46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
L'histoire de Mandrin en BD
 

Histoire de Mandrin en BD (L') : L'histoire de Mandrin en BD

 
 

Résumé

Histoire de Mandrin en BD (L') : L'histoire de Mandrin en BDAfin d'acceder au résumé de Histoire de Mandrin en BD (L') : L'histoire de Mandrin en BD, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Histoire de Mandrin en BD (L') : L'histoire de Mandrin en BDPas mal… une bd historique qui ne se contente pas d’être didactique.
L’histoire de Mandrin est ici contée depuis sa naissance, en 1725, jusqu’à son supplice à l’âge de 30 ans.
Mandrin ?… en même temps un héros du peuple pour ce dernier et un vil brigand de la pire espèce pour la noblesse et les employés royaux.
Bien documentée, l’histoire scénarisé par Bonifay nous conte les principaux faits et gestes de ce personnage qui sema une sacrée panique en France par ses attaques, ses pillages, ses meurtres aussi.

Tout cela est bellement mis en images par Lacaf qui, de sa « patte », dirige ici une galerie de gueules qu’il fait « jouer » au gré des développements du scénario. Un rait réaliste, baroque à sa façon, une bonne documentation des costumes, armes et modus vivendi de l’époque nous font –à sa façon- côtoyer ce bandit de légende.
La mise en scène est également attractive, Lacaf superposant ci et là des parties de cases dont l’agencement donnent un vrai tonus à la lecture.
On ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de cette histoire vraie ; une histoire qui –à la fin- pose quand même une question : Mandrin, un bandit sympathique ou la pire des crapules. A vous de décider…


Chronique rédigée par LYmagier le 11/02/2009
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de LYmagierReflet de l'avatar de LYmagier
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,93 10,93 10,93
Acheter d'occasion : 10,35
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mai 2005

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Histoire de Mandrin en BD (L') : L'histoire de Mandrin en BD, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

Agecanonix :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de AgecanonixReflet de l'avatar de Agecanonix
27 6 2015
   

Pour qui ne connait pas l'histoire de ce contrebandier légendaire, c'est un album intéressant, la vie de Mandrin étant suffisamment riche pour mériter une Bd, car elle a tous les aspects d'un destin romanesque. Pour ma part, possédant un bouquin historique sur le sujet, je connais bien le bonhomme, j'ai même vu lors d'un voyage en Vallée du Rhône, le lieu de son supplice à Valence, je n'ai donc pas appris grand chose.

Son combat contre la Ferme Générale (équivalent des collecteurs d'impôts d'aujourd'hui) a été embelli et chanté en ballades pour faire de Mandrin le symbole d'un représentant du petit peuple luttant contre les injustices, les inégalités et les privilèges des nobles, ça augurait presque la Révolution. Et d'ailleurs les Fermiers généraux qui ponctionnaient durement le peuple et qui employaient des manières de brutes en profitant de la misère, seront tellement haïs qu'aucun d'eux n'échappera à la guillotine vers 1793..

C'est pourquoi on connait moins les crimes et l'arrogance de Mandrin. L'album porte un regard un peu critique sans occulter sa légende qui reste intacte, forgeant le mythe d'un personnage dont la popularité est restée vivace surtout dans le quart sud-est de la France ; mais il explique aussi pourquoi Mandrin est devenu ce qu'il est, tout est parti d'une injustice vécue par sa famille.

Le seul truc qui me dérange un peu dans cet album, c'est le dessin de Lacaf qui adopte un style bizarre, une sorte de flou un peu broussailleux, alors que j'aurais préféré un dessinateur au trait clair et précis comme Goepfert, Venanzi ou Norma... mais l'ensemble reste instructif et bien conçu.