46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 6 : Le Petit Labyrinthe
 

Je suis Cathare, tome 6 : Le Petit Labyrinthe

 
 

Résumé

Je suis Cathare, tome 6 : Le Petit LabyrintheAfin d'acceder au résumé de Je suis Cathare, tome 6 : Le Petit Labyrinthe, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Je suis Cathare, tome 6 : Le Petit LabyrintheOn continue donc cette série dans laquelle le Cathare Guilhem de Roché est poursuivi par Arnaud Gui, l’inquisiteur qui doit mettre fin au catharisme en France en ce début du XIVème siècle. Ce nouvel album est un peu dans la même tonalité que le reste de la série : on a l’impression que l’auteur oublie le sujet principal de sa série, à savoir le Catharisme. Makyo est en effet avare en explication et se révèle un bien piètre pédagogue qui n’a jamais vraiment expliqué en quoi le catharisme se différenciait du catholicisme : il en résulte que l’on comprend mal pourquoi les Cathares sont pourchassés par l’Inquisition. De même, Guilhem est présenté comme la cible principale d’Arnaud Gui alors que, visiblement, les « Bonshommes », les « Parfaits », ou autres dignitaires cathares sont légion dans la région. Makyo surfe ainsi, depuis le début de la série, sur cette histoire de religion, sur ces personnages, sans vraiment les approfondir et c’est ce qui peut sembler ennuyeux. Non seulement ici il reprend les thèmes évoqués précédemment, mais en plus il ajoute la vision religieuse de Messire Monssac, qui n’est pas non plus des plus limpides à comprendre. La fin de l’ouvrage et ses hallucinations ne permettent pas non plus de faire avancer l’histoire. Du coup, on se demande vraiment si on a avancé sur notre compréhension de cette religion. Et si certains termes ou certaines idées (le petit et le grand labyrinthe, les codes cachés, l’initiation qui veut que l’on soit enterré trois jours) peuvent faire penser à certaines idées communément véhiculée sur la Franc-Maçonnerie, l’auteur évitera également pudiquement d’approfondir cet élément.

Mais le scénariste nous a l’esbroufe. Plutôt que d’exploiter pleinement et clairement la religion, voilà qu’il nous entraine dans une intrigue très médiévale. En effet, en nous présentant un château assiégé puis attaqué par l’armée des Inquisiteurs, on a le droit à quelques belles scènes qui nous font revivre ce type d’attaques médiévales. C’est donc plein de rythme, et plein de danger, et ce passage nous occupe et nous fait oublier que pendant ce temps, les raisons religieuses ne sont pas exploitées. Même la brouille passée entre Monssac et Gui, qui justifie que ce dernier attaque le château, reste absconse. Pour autant, la fin de ce passage semble également expédiée à la va-vite : ne pouvait-on pas imaginer que Gui laisse sur place quelques gus pour parer à toute éventualité ?

Bref, on fait du surplace, et certains rites qui auraient pu sembler importants (comme ces séances de lecture entre Parfaits) et certains éléments qui auraient mérités d’être approfondis (cette couverture en bois, ce livre et ce qu’il y a dedans, ce passage dans la grotte) sont largement sous exploités. Dans le premier cycle, les auteurs avaient décidé d’éviter de parler des Cathares en se concentrant sur un trio amoureux. Ici, on a l’impression qu’ils ne veulent toujours pas aborder ce thème de front et nous occupent donc avec des guerres médiévales. Certes, le dessin très assuré et très réaliste permet de nous occuper un temps, mais c’est quand même autre chose que l’on était venu chercher.


Chronique rédigée par gdev le 07/10/2015
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3285 (74,22 %)
  • 367 (8,29 %)
  • 774 (17,49 %)
  • Total : 4426 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,20 14,20 14,20
Acheter d'occasion : 30,43
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Aout 2015