46 512 Avis BD |20 172 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 6 : La Théorie des cordes fiscales
 

I.R.$. - All Watcher, tome 6 : La Théorie des cordes fiscales

 
 

Résumé

I.R.$. - All Watcher, tome 6 : La Théorie des cordes fiscalesAfin d'acceder au résumé de I.R.$. - All Watcher, tome 6 : La Théorie des cordes fiscales, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de I.R.$. - All Watcher, tome 6 : La Théorie des cordes fiscalesJ'ai un aveu à faire : je n'ai pas relu les 5 tomes précédents et peut-être cela est-il un tort, car ce sixième opus s'appuie énormément sur tout ce qui a été dit avant. Mais d'une façon générale, ce tome apporte bon nombre de réponses aux questions que l'on était lassé de poser. En cela, c'est un peu le tome que l'on attendait plus, ce qui explique certainement une note un poil sur évaluée, mais qui reflète un certain soulagement de ma part.

Tout d'abord, même si cela va très vite, on revient en quelques phrases sur les raisons de l'enquête de Larry Max sur All Watcher. Quelques chiffres sont présentés, et une petite mention à l'économie souterraine permet de justifier et de légitimer cette enquête. Je vois cela d'un bon œil, car depuis le début, j'avais du mal à comprendre comment on retrouvait l'IRS sur les traces de ce trou noir financier. On comprend également mieux pourquoi Antonia a attiré les foudres de All Watcher sur sa personne et les raisons du rassemblement de tout un tas de personnages, présentés dans les tomes précédents, autour de All Watcher est également expliqué. Encore une fois, ca va très vite, les explications valent ce qu'elles valent, mais au moins, on a l'impression d'un scénario construit et pas uniquement une succession de personnages au fil des tomes. Enfin, le clou du spectacle, c'est la révélation de l'identité d'All Watcher, mettant fin ainsi à une grande part du suspense de la série jusque là. Le scénario, qui a un faux goût de "mission impossible", se révèle assez surprenant et original. Si je reconnais que le scénariste a fait beaucoup d'efforts pour donner une cohérence à cette série, quitte à nous donner beaucoup de clés, il y a tout de même des facilités dans ce scénario : on ne saura toujours pas pourquoi et comment L.Max a identifié les partenaires d'All Watcher, on comprend mal l'attachement en début d'album de Mia Maï à Larry Max (car je pensais que ce que la faisait tripper, c'était les vieux plein de fric), on se demande toujours ce que sont venus faire certains personnages dans cette histoire, et le scénario, s'il a le mérite d'être expliqué, est quand même parfois cousu de fil blanc. Les motivation d'All Watcher, notamment, sont un peu tirées par les cheveux.

La lecture de cet opus n'est pas aisée : il est fait de plusieurs flash backs, et d'explication des motivations de All Watcher. Il en résulte un ouvrage peu linéaire et assez difficile à suivre. Toutefois, je préfère retenir l'originalité de cette présentation plutôt que son côté fouillis (toutefois, Desberg, comme a son habitude, ne peut pas s'empêcher de complexifier inutilement son intrigue).

Malgré tout, ce tome reste le meilleur des albums présentés jusqu'à présent, même si le dessin de Koller (qui a déjà dessiné le tome 2) reste aussi peu marquant. Je trouve que tous les personnages se ressemblent (ce qui, avouons-le, est bien pratique dans cet album), et que, à l'image du scénario, il est hésitant et un peu brouillon. Il reste toutefois dans une veine réaliste que j'apprécie et ne représente pas un frein à la lecture.


Chronique rédigée par gdev le 21/02/2011
 
 
Statistiques posteur :
  • 3282 (74,22 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,50 %)
  • Total : 4422 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,83 11,83 11,83
Acheter d'occasion : 7,49
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Février 2011