45 073 Avis BD |19 425 Albums BD | 7 702 séries BD
Accueil
Tome 8 : Un détective dans le yucca
 

Jack Palmer (Les aventures de), tome 8 : Un détective dans le yucca

 
 

Résumé

Jack Palmer (Les aventures de), tome 8 : Un détective dans le yuccaAfin d'acceder au résumé de Jack Palmer (Les aventures de), tome 8 : Un détective dans le yucca, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Jack Palmer (Les aventures de), tome 8 : Un détective dans le yuccaCe huitième tome opère un sérieux virage dans la série. Abandonnant les récits complets et même les histoires courtes des premiers albums, Pétillon s'aventure sur le terrain du dessin de presse et du gag en une planche.

On est un peu déconcerté par ce changement de format mais Pétillon y est très à son aise. Les gags abordant le thème de la politique sont nombreux et efficaces. Il faut cependant avoir un minimum de connaissances sur les événements de la fin des années 1980, ce qui rendra la lecture ardue pour les plus jeunes (exemple : Palmer affiche sa plaque de détective en plusieurs langues et déclare "prêt pour 92", autrement dit pour l'Union européenne du traité de Maastricht... ça ne va pas de soi pour tout le monde !).

Le ton humoristique, pour le coup, n'est plus le même. On est beaucoup moins dans l'absurde et le décalé, Pétillon optant pour le gag à chute. De fait, je dirais que ce Palmer-là est plus abordable que les autres (sans même parler des tout premiers, horriblement vieillis !) et qu'il devrait plaire à ceux qui ne connaissent que le best-seller de la série, "L'enquête corse". On passe un bon moment de lecture grâce au sens du détail et de la répartie de l'auteur.


Chronique rédigée par Jean Loup le 06/09/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1287 (64,48 %)
  • 373 (18,69 %)
  • 336 (16,83 %)
  • Total : 1996 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,93 10,93 10,93
Acheter d'occasion : 2,37
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.33
Dépôt légal : Mai 1989

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Jack Palmer (Les aventures de), tome 8 : Un détective dans le yucca, lui attribuant une note moyenne de 2,33/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 10 2017
   

C’est le premier Jack palmer que je lis et pour tout dire, je suis déçu. Le format « gags en une planche » me surprend puisque je m’attendais à découvrir une histoire complète ; Mais au-delà de cette surprise initiale, je ne me suis pas véritablement amusé à la lecture de cet album. Il faut dire que, pour certains d’entre eux, la mise en situation est quand même assez laborieuse. Jack est détective privé, donc pourquoi le mettre en situation d’être manutentionnaire ou de faire des métiers qui n’ont rien à voir avec son métier. Si on avait eu des gags sur le métier de détective privé, j’aurais compris, mais là, on frôle le hors sujet et les gags se résument généralement à mettre en opposition le look de notre détective, son chapeau, son imper, avec des environnements qui ne sont pas habitués à voir de tels accoutrements. Du coup, je distingue mal la légitimité de cet ouvrage. D’autant que l’on sent que Jack Palmer ne sera jamais un héros éternel : toute la tonalité de cet album est affreusement daté. On est en pleine fin des années 80 début des années 90, et ca se sent : du coup, ca fait très daté et ceux qui n’ont pas vécu cette période risquent de ne pas bien comprendre telle ou telle référence.

Bon, c’est quoi le meilleur album de cette série ? Vous dites « l’enquête corse », les gars. Allons-y donc pour cette nouvelle lecture, en espérant qu’elle me procure plus de plaisir que cet album qui me semble daté et hors-sujet.

8 10 2008
   

Très déçu par ce tome par rapport aux autres grands titres, aux autres histoires complètes. On a affaire ici à un ensemble de gags en une planche qui tournent souvent court, qui font à peine sourire. Les meilleurs sont ceux en trois ou quatre pages, c'est dire si l'humour de Petillon a du mal à se restreindre en une planche. Quelquefois, on a droit en tout et pour tout à une seule image, du genre Palmer dans un show room que l'on devine de la Jet-Set, mais comme il a un sac Tati sur les genoux, on demande à voir son invitation. C'est tout. C'est faible. Je ne conseille pas l'achat, sauf pour compléter la collection.