46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 9 : La Traboule de la Géhenne
 

Isabelle, tome 9 : La Traboule de la Géhenne

 
 

Résumé

Isabelle, tome 9 : La Traboule de la GéhenneAfin d'acceder au résumé de Isabelle, tome 9 : La Traboule de la Géhenne, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Isabelle, tome 9 : La Traboule de la GéhenneLa Traboule de la Géhenne fait d’une certaine manière suite à la Lune Gibbeuse, l’album précédent, car on y retrouve cette Traboule qui y était évoquée. Il s’agit d’un passage entre le monde réel et le monde magique, passage dont l’horrible Kalendula s’est emparé. Or c’est aussi par là que les âmes des morts rejoignent enfer ou paradis, et la vieille sorcière est décidée à leur faire payer un droit de passage.
L’intrigue est scindée en deux .
D’un côté, Isabelle et son nouveau copain Nico qui pénètrent dans la Traboule et y découvrent la situation.
Et de l’autre côté, Hermès, Calendula et l’apothicaire Armand Dragore qui sont confrontés à la conséquence du blocage de la Traboule : les démons de l’enfer, avec Lilith à leur tête, sont bloqués sur Terre et espèrent bien la transformer en Enfer Terrestre.
L’intrigue autour d’Isabelle et Kalendula est un peu bon enfant, on a du mal à la prendre au sérieux et sa résolution grâce à Isabelle paraît un peu simple à mes yeux. Et puis j’admets ne pas vraiment apprécier le personnage de Nico, ce qui n’aide pas.
Celle autour des démons et de Lilith est par contre assez marrante et originale, avec beaucoup de bonnes idées et de détails amusants.

Une lecture très agréable, pas le meilleur de la série Isabelle mais un épisode que je relis avec plaisir.


Chronique rédigée par Ro le 07/05/2007
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de RoReflet de l'avatar de Ro
Statistiques posteur :
  • 941 (79,08 %)
  • 165 (13,87 %)
  • 84 (7,06 %)
  • Total : 1190 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 7,79 7,79 7,79
Acheter d'occasion : 22,50
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.75
Dépôt légal : Avril 1992

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Isabelle, tome 9 : La Traboule de la Géhenne, lui attribuant une note moyenne de 2,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 7 2009
   

On explore ici la traboule de la géhenne, déjà évoquée dans le tome précédent. Ca aurait pu être interressant mais je trouve cette aventure ratée et ça me désole.
L'histoire est trop décousue et on s'éparpille en se demandant quelles péripéties il faut suivre pour rester sur le fil conducteur :
Hermès et M. Dragor dans leur lutte contre les esprits en surface ou Isabelle et Nico dans la traboule en sous-sol ?
Et ces 2 derniers sont dans la traboule pour éclaircir le mystère des esprits ou pour ramener Nico en Transylvanie?
Et qui est LE méchant de l'histoire ? :
Lilith ? qui abandonne bien subitement sur de simples déclarations.
Kalendula ? curieusement inexistante et sans réaction dans son rôle de petite rançonneuse qui lui va si mal.
Et que dire du vampire Vlad Tepes (T.8 également), dont on se demande ce qu'il vient faire dans cette histoire et qui n'est pas plus combatif que les 2 précédentes.
Beaucoup de nouveaux personnages aussi dans cet album :
Le sympathique petit Nico : pas indispensable.
Les 3 fantômes rimeurs dont l'impertinence du dernier est amusante au début mais devient vite téléphonée.
Et le plus prometteur: une charmante démon(e) nommée Alexandrine, malheureusement aussitôt présentée aussitôt disparue! alors pourquoi l'avoir créée?
On a vraiment l'impression que les auteurs ne savaient pas trop où ils voulaient en venir ni ce qu'il voulaient nous raconter.
C'est ce qui me fait dire que cette aventure est ratée. Peut-être parceque Franquin n'a pas travaillé dessus.
Seul le rôle (trop court) de la belle Calendula amène un peu d'interêt.
Dernier défaut relevé, comme pour le tome 8, beaucoup trop d'encarts explicatifs qui alourdissent la lecture et dont, en plus, les explication sont souvent inutiles. La seule explication qui aurait été necessaire n'est pas donnée : c'est à propos du, je cite, "démon de Maxwell, (voyez vos livres de physique)". !? J'ai rien compris!