45 927 Avis BD |19 891 Albums BD | 7 823 séries BD
Accueil
Tome 7 : L'Accomplissement
 

Je suis Cathare, tome 7 : L'Accomplissement

 
 

Résumé

Je suis Cathare, tome 7 : L'AccomplissementAfin d'acceder au résumé de Je suis Cathare, tome 7 : L'Accomplissement, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Je suis Cathare, tome 7 : L'AccomplissementVoici donc le tome conclusif d’une série assez poussive sur le thème des Cathares. Reconnaissons quand même que le résumé proposé en première page est une bien belle idée, non seulement pour se souvenir de ce qui se serait passé dans les tomes précédents sans avoir à y revenir, ce qui serait assez lourd ; et également pour apporter des éléments nouveaux ou exprimer avec clarté ce qui ne l’était pas dans les tomes précédents. On retrouve ainsi Guilhem à la recherche du haut lieu du Catharisme, la fameuse Cathédrale que recherche également Arnaud Gui, le moine inquisiteur. Guilhem va de grotte en grotte, sans succès jusqu’à ce que le lecteur comprenne que cette fameuse Cathédrale n’a pas de réalité tangible, mais est plutôt une représentation mystique du but du parcours initiatique que doivent suivre les parfaits. Tout cela est assez inconsistant, et on se demande au final si ce ne sont pas les émanations de soufre qui provoquent des hallucinations chez Guilhem… mais qui ne toucheraient bizarrement que Guilhem, et non Marie, car seul notre parfait voit Nita son aimée et Arnaut son frère, décédés depuis quelques tomes. Sans autres explications sur le Catharisme, il faudrait donc retenir que cette religion tient à des hallucinations sélectives… Encore une fois, cette série manque un peu son but : on aura passé 7 tomes avec un Cathare sans vraiment apprendre grand-chose de plus sur cette religion « dissidente » du Moyen-Age, les concepts et idéaux propres à cette religion étant noyé dans une enchevêtrements d’éléments épars et variés, qui brouillent les messages. Par ailleurs, on s’étonnera quand même que Guilhem a bien du mal à trouver cette Cathédrale Invisible, alors qu’il est Parfait depuis des années, et que l’Inquisiteur Arnaud Gui, qui rejette en bloc le Catharisme, s’y retrouve plongé sans vraiment la chercher.

Le dessin reste bien réaliste et bien fouillé, et c’est peut-être, dans ce tome, un problème. Si on a aimé jusque-là le graphisme réaliste qui nous faisait partager un Moyen-Age fidèlement reconstitué, on aurait pu s’attendre à ce que la représentation d’objets ou de personnages qui n’appartiennent pas à la réalité soient plus éthérée, et marque une vraie rupture par rapport au monde des vivants. Ici, mettre sur le même plan Guilhem et Nita ou son frère Arnaut, leur conférer le même réalisme, nuit un petit peu au message d’ensemble, et à la crédibilité du message.

Le dernier tome aurait été l’occasion de revenir davantage en détails sur les particularités du Catharisme mais on a l’impression que le scénariste a encore une fois raté le coche, entraînant avec lui le dessinateur dans une conclusion un peu atone, pas vraiment crédible, et dont on se demande encore quel était le message.


Chronique rédigée par gdev le 13/10/2018
 
 
Statistiques posteur :
  • 3092 (74,34 %)
  • 332 (7,98 %)
  • 735 (17,67 %)
  • Total : 4159 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 10,36
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Aout 2017