45 008 Avis BD |19 394 Albums BD | 7 695 séries BD
Accueil
Ici
 

Ici

 
 

Résumé

IciAfin d'acceder au résumé de Ici, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Ici« Ici » raconte l’histoire d’une pièce sur des milliers d’années. Richard McGuire nous invite donc à contempler un plan fixe durant 300 pages et s’amuse à nous montrer ce qui se déroule à l’endroit où se situe ce salon à travers le temps, des dinosaures au futur.

Cette aventure temporelle ne se limite néanmoins pas à nous montrer l’évolution du temps d’une case à l’autre comme lors d’une narration linéaire classique, mais mélange des scènes empruntées à différentes époques au sein d’une même case. Ces strates temporelles qui se chevauchent se font parfois écho, mais la plupart du temps, le seul lien qui les unit est le lieu où elles se déroulent.

Si ce récit au décor unique parvient à saisir le temps qui passe et va bien au-delà de l’histoire de ce lieu, je n’ai malheureusement pas accroché aux banalités qui s’y déroulent. Les scènes que l’auteur montre ne semblent mener nulle part et les dialogues n’ont aucune valeur narrative. Arrivé à la fin de cette œuvre, il ne reste donc rien à retenir et pour quelqu’un comme moi, qui se nourrit surtout des histoires qu’il lit et est moins sensible à l’aspect conceptuel, c’est trop peu. Les autres s’enthousiasmeront probablement en soulignant la force de cette œuvre qui démontre qu’au fil du temps tout finit par s’effacer et que nous ne sommes finalement que peu de choses…

Si j’applaudis le concept, je retiendrai malheureusement surtout les longueurs qui ont accompagné la contemplation de cet enchevêtrement de scènes d’une banalité extrême.


Chronique rédigée par yvan le 28/02/2016
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2344 (58,32 %)
  • 1104 (27,47 %)
  • 571 (14,21 %)
  • Total : 4019 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 27,55 27,55 27,55
Acheter d'occasion : 18,90
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 1.75
Dépôt légal : Janvier 2015

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Ici, lui attribuant une note moyenne de 1,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 7 2017
   

Non mais franchement, avec un tel album, comment voulez-vous faire un résumé ? Voilà un auteur qui explore un concept philosophique : le « Ici » de « Hic et Nunc » sauf que le nunc est absent. Laissez-moi tenter d’expliquer ce qui se passe : on dessine un salon selon un angle de vue. Dans ce salon, une cheminée sur le mur de droite et un canapé sur la gauche, une fenêtre au fonds. Pendant tout l’album, page après page, on retrouvera ce même salon sous ce même angle… à des époques différentes, du passé et du futur. Un lieu commun à l’épreuve du temps, voilà ce que l’on nous propose. Alors, au début, on a le droit juste au salon à une date donnée, au hasard 1957. Puis une autre en 1997 (au hasard, je n’ai pas retenu toutes les dates). Puis une autre en 2015… Vous avez compris le principe. Au bout d’un moment, l’auteur sentant bien que le lecteur s’est endormi, il innove : il prend le salon de 1957, y ajoute des vignettes en superposition provenant d’une, voire deux, voire trois époques différentes. Sans oublier deux trois vignettes présentant le salon à – 20000000000 avant JC où, forcément, il n’y avait rien, ou en 21105 où on comprend qu’il y a eu un tsunami.

Bref, la fenêtre que l’on voit sur cette image, j’ai eu plusieurs fois envie de me jeter dedans, tellement j’en avais marre. Sauf qu’elle est au rez-de-chaussée. Mais je suis allé au bout de cette aventure, de cette « expérience inédite de lecteur » que j’appellerai moi, pudiquement, différente. Voilà encore un auteur qui se fait plaisir, qui développe un concept autour du temps qui passe et qui arrive à le rendre soporifique au possible. On me dira certainement que c’est avant-gardiste, que c’est d’un génie à couper le souffle mais vraiment, dépenser 30 € pour cela, c’est vraiment balancer l’argent par la fameuse fenêtre (oui, oui, toujours la même !). J’ai bien essayé, en fin d’ouvrage de reconstituer l’histoire de ce salon : rien à la préhistoire, construite au début des années 1900 en face d’une maison coloniale des années 1780, elle a été le berceau de bien des familles qui s’y retrouvent, d’un quotidien parfaitement banal (si ce n’est peut-être un meurtre ?), puis inondé dans un futur lointain, pour devenir site archéologique des années plus tard. C’est sûr, le concept du temps est utilisé, d’autant que tout cela n’est pas linéaire dans l’album, mais je pense qu’en la matière, il y avait autre chose à faire.

Bref, un album présentant un concept géniabscons (je ne sais pas trop choisir, désolé), traité de façon totalement intéressa… non, chiante (là, c’est facile).