46 491 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 3 : A l'ombre des bougainvilliers
 

India Dreams, tome 3 : A l'ombre des bougainvilliers

 
 

Résumé

India Dreams, tome 3 : A l'ombre des bougainvilliersAfin d'acceder au résumé de India Dreams, tome 3 : A l'ombre des bougainvilliers, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de India Dreams, tome 3 : A l'ombre des bougainvilliersPar rapport à la fin du tome précédent Maryse et Jean-François Charles, nous font faire un solide bond dans le temps et cela perturbe un petit peu en début de lecture.

Nous sommes en 1965 et les funérailles de Kenneth Lowther viennent d’avoir lieu et Jarawal retrouve Emy. Des retrouvailles légèrement houleuses après le départ brusque d’Emy à la fin du tome deux.

Avec ce bond dans le temps l’histoire bascule également vers une nouvelle génération et Maryse et Jean-François Charles vont recentrer leur récit autour de Kamale, la fille d’Emy, et de son ami Jay.

Un récit plus fluide, avec des flash-back bien délimités graphiquement, et avec pas mal de nouveaux éléments concernant l’intrigue. Malheureusement, ces éléments ne s’emboîtent pas toujours facilement à la trame principale et ont souvent tendance à embrouiller le lecteur au lieu de l’éclairer.

On sent néanmoins le dénouement de cette série, graphiquement exceptionnelle, proche et la fin de ce tome incite donc à découvrir le suivant.


Chronique rédigée par yvan le 02/04/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 2,53
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.13
Dépôt légal : Octobre 2004

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD India Dreams, tome 3 : A l'ombre des bougainvilliers, lui attribuant une note moyenne de 3,13/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 9 2008
   

Troisième tome pour la troisième génération de femme de cette saga familiale, dont le but est de nous faire découvrir, en toile de fond, l'histoire des Indes des années 30 aux années 70. C'est la fille d'Emy, Kamala, qui est ici l'héroïne. Si les dessins sont égaux à eux-mêmes, le scénario global de la série perd encore un peu plus en cohérence. La mort de Thomas, les origines d'Emy, le côté surnaturel, le complot, la mort des parents d'Emy, tout cela disparaît dans ce tome pour laisser la place à une nouvelle histoire romantique entre Kamala et son petit ami, Jay, ce qui amoindrit considérablement l'intérêt de ce tome dans la série. Une histoire de sauvetage d'enfants tibétains met notre héroïne en bien mauvaise posture, mais ne fait pas avancer d'un pouce l'histoire générale. Les mystères du premier tome restent entiers. Une note qui baisse donc, en même temps que mon intérêt pour cette série.

31 5 2007
   

1927, Amélia débarque à Bombay pour y rejoindre son mari, militaire anglais en garnison dans L'Inde coloniale. Elle va y connaître une passion intense avec le Maharadja Darma Singh
1944, Emy sa fille, revient en Inde, sur les traces de sa mère, et elle y retrouve Jarawal, prince héritier et fils de Darma Singh.
1965, C'est Kamala, la fille d'Emy, qui rentre au pays avec Jay.
Le récit va très vite dans l'espace temps, et j'avoue avoir été surpris et même un peu perdu avec les personnages, surtout pour les resituer dans le temps et dans leur filiation.
Le scénario est assez compliqué, et alterne politique et complot interne avec une histoire d'Amour sensuelle et de recherche familiale. On s'embrouille un peu dans tout ça, dans un pays ou déjà les choses sont assez compliquées, mais en même temps on est porté par une sorte de langueur et une lenteur et l'impression ressentie est finalement très agréable.
Pour le dessin, alors là, c'est le régal, le plaisir infini à chaque page. Cela commence à la première page qui est d'une grande pureté et cela continue pendant tout l'album. Ce dessin est d'une grande finesse avec de l'émotion, de la sensualité quand il le faut, de la brutalité aussi. Car tout n'est pas rose dans ce récit, et les événements à venir le confirmeront.
Alors, en conclusion, je dirais que c'est une lecture captivante, émerveillante par son dessin, même si le scénario est un peu compliqué.

6 6 2006
   

Ce tome m'a énormément surpris dès la première page ... alors qu'on s'attend logiquement à suivre la suite des événements du tome 2, on se retrouve en 1965 à l'aide d'une bonne vieille élipse temporelle de derrière les fagots ... et c'est un peu bizarre !
Personnellement, j'ai eu le réflexe de relire les dernières pages du tome 2 en me demandant "j'avais raté un truc ou quoi ?". Bref, tout ça est un peu trop rapide à mon goût.
Du coup, on découvre la "nouvelle génération" avec la fille d'Emy. On assiste aux retrouvailles houleuses des deux amants après 20 ans et à la (totalement attendue) découverte que la fille d'Emy est aussi celle de Jarawal (ah bon ? on s'en doutait pas une seconde ...).
Bref, au niveau scénario, ça reste dans la même veine : rien d'extraordinaire mais ça se lit sans déplaisir.
La grande force reste toujours le graphisme sensuel et les couleurs qui vous mettent immédiatement dans l'ambiance indienne.