46 601 Avis BD |20 217 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 14 : Les survivants de Nankin
 

I.R.$., tome 14 : Les survivants de Nankin

 
 

Résumé

I.R.$., tome 14 : Les survivants de NankinAfin d'acceder au résumé de I.R.$., tome 14 : Les survivants de Nankin, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de I.R.$., tome 14 : Les survivants de NankinAprès la bonne introduction que représentait tome précédent, ce deuxième tome du diptyque se révèle d'une qualité moindre. L'intrigue n'est pas en cause et je trouve que le scénario, monté autour du "viol de Nankin", est assez bien imaginé. L'enquête de ce que a pu faire Yamashita de cette quantité d'or est suffisamment intrigante pour retenir l'attention et l'ensemble forme donc une petite histoire assez sympathique.

Mais que c'est difficile à lire ! Que d'éléments inutiles ! On a un peu l'impression d'un éléphant qui accouche d'une souris à la lecture de ce scénario. C'est particulièrement embrouillé, l'histoire est loin d'être linéaire et il faut s'accrocher pour suivre. Je pense ne pas avoir tout compris, notamment sur le rôle d'un Phoenix, notamment sur le rôle de la famille japonaise, et surtout sur le rôle de Laroya. Par ailleurs, je trouve que les relations entre tous ces personnages font un peu factices et le fait que Larry se retrouve à gauche et à droite de ce territoire qu'est le sud est asiatique en un clin d'oeil est assez déroutant. Bref, si j'ai aimé le contexte auquel il est fait référence dans ce dyptique, je trouve que la réalisation est particulièrement ratée, que la narration est particulièrement hâchée, et que les personnages ne sont pas très attachants ni convaincants. Le fin mot de tout cela vient un peu de nulle part, respectant la grande tradition des scénarios à la Desberg. On tente en plus de réinventer une vie sociale à Larry, car Gloria n'est plus là, mais cette nouvelle histoire à peine abordée vient comme un cheveu sur la soupe, comme d'ailleurs les dernières pages de l'ouvrage. L'important dans tout cela, c'est certainement que Larry trouve le fameux trésor et fait le ménage pour éviter qu'il tombe dans de mauvaises mains. Mais les péripéties contées ne sont pas à la hauteur de ce final qui de fait, paraît fade et sans grande originalité.

Le dessin quant à lui est toujours en évolution. D'un côté, on nous propose des vignettes tout ce qu'il y a de plus classique, voire un peu morne, avec des fonds uniformes, et de l'autre, on retrouve cette technique qui allie photo et dessin. Je me suis particulièrement arrêté sur cette vignette d'un marché asiatique : on a l'impression d'avoir un photo qui a été retouchée à la main pour souligner les traits et surtout ajouter de la couleur au pinceau. Le résultat est assez impressionnant et j'ai aimé. Malheureusement, cette technique originale est trop peu utilisée, selon moi, dans ce récit.

Le scénario concocté était prenant, l'intrigue était intelligente, la référence à Nankin permettait une implication du lecteur que je suis et le dessin apportait une dose d'originalité appréciable. Malheureusement, tout cela devient très confus, des éléments peu convaincants sont introduits et encore une fois, Larry, malgré sa barbe de trois jours et son absence de coiffure, souffre toujours d'un manque criant de charisme. Une belle histoire sur le papier mais qui se révèle banale et peu convaincante lorsque justement, elle est couchée sur le papier.


Chronique rédigée par gdev le 04/07/2012
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3291 (74,26 %)
  • 367 (8,28 %)
  • 774 (17,46 %)
  • Total : 4432 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 11,83 11,83 11,83
Acheter d'occasion : 8,38
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Juin 2012