46 600 Avis BD |20 216 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1 : La révolte d'Hop-Frog
 

Hiram Lowatt et Placido, tome 1 : La révolte d'Hop-Frog

 
 

Résumé

Hiram Lowatt et Placido, tome 1 : La révolte d'Hop-FrogAfin d'acceder au résumé de Hiram Lowatt et Placido, tome 1 : La révolte d'Hop-Frog, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Hiram Lowatt et Placido, tome 1 : La révolte d'Hop-FrogDans ce conte moderne, la révolte des objets nous montre à quel point nous sommes dépendants de notre environnement.

Grâce à un graphisme vraiment spécial mais très poussé (en couleurs directes) et à un scénario très bien ficelé, David B. et C. Blain nous présentent un Texas ancré dans un passé culturel indien avec les différentes influences de la colonisation de l’ouest américain.
Les colons ne sont plus les héros et les Indiens ne sont pas non plus les martyrs mais ils se défendent avec vigueur.

Cette aventure fantastique avec des personnages inquiétant et une ambiance vraiment spéciale nous donne un résultat déconcertant mais vraiment superbe !


Chronique rédigée par Djailla le 24/07/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 306 (97,76 %)
  • 4 (1,28 %)
  • 3 (0,96 %)
  • Total : 313 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 8,54 8,54 8,54
Acheter d'occasion : 2,87
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.36
Dépôt légal : Juillet 2007

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Hiram Lowatt et Placido, tome 1 : La révolte d'Hop-Frog, lui attribuant une note moyenne de 3,36/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

22 6 2012
   

Visiblement, je suis un peu passé à côté de l'album, alors que je me réjouissais de découvrir un nouvel album de (enfin dessiné par) Blain, qui, après mes lectures successives de "Gus" (autre western décalé de l'auteur), l'excellent "Isaac le pirate" (que je n'ai pas encore avisé ici, ça ne serait tarder), "Quai d'Orsay" ou encore "Socrate le Demi-chien" (séries où il n'est pas le scénariste), fait parti de mes auteurs préférés.

Le style de dessin de Blain, dans cet album est intéressant, bien que beaucoup moins joli que dans les séries citées ci-dessus. Les expérimentations graphiques y sont intéressantes, et ça reste plutôt beau à regarder, même si un peu déroutant.

Par contre, il est vrai que je n'ai jamais vraiment accroché aux scénario de David B., comme avec cet album. L'histoire n'est pas passionnante, pas drôle, pas touchante, bref elle n'a rien provoqué en moi.

Dommage que je sois resté de marbre à la lecture.

2 2 2006
   

Quand on ouvre un album signé David B. et C. Blain, on peut s’attendre à une aventure qui sort des sentiers battus. Et de fait, l’idée de départ est plutôt hors norme. Dans le cadre d’un western, une bataille surréaliste va s’engager. Imaginez donc : une cafetière qui mène la révolution contre les hommes ! Une armée d’objets qui veulent avoir un nom…

On suit donc, intrigué, les aventures d’un journaliste yankee et de son guide indien. D’un point de vue scénaristique, il n’y a pas vraiment d'autre trouvaille. Les auteurs ont imaginé pas mal de personnages intéressants sans tomber dans la caricature. La lecture est agréable, amusante parfois, encore que je m’attendais à trouver plus d’humour dans un récit qui s’y prête bien. Le dénouement, lui, n’est pas extraordinaire…

Graphiquement, j’ai trouvé cet album bien plus attirant que d’autres œuvres de Blain (comme "Le Réducteur de vitesse" ou "Isaac le pirate"). Blain a dessiné la révolte d’Hop Frog à l’acrylique : le résultat en termes de couleurs est très réussi.

23 12 2005
   

"La révolte d'Hop-Frog" est un album que je classerai dans "bd-expérimentale-à-expérimenter-soi-même". Même si les dessins ne sont pas d'une beauté exceptionnelle, il se dégage des planches un petit je-ne-sais-quoi qui me plaît (un peu dans le style "Caboto"). Quant au scénario, on pourrait le qualifier de dérangeant, surprenant, original ou bien encore inhabituel. Toutefois, ce n'est pas plus dérangeant que de lire du Kafka... et il reste bien construit dans sa forme.

Satisfait de l'avoir lu, je n'en conseille cependant pas l'achat car il risque d'en décevoir plus d'un. Par contre, si vous adhérez au style graphique et que vous êtes intéressé par un récit "Kafkaïen", foncez (mais pas tête baissée, hein ? :)).

Le lire, c'est l'essayer mais pas forcément l'adopter ! ;)

19 12 2003
   

On se laisse prendre volontiers dans le jeu de piste de David.B et les couleurs tranchées de Blain, mais c'est un galop d'essai qui préfigure la réussite des Ogres. A la relecture, je trouve les personnages bien plantés et assez attachants. La poésie de Hop-Frog nous entraine avec nonchalance quand certaines scènes nous donnent carrément des ailes (de drapeau).
En tous cas, si l'univers de ce premier tome vous a attiré, fait de l'oeil, jetez vous sur le second qui vous prendra aux tripes !

3 2 2003
   

Par avance je m'excuse auprès de mes prédécesseurs qui ont visiblement adoré cette BD...
Pour ma part, j'ai vraiment rien trouvé d'intéressant dans ce Tome1. A la limite ce serait du 3° degré, ça aurait pu être marrant mais là même pas. L'histoire est complètement grotesque, le personnage de Placido ne sert à rien du tout (il ne dit rien pendant toute la BD !), le personnage de Hiram n'est guère mieux. Le scénario semble avoir été écrit un soir de fête juste avant d'aller se coucher et les persos sont baclés. Le dessin est vraiment très moyen (et pourtant j'aime ce courant nouvelle BD) pour ne pas dire pire...
Bref : a oublier.

20 9 2002
   

Etonnant : il n'y avait qu'une critique en ligne de "La révolte d'Hop-Frog". Faut-il y voir le signe de la poursuite du mouvement des objets ? Les claviers et souris refuseraient-ils de transmettre au monde la nouvelle de la révolte des cafetières, pendules, poteaux et autres balais ? Diable, il va donc falloir qu'on s'organise ! Faites donc passer le mot, compagnons : David B. et Christophe Blain signent là un très très bon album.

Hiram Lowatt, le journaliste imperturbable, et son taciturne assistant Placido se retrouvent mêlés à une attaque des humains par les objets menés par Hop-Frog. C'est original, drôle, tragique, beau (le trait en déconcertera néanmoins plus d'un), sacrément bien mené par un tandem qui risque de nous pondre de très belles choses dans les décennies à venir.

Avec la réédition de "La révolté d'Hop-Frog" en collection Poisson Pilote, c'est une occasion rêvée de vous offrir un de ces albums à lire et à relire... "Hop-Frog, parce que je le vaux bien" !!