46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : (apprendre)
 

Je suis morte, tome 1 : (apprendre)

 
 

Résumé

Je suis morte, tome 1 : (apprendre)Afin d'acceder au résumé de Je suis morte, tome 1 : (apprendre), merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Je suis morte, tome 1 : (apprendre)Un véritable coup de coeur ! Ni plus ni moins !
Dans un univers sur fond de SF, où la particularité est d'être mortel, quand tout le monde est immortel, on suit la naissance d'Aster, petite mortelle, jusqu'à son adolescence...

Nous avons là un thème vraiment original, et qui se développe bien tout le long de l'album. Sitôt celui-ci refermé, on veut vite lire la suite... Le personnage principal est très attachant, la narration est bonne, bref, ça sonne juste, c'est bien fait.

Au niveau des dessins, c'est un style un peu particulier, mais que j'aime beaucoup. Cela dit, il est clair que ça peut en dérouter plus d'un. Les couleurs sont très sympas, originales. On jongle entre le chaud quand Aster est là, et le froid, quand elle est absente .

(A noter que la première édition est vendue avec un bel ex-libris.)


Chronique rédigée par sonia le 21/09/2003
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de soniaReflet de l'avatar de sonia
Statistiques posteur :
  • 323 (65,92 %)
  • 2 (0,41 %)
  • 165 (33,67 %)
  • Total : 490 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Acheter d'occasion : 6,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Aout 2003

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Je suis morte, tome 1 : (apprendre), lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

28 3 2006
   

JDM maîtrise bien son sujet, comme à son habitude. Toutefois, le scénario, bien qu’original, me donne quelques craintes pour la suite (un peu à l’image de "Phenomenum"). De plus, l’album se lit vite et, finalement, l’histoire ne marque pas plus que cela. De son côté, le dessin, pas franchement exceptionnel, est correct. Par contre, les couleurs, très spéciales, ne me plaisent pas du tout ! C’est vraiment moche mais heureusement pas complètement rédhibitoire pour la lecture.

22 1 2006
   

Si je devais retenir un album de la collection "Loge Noire", ce serait celui-ci.
En effet, Morvan construit ici un scénario très fin, à des années lumières de sa production habituelle, ou action prime très souvent sur les développements scénaristiques complexes.

On découvre petit à petit la particularité intrigante de la petite Aster, par les yeux de cette dernière, de sa naissance à la fin de son adolescence.

Histoire sans temps morts, messages clairs et efficaces, tout est là pour offrir au lecteur un agréable moment de découverte.
Les personnages sont plein de mystères, ne révélant leur passé qu'au compte-goutte, et le canvas général de la série s'en trouve décuplé : que de questions pour le lecteur en cette fin de premier opus !

Le dessin de Nemiri, très particulier, pourrait faire penser à du De Crecy par son style lâché, à main levée et au crayon de papier, sans encrage. Celà donne un dessin très humain, très personnel aussi, à des lieux de la production aceptisée actuelle. Très intéressant !

La couleur, informatique quant à elle, évolue entre le franchement laid et l'incroyablement beau... il faut croire que l'auteur n'est pas toujours très inspiré...

Petit hic : Ce premier tome date de 2003, et le second album se fait encore grandement attendre... Espérons qu'il sorte un jour, et qu'il soit à la hauteur de nos espérances.

28 10 2004
   

L'histoire débute à la naissance d'Aster, le dernier Homme à naître mortel au milieu d'une humanité devenue immortelle !
"ça y est, je suis née. Mais …dans le temps d’un battement de paupières… je suis morte". 
Et puis tout va très vite, le lecteur évolue au côté de la jeune fille, vit ses deux, huit et quinze ans, ses rêves, ses hobbies, ses amis, ses amours, ses emmerdes et apprend en même temps qu'elle.
En fait nous sommes Aster, avont ses mêmes questions et émotions. Elle découvre la mort à cause de son chien, avant d'apprendre que ceux qui l'entourent sont immortels.
"Je suis morte" est un thriller très conceptuel et intéressant. En effet, nous redécouvrons notre peur de la mort et de la vie…
Niveau graphisme, le trait est épuré et l'expression des personnages rappele les mangas. Un découpage très rythmé, trop peut-être ! Des cases trop serrées, des couleurs trop innacoutumées et quelques petites imperfections font que cet album est évité trop facilement…
Un petit problème au niveau du scénario - certe sublime : il met trop de temps à se mettre en route et finasse trop au début.

Bref, J'espères que ces quelques points négatifs seront corrigés pour le deuxième albums, cependant le premier tome est à découvrir, les sujets abordés sont novateurs et proche d'un polar psychologique.

22 10 2004
   

Il me tiens à coeur de souligner la qualité de cette bande dessinée. Le dessin tout comme la couleur en a choqué plus d'un, moi y compris. Cependant après un rejet à la vue de l'ouvrage je l'ai lu, et j'y ai découvert un univers impressionnant, beau, agréable, puis effrayant, inquiétant.
Les quelques personnages qu'on y retrouve sont intéressants, voir énigmatiques. Des pourquoi se dressent dans notre esprit et les réponses se font parfois à la poursuite de la lecture.
Graphiquement, comme dis ci-dessous, c'est pas forcément plaisant, mais l'artiste maitrise son outil ! La preuve dans quelques pages où l'ambiance, la compo, les contrastes et les rapports colorés sont époustouflants.

Mais mieux vaut lire cette BD avec dans l'esprit qu'elle est mauvaise : On en tombe d'autant plus haut !
En attente d'une éventuelle suite à ce tome : Bonne lecture.