46 448 Avis BD |20 137 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 4 : Il n'y a rien à Darjeeling
 

India Dreams, tome 4 : Il n'y a rien à Darjeeling

 
 

Résumé

India Dreams, tome 4 : Il n'y a rien à DarjeelingAfin d'acceder au résumé de India Dreams, tome 4 : Il n'y a rien à Darjeeling, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de India Dreams, tome 4 : Il n'y a rien à DarjeelingCette fois-ci, plus de bond dans le temps comme entre les deux tomes précédents. On emboîte l’histoire à la fin du tome précédent avec le procès de Kamala et de ses amis hippies pour le meurtre accidentel d’un policier. Mais ce tome tourne court et l’on se retrouve vite dans un long épilogue aux explications aussi confuses que l’intrigue.

Maryse et Jean-François Charles concluent ici une série entamée à la suite d’un voyage effectué en Inde. Une série dont la continuité se retrouve dans les trois générations de femmes qui se succèdent, un peu à l’image de la série "Djinn". Trois générations de femmes qui se retrouvent attirées par l’Inde et nous font découvrir l’histoire de l’Inde de l’intérieur. On balance donc entre ces trois générations de femmes aux relations amoureuses parfois complexes et une histoire de l’Inde pas beaucoup plus évidente à suivre pour un néophyte comme moi.

Grâce au dessin à la couleur directe de Jean-François Charles le dépaysement est total, l’envie de voyager permanent et chaque tome un vrai délice pour les yeux. Malheureusement la trame de cette série se construit également autour d’une intrigue lié à un journal intime familial et à de nombreuses intrigues politiques au sein d’une Inde en plein changement. Ce dernier ingrédient à tendance à compliquer fortement le récit et à perturber le lecteur qui s’emmêle lentement dans l’histoire, les différent personnages et le temps.

Et dans ce dernier tome Maryse et Jean-François Charles ont tendance à délaisser le romantisme et l’Inde pour se concentrer sur le complot politique et ce journal intime aux pages manquantes. C’est vraiment dommage, car du coup ce tome n’apporte pas grand-chose au lecteur, si ce n’est un dénouement confus à Darjeeling.


Chronique rédigée par yvan le 02/04/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 4,78
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.13
Dépôt légal : Septembre 2005

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD India Dreams, tome 4 : Il n'y a rien à Darjeeling, lui attribuant une note moyenne de 3,13/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 9 2008
   

On retrouve Kamala sur les traces de son arrière-grand-père et on apprend un certain nombre de choses sur ce qui s'est passé près de quarante ans auparavant à ses grands-parents. La lecture de ce 4ème tome, censé clôturer la série, me laisse un goût d'inachevé, beaucoup de sujets initiés dans les albums précédents ne sont pas résolus dans ce tome censé dévoiler toute l'histoire.
En revanche, comme les autres tomes, l'intérêt historique ainsi que les dessins agréables, qui font naître une véritable atmosphère, sont les seuls points d'intérêt de cette série qui pour moi, est loin d'être un chef d'œuvre. Les auteurs ont tellement alterné les histoires romantiques, historiques et policières, sans en mener une seule jusqu'à son achèvement, que finalement, le lecteur ne sait plus où il en est. Personnellement, cette impression d'inabouti m'a laissé sur ma faim lors de la lecture de ces quatre albums. D'ailleurs, avec le recul, je m'interroge sur l'intérêt des 2ème et 3ème tomes, qui ne font pas avancer l'histoire de façon extraordinaire.
Allez, un peu plus que la moyenne car les auteurs ont essayé de monter un scénario sur ce 4ème album, qui puisse justifier les 3 premiers.

10 6 2006
   

Fin de l'histoire, ou on va assister à une parodie de procès, ou on va comprendre beaucoup de choses du scénario, mais c'est très tortueux comme le tracé du train vers Darjeeling.
Kamala découvre la vérité sur sa famille, comprend que ses parents et grands parents étaient mêlés malgré eux à un grand bouleversement politique, mais est elle satisfaite de sa quête, rien n'est moins sur. En tout les cas, le lecteur peut se sentir un peu frustré d'une fin si rapide. En fait, les aspects politiques étaient en toile de fond, et je pense que le véritable sujet de cette série c'était l'Inde. Et là, c'est réussi. Le voyage à travers ce pays grandiose et surprenant a été très dépaysant et c'est presque à regret que l'on ferme l'album.
Surtout que le graphisme aura vraiment porté magnifiquement cette histoire très délicate et très fine, empreinte de sensualité et d'émotion.
Je n'ai pas lu le cinquième album, mais après lu l'avis sur cet opus, je pense qu'il est nécessaire à la compréhension totale de cette série, qui se doit d'être lue dans l'ordre chronologique;
C'est donc, pour conclure, une série qui m'a beaucoup touchée et à laquelle j'ai réservée une place de choix dans ma bibliothèque.

7 6 2006
   

Suite et fin du premier cycle.
Cette fois, on ne change plus de génération et on reste avec les personnages du tome 3.
Mais l'histoire en elle-même se conclut très vite car ce tome ressembe plus à un épilogue explicatif de tout le cycle. On a donc droit à de nombreux flashbacks qui nous expliquent les pourquoi et les comment des événements antérieurs. Le problème, c'est que tout ça est assez confus : si l'histoire familiale est assez aisée à suivre (encore qu'on puisse se perdre entre tous les personnages qui se ressemblent assez physiquement), il n'en est pas de même pour le contexte politique et la situation de l'Inde.
Dommage, car on perd un peu de l'ambiance dégagée dans les tomes précédents.
Le dessin est toujours aussi beau et ça reste un plaisir de découvrir chaque nouvelle planche.