46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 2 : La dernière bobine
 

Human Target, tome 2 : La dernière bobine

 
 

Résumé

Human Target, tome 2 : La dernière bobineAfin d'acceder au résumé de Human Target, tome 2 : La dernière bobine, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Human Target, tome 2 : La dernière bobineSurprenant album qui confirme que le polar est définitivement bien ancré dans le monde des comics. Si vous êtes depuis des années alergique aux super-héros en costumes, il serait temps malgré tout de vous mettre à la BD américaine : "Sin City", "Les enquêtes de Sam et Twtitch", "Gotham central" et donc, "Human Target" vous attendent.

Le personnage créé par Len Wein et Carmine Infantino est pour le moins atypique. Un garde du corps qui prend l’apparence de ses victimes pour tromper ceux qui les menacent. Mais pour être convaincant, l’homme se prend tellement à son rôle qu’il prend pleinement la place de celui qu’il incarne, raisonnant comme lui, mangeant comme lui, vivant comme lui. Christopher Chance a beau être plutôt solide au départ, il en résulte une grande confusion mentale. Peut-on incarner quelqu’un d’autre sans séquelles ? Rien n’est moins sûr…

Le thème est donc original et Peter Milligan l’exploite avec beaucoup de brio. L’intrigue policière est bien menée, mais ce sont surtout les errements de Chance qui rendent la lecture prenante et qui la distinguent des autres BD noires qui ornent les étagères des libraires. Servi par le trait de Javier Pulido (un Européen qui dessine d’ailleurs en se démarquant de pas mal d’auteurs américains), ce deuxième album est aussi convaincant que le premier.

Espérons donc revoir les aventures de "Human Target" en librairie française, Semic ayant perdu les droits de la ligne Vertigo de DC Comics.


Chronique rédigée par Jean Loup le 15/09/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,41 9,41 9,41
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.13
Dépôt légal : Avril 2004

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Human Target, tome 2 : La dernière bobine, lui attribuant une note moyenne de 3,13/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

15 8 2010
   

Après un sentiment mitigé à la lecture du tome 1, j'ai bien cru jusqu'à la moitié de cet album que le récit allait gagner en clarté.
La narration, en s'appuyant sur la voix-off, renforce la psychologie du personnage principal, et on retrouve le thème d'un free-lance vraiment pas loin de la schizophrénie... A la nouvelle mission de Chris Chance, s'ajoute l'identification du commanditaire du contrat sur sa tête (changeante), ce qui renvoie au tome précédent.
Et la révélation de cet élément va faire choux blanc et livrer une conclusion des plus faibles...

Le dessin de Pulido est assez agréable, le trait est clair et sobre et les couleurs de Dave Stewart proposent des contrastes intéressants. Mais cela ne suffit pas à rendre le tout haletant.
Je pensais que le galop d'essai permettrait à Milligan d'échapper à la confusion sur laquelle il joue (et sur-joue). En réalité cette suite est du même acabit, à ceci près que l'effet de surprise n'existe plus...
S'il ne s'agit pas non plus d'un ratage intégral, le tout me laisse tout de même un goût amer. Cette impression désagréable qu'il y avait la possibilité d'exploiter un bon filon, mais qu'au final la matière première n'a pas été correctement traitée, rendant ce comics ordinaire alors qu'il aurait pu s'inscrire parmi les plus originaux ; la faute à une narration trop ambitieuse qui finit par tourner en au de boudin...

15 8 2010
   

Ce second tome est meilleur que le premier, plus clair quoiqu'il joue encore parfois trop sur le flou et l'impression de ne plus savoir qui est qui et si par hasard le héros n'agit pas contre son gré dans ses moments d'"absence".
L'intrigue est rondement menée, avec une fin inattendue, quoique je dois dire ne jamais avoir été vraiment captivé.

Je persiste à ne pas être convaincu par le concept de cette série et la facilité dont fait souvent preuve le scénario quand le héros doit se plonger dans l'esprit d'un autre, pas plus que la façon dont l'auteur s'amuse trop souvent à rendre embrouiller l'esprit de son personnage autant qu'il embrouille le lecteur dans son intrigue. Et même si je trouve l'intrigue de ce second tome plutôt bonne et originale, je ne suis pas ravi de mon achat.

17 5 2007
   

Ce deuxième tome peut se lire indépendamment du tome précédent, malgré le fait qu’il nous dévoile l’identité du commanditaire de la tentative d’assassinat sur Christopher Chance en début de tome 1.

La recette de ce deuxième récit reste la même et tourne cette fois autour d’une histoire d’enlèvement, où Christopher Chance accepte de retrouver le fils d’un magnat du cinéma hollywoodien.

Si certains albums ne développent pas assez leurs personnages, l’avantage du concept de "Human Target" est que c’est le métier du protagoniste principal de s’immerger dans les différents personnages afin de les protéger, et Christopher Chance, tel un caméléon, le fait à merveille, tout en entraînant les lecteurs dans son sillage au plus profond de chacun des personnages.

Un développement psychologique très réussi, qui est combiné à un suspense policier bien dosé et qui tient le lecteur en haleine.

Au niveau graphisme, par contre, on notera un changement par rapport au premier tome, dû à la mort prématurée du dessinateur Edvin Biukovic. Le dessin de Javier Pulido est assez différent, mais est également très efficace.