46 526 Avis BD |20 175 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 17 : Un sourire nostalgique
 

Hikaru No Go, tome 17 : Un sourire nostalgique

 
 

Résumé

Hikaru No Go, tome 17 : Un sourire nostalgiqueAfin d'acceder au résumé de Hikaru No Go, tome 17 : Un sourire nostalgique, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Hikaru No Go, tome 17 : Un sourire nostalgique"Un sourire nostalgique". Celui de Saï, après lequel Hikaru court désespérément depuis sa disparition. En jouant une partie avec Isumi, Hikaru a retrouvé dans son jeu celui de Saï. Et s'est remis au go. Le fantôme y trouve son compte et le fera savoir.

"Fin du cycle Saï". Inscrits en fin de volume, ces mots veulent dire qu'une page est tournée et qu'il est probable que la suite de la série ne fasse plus réapparaître celui qui a suscité la vocation d'Hikaru. Cette dix-septième livraison marque aussi le retour du héros au jeu de go et propose enfin un affrontement Hikaru / Akira !

On retrouve donc la dynamique de la série, un peu absente du précédent tome. Le dessin de Takeshi Obata est toujours aussi dynamique et plaisant, même s'il est très estampillé shonen et qu'il ne se démarque guère d'autres productions. Yumi Hotta a un sens de la mise en scène qu'elle sait utiliser dans le cadre de l'affrontement entre les deux personnages-phares de sa série.

Vous avez aimé les seize premiers ? Vous allez apprécier celui-là !


Chronique rédigée par Jean Loup le 03/06/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,64 6,64 6,64
Acheter d'occasion : 9,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Juillet 2005

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Hikaru No Go, tome 17 : Un sourire nostalgique, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

25 6 2014
   

Après un petit passage à vide de deux tomes, la série repart, et elle repart bien. Il faut dire qu'il a fallu faire le deuil de Saï, qu'il a fallu repositionner des éléments pour combler cette absence mais cette fois, ca y est. Hikaru se remet au Go, convaincu que jouer est le seul moyen de rendre hommage à Saï, et finalement continuer de le faire vivre au travers de ses coups. Notre héros, qui a définitivement quitté l'enfance pour l'adolescence (il grandit, il vieillit, il mûrit), repart à la conquête du monde du Go et enchaine les victoires, jusqu'à se retrouver une nouvelle fois devant Akira Toya. Mais cette fois-ci, ce ne sera pas Saï qui jouera, même pas la moitié de la partie, ce sera Hikaru tout seul. Compte tenu de l'histoire commune Akira/Hiraku, cette partie nous fait renouer avec cette tension si présente dans la série, et également si appréciable. Le traitement graphique reste expressif à souhait, et le jeu des regards en fin d'ouvrage n'est pas dénué d'un certain sentiment. Enfin, si faire apparaître le fantôme Saï derrière Hikaru lors des parties de Go donnait lieu à de belles vignettes, faire apparaître le fantôme du fantôme insuffle à ces parties une dose d'émotion supplémentaire.

Hikaru reprend la compétition, il est revenu à son meilleur niveau. Et la série également.

25 9 2006
   

Enfin un tome vraiment excellent redonne du ‘punch’ à la série.

Hikaru a retrouvé l’envie de jouer au Go et a retrouvé Saï dans son jeu de Go. La dualité entre Hikaru Shindo et Akira Toya reprend de la vigueur et on a même droit à leur premier affrontement depuis deux ans et quatre mois.

Un tome qui va faire resurgir l’ombre du petit coréen surdoué Su-Yong Hong que Hikaru avait affronté dans le neuvième tome, mais également celle de maître Toya qui compte participer au championnat chinois par équipes.

Mais surtout un tome qui nous livre l’ultime adieu de Saï à Hikaru : une scène d’adieu qui faisait cruellement défaut dans le quinzième tome et qui clôture ici le cycle de Saï comme il le mérite.

31 7 2006
   

Suite à sa partie contre Isumi, Hikaru a retrouvé Saï dans son jeu et veut donc recommencer à jouer ! Et c’est donc reparti pour les tournois de Go, les parties officielles, les commentaires des journalistes, ceux des anciens joueurs… Tous attendent la nouvelle vague de joueur qui va être menée par Akira Toya !

Ce tome repart avec un entrain très perceptible. On ressent de nouveau la tension des parties et on se demande jusqu’où cela va nous mener. J’aime aussi beaucoup l’attitude de maître Kuwabara. A chaque fois qu’il intervient dans ce manga, c’est pour des petites remarques très pertinentes, on sent en lui le joueur expérimenté ! Et contrairement à ses interlocuteurs, on voit qu’il lit plus loin aussi bien dans le Go que dans la vie ;)

C’est aussi la première vraie partie d’Hikaru et Akira. Le résultat est certes prévisible et logique mais je regrette qu’on n’ait pas vu plus de la partie parce qu’elle s’arrête pour nous alors qu’ils sont à égalité. Est-ce que Yumi Hotta n’a pas trouvé le moyen de montrer l’erreur d’un des joueurs sans trop le désavantager. De plus, j’aime aussi beaucoup l’interaction qu’il y a entre Akira et Hikaru. On retrouve deux enfants turbulents – même si d’habitude, Akira semble si posé et concentré – mais qui s’estiment beaucoup !

Un tome qui est à la fois intéressant pour le rythme effréné qu’il nous permet de retrouver mais aussi parce qu’il met en place la suite de l’histoire.
Il faut également noter que c’est la fin du cycle Saï :s