44 873 Avis BD |19 348 Albums BD | 7 676 séries BD
 

Iron Fist (All new Marvel now !), tome 1 : 1

 
 

Résumé

Iron Fist (All new Marvel now !), tome 1 : 1Afin d'acceder au résumé de Iron Fist (All new Marvel now !), tome 1 : 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Iron Fist (All new Marvel now !), tome 1 : 1Amateurs de baston, amatrices de sensations fortes et de récits épiques, voici un titre qui est susceptible de vous étonner.
Avec ce personnage de l'écurie Marvel, la tâche est particulièrement complexe: donner un souffle nouveau, un regain d'intérêt pour vous scotcher aux pages avec ce héros créé dans les 70's avec son kimono moulant vert et jaune affublé de chaussons devenus ridicules aujourd'hui, le pari n'est pas gagné, loin s'en faut. Surtout que l'arme vivante de la fantasmagorique cité de Kun'Lun a connue une carrière en dents de scie.

L'immortel Iron Fist par Aja avait plus ou moins déblayé tout cela. S'écartant des séries maintstream tels que Spider-Man ou les X-Men, Kaare Andrews propose donc à la Maison des Idées de livrer une histoire en 12 numéros, traduits et compilés en 2 tomes dans nos contrées.

Ici, l'artiste endosse toutes les casquettes (dessinateur, scénariste et coloriste) et reprend très rapidement les codes de l'origin story du héros pour nous raconter son ébouriffante histoire. Sans temps morts, usant de flashbacks parfaitement dosés et d'un découpage lorgnant sur le manga, Andrews nous montre un Daniel Rand fatigué, déconnecté de la réalité de New-York alors que son passé le rattrape sous les traits d'un commando ninjas venu le dessouder et le contraint à retourner dans la cité qui l'a vu grandir... Lieu inaccessible que son défunt père recherchait ardemment.

Si Iron Fist possède son identité visuelle propre avec ses combats musclés et son fulgurant poing destructeur, l'auteur y apporte sa patte toute particulière. Le trait peut sembler grossier et le dessin parfois à la limite d'un croquis, il livre cependant de remarquables compositions lors de ses magistrales scènes d'action semblant sorties d'un anime japonais et utilise à bon escient les effets numériques d'un papier froissé pour évoquer les bribes du passé de notre héros. Andrews se paie même le luxe de livrer sa propre vision du fameux pouvoir de Danny Rand. ET ÇA MARCHE.
Il confère aussi à son histoire une horrible dramaturgie familiale qui entraînera dans son sillon le jeune Danny Rand, de son enfance à nos jours. On sent notre héros ployé sous le poids des choses qui l'accablent et on frissonne à ses côtés à mesure que progresse son aventure.
L'auteur joue même avec les codes narratifs du héros. Il prendra ainsi le lecteur aguerri d'Iron Fist à contre-pieds lors ce détail passages bien sentis.
Panini se payant le luxe de nous laisser sur un horrible cliffhanger, le second et dernier numéro de cette splendide œuvre s'annonce d'ores et déjà épique et intriguant.
Bonne lecture!!!


Chronique rédigée par Alrik le 07/08/2017
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de AlrikReflet de l'avatar de Alrik
Statistiques posteur :
  • 8 (21,05 %)
  • 26 (68,42 %)
  • 4 (10,53 %)
  • Total : 38 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mai 2015