46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 10 : 3 Septembre
 

Hunter X Hunter, tome 10 : 3 Septembre

 
 

Résumé

Hunter X Hunter, tome 10 : 3 SeptembreAfin d'acceder au résumé de Hunter X Hunter, tome 10 : 3 Septembre, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Hunter X Hunter, tome 10 : 3 SeptembreCe tome peut être divisé en 3 parties :

1. Le combat entre Kurapika et Uvo. Il est vraiment très intense et on peut voir la force actuelle de Kurapika qui a beaucoup augmenté depuis l’examen des hunters. C’est un combat assez impressionnant et très révélateur de la suite…

2. Les enchères ! Léolio, Kirua et Gon cherchent désespérément un moyen de gagner 8 milliards de jenis assez rapidement. Ils doivent pour cela faire fructifier leur argent. Togashi, a crée un univers assez complexe permettant un nombre incalculable d’enchères avec des règles différentes. C’est un peu comme un casse tête où on essaye solution après solution pour parvenir à notre but.

3. Kirua et Gon à la poursuite de la brigade fantôme ! Dernière partie très intéressante et la pression que l’on peut ressentir entre les différents protagonistes est extrême. C’est palpitant et intriguant ce qui fait que lorsque l’on termine la dernière page, c’est dur de s’arrêter pour écrire cet avis !

Tome complet et très intéressant.


Chronique rédigée par Cha le 19/09/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 236 (19,92 %)
  • 18 (1,52 %)
  • 931 (78,57 %)
  • Total : 1185 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,51 6,51 6,51
Acheter d'occasion : 2,86
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.17
Dépôt légal : Octobre 2001

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Hunter X Hunter, tome 10 : 3 Septembre, lui attribuant une note moyenne de 4,17/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 7 2010
   

Tiens, j'avais oublié de l'aviser ce tome.
Revenons au moment de ma lecture!

Arrgh! Mais c'est impossible un album pareil! C'est inhumain, autant de bonnes choses d'un coup! Kurapika en finit une bonne fois pour toutes avec Uvoguine, qui fait vraiment pitié. On ne reconnaît plus le Kurapika intellectuel des premiers tomes!

Puis, une partie merveilleuse sur les enchères, le marché aux puces, le bluff, l'argent facile... Gon, Léolio et Kirua se débrouillent très bien pour trouver de l'argent mais il leur en manque encore beaucoup pour pouvoir acheter le jeu vidéo Greed Island! Ils rencontrent Zeiparu, un expert en vente et achat. Puis nos amis utilisent leur nen pour dénicher des objets rares afin de les vendre. J'aime bien la scène avec les gens qui essaient de faire baisser le prix d'une rareté.

Et d'une seul coup..... CLAC! On a l'impression d'être dans un autre manga! Gon et Kirua se font kidnapper par la brigade fantôme, on est vraiment inquiet pour eux, et on se rappelle au fond que ce ne sont que des enfants.
Et on termine avec la percée de côté...

On sent que quelque chose d'horrible va se produire, néanmoins. Ce tome est moins sombre que le précédetn, mais on a toujours autant d'appréhension à la vue de la brigade fantôme...

Décidemment, le cycle de la vente aux enchères est vraiment très entraînant! Une floppée d'ambiances différentes, pour un floppée d'émotions! Remarquable, passionnant...

L'aventure avec un grand A!

15 3 2009
   

Fin en suspense de malade, j'ai cru ne jamais pouvoir tenir pour faire l'avis, c'est tellement haletant que j'en ai des frissons, d'abord la fin du combat d'Uvoguine et de Kurapika, ensuite des révélation sétonnantes sur "Greed Island", puis un kidnapping ou on ne sait plus ou aller. Mes poils s'en sont dressés, mais même si il y a du frisson, la parlotte est revenue, surtout dans le deuxième tiers du tome, pourquoi, je sais, poue expliquer les maneuvres du trio Gon/Léolio/Kirua pour avoir de l'argent, mais ça n'a pas vraiment duré de toute façon.
La fin du combat d'Uvoguine et de Kurapika est haletante, je n'étais plus sur terre, j'étais sur la planète d'"Hunter X Hunter", entre les deux combattants, même si il y en a un qui était complètent impuissant, Uvoguine (qui n'a jamais connu de défaite) était beau dans la souffrance et la faiblesse, ça faisait plaisir à voir.
L'intrigue du jeu qui valait des millions est stoppée net par un kidnapping de Kirua et Gon par des membres de la brigade fantôme, c'est assez finement joué et on voit qu'il reste du boulot à nos jeunes héros avant de devenir les plus forts.
Le dessin continue de s'améliorer, surtout quand les personnages sont en action, c'est super bien retranscrit. Les yeux sont les éléments du visage qui transmettent le plus d'émotions en même temps.