrit un drôle de texte, où l'on devine sa fascination mêlée au dégoût de cette France du repli et de la haine, mais qui hésite entre le descriptif de la manifestation (d'une banalité surprenante, du reste) et les envolées pseudo-philosophiques sur le symbole de la Pucelle. Qu'a voulu dire l'auteur ? Je n'en sais rien. Je suis donc forcément déçu par sa démonstration qui ne démontre rien.

Pourquoi ce traitement de la photographie ? Rendre floue (artistique ?) et confuse la vision de la manifestation n'apporte évidemment aucune clarté au propos. Les images obscures des bâtiments parisiens ont un intérêt visuel en soi, mais dans le cadre d'un ouvrage sur une manifestation sur le FN ? J'aurais aimé plus de lisibilité dans le traitement car cela aurait sans doute permis de mieux comprendre ce qui peut pousser des gens par ailleurs ordinaires à tomber dans la haine.

"Jeanne" aide-t-il à mieux comprendre le FN ? Pour moi, c'est non. Et c'est avec amertume que je constate que l'auteur est passé à côté de son excellent sujet. Par excès d'ambition, peut-être. Par manque de maturation et d'inspiration, aussi. On attend donc toujours une BD réussie sur ce thème.