46 558 Avis BD |20 190 Albums BD | 7 887 séries BD
Accueil
Tome 8 : Suite du 4e jour des Eliminatoires
 

Hikaru No Go, tome 8 : Suite du 4e jour des Eliminatoires

 
 

Résumé

Hikaru No Go, tome 8 : Suite du 4e jour des EliminatoiresAfin d'acceder au résumé de Hikaru No Go, tome 8 : Suite du 4e jour des Eliminatoires, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Hikaru No Go, tome 8 : Suite du 4e jour des EliminatoiresC'est Akira, en costume et cravate, qui a cette fois droit aux honneurs de la couverture. Et ce huitième tome est plus rythmé que le précédent.

Il faut dire que le scénario peut à nouveau s'organiser autour du point fort de la série : les tournois et le suspense savamment orchestré autour des parties. Non seulement le tournoi des jeunes lions permet à Yumi Hotta de s'exprimer pleinement, mais en plus l'affrontement entre maître Kuwabara et Ogata 9 Dan fait que la tension ne retombe jamais.

Quelques personnages marquants font leur apparition, en particulier le joueur barbu qui terrorrise Hikaru. Le tome finit en plein suspense, ce qui provoque chez le lecteur l'envie immédiate d'ouvrir le tome 9.

La série renoue donc avec ses grands moments. Il est encore temps de vous plonger dans l'univers du go et de ce manga attachant, servi par des dessins agréables.


Chronique rédigée par Jean Loup le 09/10/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,64 6,64 6,64
Acheter d'occasion : 1,03
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.90
Dépôt légal : Janvier 2004

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Hikaru No Go, tome 8 : Suite du 4e jour des Eliminatoires, lui attribuant une note moyenne de 3,90/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

19 6 2014
   

Une compétition remplace l'autre et cette fois-ci, c'est le Hikaru, Inseî, qui passe l'examen de professionnel que l'on suit dans un premier temps. Un Hikaru qui a bien progressé à force de se confronter aux autres éléves de sa classe, et surtout à Saï. Mais un Hikaru dont l'âge ne lui permet pas d'avoir toute la maturité de son jeu, et qui se laisse impressionner assez facilement. Il en résulte que, alors que Hikaru doit totaliser trois victoires pour passer cette phase éliminatoire, il perd coup sur coup deux parties : tout cela permet d'entretenir du suspense et de maintenir l'intérêt du lecteur. Cette tension, cette narration, permet ainsi de donner l'impression qu'il se passe quelque chose : c'est une performance en soi parce que présenter deux personnages agenouillés devant un échiquier (Goban), et cela depuis 7 tomes, c'était surtout prendre le risque d'en perdre un ou deux en route.

Au-delà du destin d'Hikaru qui se joue, on assiste également à une partie à rallonge entre le Honinbo (niveau le plus élevé de la hiérarchie du jeu de go) et et Ogata, un mec très fort que l'on voit jouer au Go pour la première fois. Malgré la maturité plus affirmée de ces deux personnages par rapport à notre Hikaru, on se rend compte combien Ogata peut être destabilisé par le vieux tenant du titre... comme pour justifier le comportement d'Hikaru face à son adversaire barbu.

Encore une fois, je n'ai pas vu le temps passer, même si le sujet commence à devenir redondant, et la tension finale nous invite tout naturellement à ouvrir le tome suivant.

14 3 2010
   

Excellent tome parsemé de tournoi, de parties de go et surtout de ruses pour déstabiliser l'adversaire. On retrouve notre Hikaru qui joue son avenir, va-t-il devenir un professionnel de go après un peu plus d'un an de jeu ? Il faut dire qu'il a été chanceux d'avoir pu jouer contre Saï, Akira et beaucoup d'autres personnages vraiment forts.

Alors ? Scénario savamment orchestré entre parties de go endiablées, tension et émotions. La fin de ce tome est vraiment emplie de suspens ce qui nous donne envie d'ouvrir le prochain volume tout de suite, j'ai adoré !
Et comme toujours, je trouve le graphisme de cette série génial ! Je dis CHAPEAU BAS !!

19 8 2006
   

Ce huitième tome qui est divisé en deux parties est caractérisé par l’arrivé de quelques personnages intéressants.

D’un côté on va suivre Hikaru pendant les éliminatoires de l’examen professionnel et de l’autre côté on va suivre les rencontres de Go qui opposent maître Ogata à maître Kuwabara Honïnbo, avec pour enjeu le titre de Honïnbo.

Pourtant ces deux histoires parallèles vont toutes les deux mettre à jour la capacité de joueurs plus âgés à utiliser tout leur métier (et leurs trucs de vieux renards) afin de déstabiliser leurs adversaires. La rencontre de Hikaru avec ce grand barbu, va également dévoiler un sérieux point faible de Hikaru, auquel il devra faire pouvoir faire face dans le futur.

Alors que jusqu’à présent on avait un peu l’impression que Hikaru était un petit garçon indépendant ne devant rendre de comptes à personne, ce tome va également brièvement nous montrer que la famille de Hikaru se pose tout de même des questions quant à l’avenir du petit Hikaru.

31 7 2006
   

Alors qu’Akira est devenu professionnel et qu’Hikaru tente de le rejoindre, on découvre petit à petit ce monde sans pitié où des joueurs s’affrontent pour obtenir des titres prestigieux. La feinte de Kuwabara face à Ogata sur le coup scellé est excellente !

Hikaru lui en est aux éliminatoires pour l’examen qui lui permettrait de devenir professionnel ! Il lui faut pour cela 3 victoires sur 5 parties. Cependant, il doit franchir un nouveau cap du fait de son récent apprentissage. En effet, il n’a jamais joué contre des adultes… On se rend alors compte de l’importance du moral du joueur pour pouvoir gagner !

Là où les parties semblaient jouées d’avance et la victoire d’Hikaru certaine (pour une fois), c’est finalement remis en cause ce qui nous rend encore plus captif à l’histoire.

Encore une fois, c’est Saï qui m’intrigue au niveau du dessin ! En effet, c’est le seul personnage je crois à être parfois dessiné avec des traits non réalistes afin de montrer ses intensions. J’aime beaucoup ce personnage qui donne souvent l’aspect comique de ce shonen avec ses réactions d’enfant capricieux. Il me fait beaucoup rire et ses mimiques sont géniales. Sinon, on ressent bien les tensions qui existent pendant les parties.