46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 21 : La Chute des Anges
 

I.R.$., tome 21 : La Chute des Anges

 
 

Résumé

I.R.$., tome 21 : La Chute des AngesAfin d'acceder au résumé de I.R.$., tome 21 : La Chute des Anges, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de I.R.$., tome 21 : La Chute des AngesVoici un ouvrage qui a pour lui de tenter de renouveler un petit peu la série. En effet, l'ouvrage nous propose un saut dans le temps de 5 ans depuis la dernière aventure et tout à bien changé. Larry n'est plus enquêteur au sein de l'IRS, il est marié et père de famille. On oublie donc l'image du célibataire ténébreux, adepte du téléphone rose et tourmenté par une admiration pour une ancienne actrice. Le personnage perd son côté sombre et glauque. Dans d'autres circonstances, je ne suis pas pour ce type de lissage, mais là, il faut bien avouer que ce côté glauque ne cadrait pas vraiment avec le personnage et pouvait conduire à des développements peu compréhensibles.

Un mue plutôt bienvenue pour relancer la série, donc, même si les événements qui permettent à Larry de devenir gouverneur le ramènent à ses premières amours, plus en ligne avec le titre de la série. Puisque dans cet ouvrage, il ne s'agira quasi exclusivement que de cela : si on nous appâte avec une conférence de presse au cours de laquelle Larry est accusé de tous les maux, l'ouvrage permet en fait de comprendre comment Larry a évolué ces dernières années, comment il est devenu gouverneur, comment il a rencontré son épouse, etc. Il y a bien une petite histoire de meurtre dans le temps présent, mais clairement l'objectif de l'ouvrage n'est pas de lancer une histoire sur la carrière politique de Larry, mais bien de comprendre comment il en est arrivé là.

Un ouvrage donc dans lequel il y a assez peu d'intrigue, et dans lequel on retrouve les quelques défauts communs à la série : un rythme un petit peu particulier, une surabondance d'effets de narration stylistiques, avec surabondance de flash back non annoncés et d'ellipses tout aussi désarçonnantes, et un dessin qui semble toujours se chercher au 21ème tome. Il semblerait que Vrancken, qui a essayé plusieurs techniques et plusieurs styles dans cette série, ne soit toujours pas à l'aise avec la physionomie de son personnage principal, qui semble aléatoire en fonction des pages, et que l'on reconnaît parfois uniquement à sa chevelure blanche.

Bref, quelques bons points pour la tentative de renouveler le personnage principal, ce qui suscite un certain intérêt, mais une intrigue limitée à un immense flash back (du coup, ca aurait pu être un one shot !), une narration toujours compliquée à la Desberg, et un dessin qui peut paraître approximatif, ce que l'on a tendance à moins excuser au 21ème tome.


Chronique rédigée par gdev le 24/07/2020
 
 
Statistiques posteur :
  • 3291 (74,26 %)
  • 367 (8,28 %)
  • 774 (17,46 %)
  • Total : 4432 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Juin 2020