46 601 Avis BD |20 217 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 16 : Options sur la guerre
 

I.R.$., tome 16 : Options sur la guerre

 
 

Résumé

I.R.$., tome 16 : Options sur la guerreAfin d'acceder au résumé de I.R.$., tome 16 : Options sur la guerre, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de I.R.$., tome 16 : Options sur la guerreLe premier album de ce diptyque avait assez laborieusement lancé cette intrigue qui plaçait Larry Max au centre d’un vaste trafic d’armes. Le fait de faire voyager Larry en terre africaine, permet de prendre le large, et de redynamiser l’histoire qui s’était un peu embourbée. On se demandera toujours autant ce que fait un inspecteur du fisc américain au Rwanda, lui qui n’a pas de mandat international, mais il est désormais acquis dans la série que Larry ne se laisse pas entraver par ces broutilles administratives. Le voilà donc sur la piste de tout un tas de trafiquants d’armes : mercenaires, transporteurs, dirigeants politiques africains et militaires américains. Dans la grande tradition de Desberg, tout n’est pas dit, et c’est au lecteur de reconstituer certains passages un peu survolés, certains enchaînements un peu rapides. Mais depuis le temps, on s’est fait à ce style particulier et on comprend mieux comment fonctionne la série. Ici, je vois deux éléments qui viennent relever le niveau de cet album par rapport au précédent. En premier lieu, je trouve que la dimension politique a été assez intelligemment introduite et s’agence bien avec un « simple » trafic d’armes. En effet, le paiement des armes sous forme de concessions dans les différentes mines de richesses de ce qui doit rester un terra incognita, permet de donner une dimension supplémentaire à cette enquête, tout en, certainement, dénonçant un certain nombre de pratiques. En second lieu, Larry n’est pas ce héros surpuissant et toujours gagnant dont regorge la BD : si, malgré l’absence d’un mandat international, il fait ce qu’il peut pour décrédibiliser le grand méchant de l’histoire, ce dernier n’est pas véritablement châtié. Ni tous ses complices d’ailleurs. Et tout cela au prix de la disparition d’un personnage. C’est sans doute ce qui fait la particularité de cette série, et de ce héros. C’est également un point faible puisque l’on a l’impression d’une enquête inaboutie.

On se demandera quand même ce que Laroya est venue faire dans cette galère. On se demandera également pourquoi on fait un « marché » avec Larry. On se demandera enfin quel est le rôle de Silicia là-dedans. Autant de manques dans le scénario qui auraient pu être davantage exploités, en prenant notamment sur toutes ces discussions dans les bureaux de la police, dans les salons de l’ambassade ou dans les bureaux de tels ou tels protagonistes. On s’attendait à un tome bourré d’action en pleine campagne africaine et on se retrouve beaucoup en intérieur, où l’action est forcément plus contrite, et où le rythme a du mal à se faire une place. Par ailleurs, comme l’identité du grand méchant a été dévoilée dans le tome précédent, il ne reste plus grand-chose pour surprendre le lecteur ici : le suspense est ainsi écrasé dès les premières pages de l’ouvrage, ce qui en limite l’intérêt.

L’ensemble reste également marqué par cette inconsistance graphique, qui fait que Larry Max ne se remarque parfois qu’à sa chevelure blanche. La série commence à justifier d’une certaine longueur mais c’est un nouveau Larry Max que l’on découvre presque à chaque vignette.

Une fin de diptyque qui se termine mieux que ce que le premier tome pouvait laisser penser, notamment grâce à l’introduction in extremis d’éléments plus profonds, et du rappel que Larry Max a également ses propres limites, tout comme le scénariste ou le dessinateur.


Chronique rédigée par gdev le 07/10/2015
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3291 (74,26 %)
  • 367 (8,28 %)
  • 774 (17,46 %)
  • Total : 4432 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 2,50 Dessin
 
Acheter neuf : 11,83 11,83 11,83
Acheter d'occasion : 5,68
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Octobre 2015