46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 7 : Le tournoi des jeunes lions
 

Hikaru No Go, tome 7 : Le tournoi des jeunes lions

 
 

Résumé

Hikaru No Go, tome 7 : Le tournoi des jeunes lionsAfin d'acceder au résumé de Hikaru No Go, tome 7 : Le tournoi des jeunes lions, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Hikaru No Go, tome 7 : Le tournoi des jeunes lionsNouveau tome pour cette sympathique série organisée autour de la passion pour le jeu de go, qui n'a que modérement gagné l'Europe à l'heure actuelle mais ce manga devrait susciter des vocations chez les jeunes lecteurs !

On est dans un manga plutôt destiné aux adolescents, même si un adulte peut prendre du plaisir à suivre les péripéties de tout ce petit monde. Un lecteur peu habitué à lire de la BD nippone devrait plutôt commencer par d'autres titres plus adultes, sinon il risque de se conforter dans une image puérile du manga - image qui colle encore à la BD franco-belge chez beaucoup de non-lecteurs de BD, rappelons-le... :/

Le thème d'Hikaru a de quoi surprendre mais aussi séduire. En l'occurence, ce septième tome est un brin faiblard puisqu'il offre très peu de scènes de confrontations intenses, alors que c'est l'un des aspects du scénario où Yumi Hotta est la plus à l'aise. On est dans une sorte de longue parenthèse et le tome suivant se révèlera plus prenant que celui-là.

Néanmoins, si vous avez déjà pris l'habitude de suivre cette série, il est peu probable que vous fassiez l'économie de cette lecture, ne serait-ce que pour ne pas être largué. Sachez tout de même que si le hasard vous amenait à commencer "Hikaru No Go" par ce volume, vous devrez vous rappeler que ce n'est pas le plus prenant et pourrez même, dans votre grande mansuétude, laisser une seconde chance à ce titre sans prétention mais agréable à suivre.


Chronique rédigée par Jean Loup le 06/10/2005
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,64 6,64 6,64
Acheter d'occasion : 1,54
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.60
Dépôt légal : Novembre 2003

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Hikaru No Go, tome 7 : Le tournoi des jeunes lions, lui attribuant une note moyenne de 3,60/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

18 6 2014
   

Comme annoncé en fin de tome précédent, voici donc que l'on se dirige vers le tournoi des jeunes lions, celui dans lequel les apprentis joueurs de go, les Inseï, affrontent les professionnels. On découvrira donc comment Hikaru progresse dans son jeu pour pouvoir être éligible à ce tounoi auquel il va finalement particper en tant que Inseï, alors qu'Akira y participera en tant que pro. Là encore, ce qui est mis en avant, c'est cette course poursuite engagée par Hikaru contre Akira, une course poursuite qui se déroule dans les salles de jeu de go. On en apprendra encore un peu plus sur ce qui se passe dans ce monde du go, et encore une fois, on verra que Hikaru est capable, sans l'aide de Saï, de coups surprenants. Narration et dessin toujours agréables font que l'on suit ces personnages sympathiques dans un monde bien particulier sans la moindre difficulté et avec beaucoup de plaisir.

14 3 2010
   

La série continue, le septième tome déjà.

Tout comme le reste de la saga, ce tome m'a bien plu. C'est devenu un rituel pour moi de lire "Hikaru No Go" et c'est avec systématiquement le même plaisir que je lis un tome de cette série et que je suis les aventures du jeune Hikaru, personnage haut en couleurs et attachant. Yumi Hotta et Takeshi Obata maîtrise parfaitement leurs personnages et c'est vraiment sympa à lire.
Dans ce tome, pas de grosse confrontation. Par contre la psychologie des personnages est bien approfondie, c'est intéréssant. On a le droit à une suite de petite anecdote de la vie des joueurs de go : c'est cool.
Sinon, au niveau du graphisme, Takeshi Obata ne change pas, c'est toujours aussi réussi, joli et maîtrisé.
Encore un bon tome !

13 8 2006
   

Afin de pouvoir participer au tournoi des jeunes lions et de pouvoir affronter de jeunes professionnels de Go comme Akira Toya, Hikaru Shindo va devoir progresser à une vitesse fulgurante.

Cette nécessité de vitesse et cette pression (du temps) va peser sur le mental de Hikaru et va également se ressentir dans le rythme du récit et des parties. Un rythme effréné en deuxième partie de tome et un suspens qui monte crescendo.

Un Hikaru qui ne quitte plus des yeux le goban, un lecteur qui ne quitte plus des yeux les planches et les professionnels de Go qui ouvrent grand leurs yeux devant les coups de génie de Hikaru.

Aaah, si je n’avais pas déjà dépassé la limite d’âge (30 ans) pour devenir professionnel de Go ...

31 7 2006
   

Hikaru est devenu inseï et progresse petit à petit. Il rentre dans le groupe d’étude de Waya et joue avec Saï tous les jours ! Cependant, il est assailli par le doute et accumule les défaites. Yumi Hotta fait progresser Hikaru étape après étape. Son apprentissage est certes plus rapide qu’en réalité mais les paliers à franchir sont bien là ce qui rend la lecture plausible et intéressante. En plus, à chaque fois qu’un objectif est atteint – devenir inseï -, un autre apparaît – participer au tournoi des jeunes lions. On a à peine le temps de souffler après une victoire d’Hikaru qu’il y a un nouvel obstacle à franchir ! De plus, Yumi Hotta sait tenir le lecteur en haleine. Le fait de ne pas donner directement le score d’Hikaru à la fin des parties cruciales est à la fois frustrant mais en même temps, le lecteur est complètement prit dans l’histoire, il n’arrive pas à décrocher et veut connaître le nom du gagnant !

Une partie de ce tome est consacré au club de Go du collège d’Hikaru. Ce n’est pas forcément la partie la plus intéressante mais cela permet de voir l’évolution des autres joueurs/personnages de ce manga, qui sont d’ailleurs de plus en plus nombreux.

Le dessin représente bien quant à lui cette histoire. De plus, vu que je lis beaucoup de shojo actuellement, c’est vraiment agréable d’avoir des décors ;) !