46 219 Avis BD |20 032 Albums BD | 7 856 séries BD
Accueil
Horologiom
 
Note moyenne de la série : 3.70

Horologiom

Horologiom est une série BD qui est ou a été éditée chez Delcourt.
L'auteur de cette série est Lebeault (Scénariste, Dessinateur).

Horologiom est parue initialement en Septembre 1994, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Juin 2014.

A ce jour, 8 albums BD concernant Horologiom sont référencés dans notre base, et 48 avis BD lui attribuent une note moyenne de 3,70/5.

 

  • Statut : Série en cours
  • Type d'histoire : Histoire en plusieurs tomes
  • Albums parus : 7

 
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Horologiom au fil des tomes :
Evolution de la série Horologiom au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Horologiom : Intégrale

Note moyenne de l'album : 4,33
Novembre 2000
 
Horologiom : une ville entièrement régie par les lois de la mécanique, où chaque individu doit avoir une clef sur la tête, où toute émotion, tout comportement "animal" de l'individu, est prohibé. Jusqu'au jour où un funambule, arrivé par hasard, dérègle tout le système... [suite du résumé]
 
 

Horologiom, tome 1 : L'homme sans clef

Note moyenne de l'album : 3,80
Septembre 1994
 
Horologiom : une ville entièrement régie par les lois de la mécanique, où chaque individu doit avoir une clef sur la tête, où toute émotion, tout comportement animal de l'individu, est prohibé. À Horologiom, toute la vie sociale et religieuse est fondée sur les lois de la mécanique... Comme le dit le culte du Grand Rouage, "Il faut que l'être annihile toute la part charnelle et émotive qui salit son comportement. L'homme animal ne... [suite du résumé]
 
 

Horologiom, tome 2 : L'instant du Damokle

Note moyenne de l'album : 3,56
Novembre 1995
 
A Horologiom, le comité religieux et les forces civiles se livrent une lutte sans merci pour retrouver Mariulo. Mariulo, "l'homme sans clef", dont la présence bouleverse l'ordre établi. L'impitoyable Etre Contraire est lancé à la poursuite de l'intrus, qui, dans sa fuite éperdue, pénétrera au coeur de la cité.. [suite du résumé]
 
 

Horologiom, tome 3 : Nahédig

Note moyenne de l'album : 3,38
Mai 1997
 
L’Etre contraire anéanti, Mariulo se réfugie sur les hauteurs d’Horologiom avec son protecteur Sacharine. Ce dernier est bien décidé à dérégler le fonctionnement de la cité. Mais le pouvoir civil, ambitieux, dispute au pouvoir religieux, affaibli, le futur bénéfice de leur capture. [suite du résumé]
 
 

Horologiom, tome 4 : La nuit du requinqueur

Note moyenne de l'album : 3,69
Janvier 1999
 
Sans doute écrabouillé par l'effondrement de milliers de robots, Mariulo a disparu.. Pourtant, nombreux sont ceux qui le voient en rêve. Vision d'un duel entre cet homme au passé mystérieux et le Saint, champion des religieux. Plongé au coeur d'un complot religieux et politique : surprenant ! [suite du résumé]
 
 

Horologiom, tome 5 : Le Grand rouage

Note moyenne de l'album : 3,56
Novembre 2000
 
Sous la pression du Gouverneur qui détient ses amis prisonniers, Mariulo accepte le duel qui doit l'opposer au Saint. Alors que le combat dégénère, le Prédicateur et le Gouverneur sont poussés dans le vide. Mu par une force implacable, Mariulo entraîne alors ses amis à sauter dans les entrailles d'Horologiom et découvre que la ville flotte à quelques mètres du sol. [suite du résumé]
 
 

Horologiom, tome 6 : Le ministère de la peur

Note moyenne de l'album : 3,75
Septembre 2011
 
La ville d'Horologiom fut le théâtre de plein d'aventures vécues par Mariulo, aventures au terme desquelles une vengeance a été consommée et une émancipation a été en partie contrariée. Ici, on reprend cette ville et ses codes, pour développer une enquête policière. Le Major Meursy doit enquêter sur le meurtre d'un de ses seconds, Pineq, retrouvé décapité. Au travers de cette investigation, le lecteur va découvrir et re-découvrir... [suite du résumé]
 
 

Horologiom, tome 7 : Les couloirs changeants

Note moyenne de l'album : 3,50
Juin 2014
 
Seule rétribution ayant cours à Horologiom, les triangles favorisent le fonctionnement méticuleux de la cité. Naturellement, leur gestion ne se fait pas sans surveillance. Pour assurer le réapprovisionnement quotidien, les rares fonctionnaires habilités doivent emprunter un vaste dédale de couloirs dont le chemin varie chaque jour. Mais quand le système révèle des failles, il ne reste plus que le S.V.P. pour enquêter. [suite du résumé]