45 977 Avis BD |19 906 Albums BD | 7 826 séries BD
Accueil
Tome 6 : D'un monde à l'autre
 

India Dreams, tome 6 : D'un monde à l'autre

 
 

Résumé

India Dreams, tome 6 : D'un monde à l'autreAfin d'acceder au résumé de India Dreams, tome 6 : D'un monde à l'autre, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de India Dreams, tome 6 : D'un monde à l'autreAvec ce nouvel album de la magnifique série INDIA DREAMS, les auteurs se tournent vers l’Inde et son ambiance voluptueuse, pleine de mystères et de bruit.
Cet opus présente les personnages qui vont constituer la trame de ‘l’aventure, mettant déja en opposition la culture britannique très coincée, très victorienne avec un pays de l’empire britannique, ou la manière de vivre et notamment d’aimer est en complète opposition avec cet esprit british de l’époque, très à cheval sur les principes.
Cette mise en place, qui se passe en partie sur le navire qui emmène ces passagers vers l’inde mystérieuse, est un peu longue. Il ne se passe pas grand chose et il faudra attendre la suite en espérant que l’action viendra.
En même temps l’idée de base est sulfureuse et je pense que l’on peut s’attendre à une suite assez voluptueuse,mais aussi politique et policière.
Le dessin est magnifique. Un trait précis et descriptif ,fidèle à ce que nous a habitué J.F.Charles . J’ai pris plaisir à regarder des rues de Londres encombrées par une foule de gens ou l’arrivée du paquebot en Inde dans une luxure de détails minutieux. J’ai par contre été quelque peu déçu par les visages, qui m’ont semblé manquer un peu de profondeur et de personnalité. Il est clair que la magie qui émanait des dessins du premier album d’India Dreams s’est un peu estompée, que les personnages sont un peu moins attachants pour cette nouvelle série, mais la suite de l’histoire permettra peut être à l’alchimie dessin histoire lecteur de fonctionner totalement.
Néanmoins, il ne faut pas bouder son plaisir car le trait de Charles est une merveille à part entière.


Chronique rédigée par niavlys le 16/11/2010
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de niavlysReflet de l'avatar de niavlys
Statistiques posteur :
  • 489 (99,39 %)
  • 2 (0,41 %)
  • 1 (0,20 %)
  • Total : 492 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 12,83 12,83 12,83
Acheter d'occasion : 5,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Novembre 2010

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD India Dreams, tome 6 : D'un monde à l'autre, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

22 4 2018
   

J’ai trouvé que l’introduction de ce nouveau cycle était parfaitement bien conduit. On se retrouve dans une Londres victorienne où une jeune femme, Virginia Moore, va profiter la mort accidentelle d’une certaine Percy Law pour prendre sa place. Cette dernière s’apprêtait à rejoindre la famille d’Arthur Byle, qui vient d’être nommé juge aux Indes, afin d’embarquer avec elle. D’emblée, on se demande si le crime de Virginia en est bien un, et si elle sera découverte, d’autant qu’un inspecteur est sur ses traces. Tout cela est bien construit avec en complément une atmosphère parfaitement crédible : les relations sociales de cette Londres sont parfaitement campées, les environnements sont très bien rendus depuis les maisons bourgeoises jusqu’aux ruelles des bas-fonds, la perception des Indes est authentique, et la communauté scientifique de l’époque en prend également pour son grade. La touche orientale qu’apporte les Indes, importées réellement ou sous forme d’apparition, apporte cette dose de charme aux rues de Londres.

Graphiquement, il y a ainsi un bien beau travail permettant de rendre tout le réalisme des environnements, tout en permettant une incursion d’une toute petite dose de fantastique, que l’on devra au chamanisme hindou. Un très beau travail également de la couleur, qui enveloppe le tout d’une belle authenticité. A noter toutefois un petit bémol sur les visages, qui ont du mal à se stabiliser au cours de l’album : Arthur semble être différent à chaque vignette, Sybellus ne se remarque que par son comportement, et j’ai l’impression que Virginia elle-même change de visage comme elle change d’identité.

Mais ce nouveau cycle s’annonce tout de même prometteur, introduisant une petite histoire policière à laquelle on va mêler tous les charmes de l’orient.