46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 16 : La fédération chinoise de go
 

Hikaru No Go, tome 16 : La fédération chinoise de go

 
 

Résumé

Hikaru No Go, tome 16 : La fédération chinoise de goAfin d'acceder au résumé de Hikaru No Go, tome 16 : La fédération chinoise de go, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Hikaru No Go, tome 16 : La fédération chinoise de goParce qu'Hikaru s'est mis dans la tête que ne plus jouer au go ferait revenir Saï, le héros de la série est peu présent dans ce seizième tome qui, sans doute à cause ce cette absence, est très moyen.

Yumi Hotta se retrouve en effet en position délicate : mener sa série sur le go avec un personnage principal qui ne veut plus en faire ! Ne voulant pas se passer du jeu, elle est amenée à se concentrer sur un autre personnage, qu'on avait perdu de vue depuis pas mal d'épisodes. Isumi n'est pas antipathique mais ce n'est pas un personnage central : du coup, on a du mal à se passionner pour son parcours.

La fin du volume est un peu plus prenante et semble annoncer un retour d'Hikaru au go. C'est tant mieux car la série devrait y retrouver un souffle qui paraît trop soufreteux dans cette "Fédération chinoise".


Chronique rédigée par Jean Loup le 02/06/2006
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,64 6,64 6,64
Acheter d'occasion : 20,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Mai 2005

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Hikaru No Go, tome 16 : La fédération chinoise de go, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

25 6 2014
   

On sent bien que depuis le départ de Saï, l'histoire patine un petit peu. C'était déjà le cas dans le tome précédent, avec cette vaine quête de Hikaru, et c'est encore le cas ici. Il faut dire que le récit est centré sur un personnage secondaire Isumi, qui suite à sa défaite pour devenir pro, s'exile en Chine. Certes, on y rencontre beaucoup de personnalités, certes, cela nous permet d'approfondir notre connaissance du monde du Go à l'extérieur des frontières japonaises. Mais ce personnage n'est pas vraiment le plus marquant de la série et quitte à prendre un personnage secondaire pour assurer l’intérim pendant l'absence de Hikaru, j'aurais préféré que ce soit Waya ou Mitani. Dans tous les cas, Hikaru n'est pas là : il ne se rend pas aux parties de go officielles, et il est quasiment absent de l'ouvrage. Heureusement, les dernières pages le repositionnent au centre du récit et annoncent du mieux. C'est un tome d'attente, dans lequel les seconds couteaux assurent le service minimum en l'absence de la star Hikaru. C'est un peu comme si, lors d'un concert, la première partie durait 90% du spectacle : quelle que soit la qualité de ce qui est présenté, ce n'est pas ce que l'on est venu voir à l'origine...

Un tout petit mot sur le dessin : le style n'a pas vraiment bougé depuis le début de la série. Tout cela reste très lisible et très expressifs. Pour la première fois, je remarque que Hikaru a vieilli. Il faut dire qu'entre le premier tome et la fin de celui-ci, 2,5 ans se sont écoulés, et le gamin des premiers tomes commence à grandir : le pré-ado est devenu ado. Avec un visage un poil plus âgé, Hikaru semble avoir acquis une certaine maturité. Avec le recul, on pourrait même en déduire que Saï étant parti, Hikaru ne peut rester un enfant, il se doit de grandir...

Bref, l'univers est bien là, certains éléments nouveaux sont introduits, mais Hikaru est le grand absent de cette aventure.

25 9 2006
   

Pas évident pour Yumi Hotta de produire ce seizième tome sur le Go, avec un Saï qui a disparu et un Hikaru qui ne veut plus jouer au Go, en espérant que cela pourra faire revenir Saï.

Du coup, Yumi Hotta va se concentrer sur un personnage qui est, lui, à la recherche de son Go depuis l’examen professionnel : Isumi. Il va également en profiter pour nous faire découvrir le monde du Go chinois.

Mais le but de ce seizième tome est bien entendu de redonner goût au Go à Hikaru. Un Hikaru qui se punit en se privant de Go et qui continue désespérément de rechercher Saï. Heureusement il finira par se rendre compte qu’il ne cherche pas au bon endroit, car c’est au fond de son jeu de Go qu’il va retrouver Saï, pour une belle conclusion d’un tome qui tente de faire redémarrer cette série.

31 7 2006
   

Ce 16ème tome est centré sur Isumi et la fédération chinoise de Go. En effet, afin de reprendre confiance en lui et retrouver son Go, Isumi est parti s’entraîner en Chine. C’est donc l’occasion pour Yumi Hotta de nous montrer le monde du Go chinois !

On va donc faire connaissance avec Isumi de pleins de nouveaux joueurs chinois, tous assez forts et qui seront les futurs adversaires de joueurs japonais et d’Hikaru ! Alors qu’Hikaru traverse une crise importante suite au départ de Saï, cela peut être un peu décevant de passer autant de temps avec Isumi alors qu’on veut savoir comment Hikaru va se reprendre ! En même temps, Isumi est un personnage assez sympa, plutôt effacé dans les tomes précédents et le grand perdant à nos yeux de l’examen professionnel ! C’est donc aussi avec plaisir qu’on va le voir reprendre confiance en lui !

Le reste du tome montre Hikaru errer au fil du temps, souhaitant de tout cœur revoir Saï, souhaitant jouer au Go mais se l’interdisant en espérant que Saï reviendra… On tourne les pages avec impatience en se demandant quel choc pourra bien le réveiller et le faire revenir sur terre et reprendre la lutte pour rattraper Akira…

Et le choc est très beau !