46 533 Avis BD |20 176 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 6 : Examen d'Inseï
 

Hikaru No Go, tome 6 : Examen d'Inseï

 
 

Résumé

Hikaru No Go, tome 6 : Examen d'InseïAfin d'acceder au résumé de Hikaru No Go, tome 6 : Examen d'Inseï, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Hikaru No Go, tome 6 : Examen d'InseïEt un de plus pour cette agréable série, un !

Si vous n'avez pas lu les avis précédents (vous feriez mieux de commencer par lire les chroniques des premiers tomes, à mon humble avis... :) ) sachez que cette série est un manga dont l'intrigue tourne autour du go, célèbre jeu asiatique assez peu répandu en occident. Il n'est pas nécessaire de connaître ce jeu : la scénariste fait des efforts de pédagogie. Et ça fonctionne plutôt bien : moi qui n'ai jamais vu l'ombre d'un goban, j'ai déjà lu six tomes d'Hikaru no go !

Celui-ci est sans surprises. On retrouve les parties endiablées qui font le sel de cette série, ainsi que les personnages auxquels on s'est attaché au fil des épisodes. La partie entre Akira et l'ôza est assez prenante, avec une bonne mise en scène. Les progrès d'Hikaru laissent présager de futurs affrontements mémorables avec Akira.

En revanche, le supplément final, qui fait référence à une anecdote de l'histoire du Japon où le go a eu un rôle, est assez indigeste. On l'oubliera rapidement, d'autant que c'est une parenthèse totalement annexe.

Rien à redire côté graphisme : Obata maîtrise son sujet et joue avec les faciès des personnages pour provoquer des effets comiques. On est bien dans un shonen, un manga pour adolescents !

Gloobalement, on mord donc à l'hameçon, une fois de plus, en sachant qu'on y reviendra (il y a encore pas mal de tomes à venir !). N'hésitez pas à découvrir cette série qui, à défaut d'être le chef d'oeuvre vanté par certains, permet de passer de bons moments de détente.


Chronique rédigée par Jean Loup le 10/07/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,64 6,64 6,64
Acheter d'occasion : 1,44
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.80
Dépôt légal : Septembre 2003

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Hikaru No Go, tome 6 : Examen d'Inseï, lui attribuant une note moyenne de 3,80/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

18 6 2014
   

Pour un occidental tel que moi, le jeu de go est un jeu de société japonais qui repose avant tout sur la stratégie (entre les échecs et stratego). Dans cette série, on nous fait comprendre que ca va beaucoup plus loin : c'est le sens de l'honneur, c'est le dépassement de soi, c'est le respect de son adversaire qui sont mis à contribution dans chaque partie et le jeu de go est constitué d'une société à part entière, codifiée, composée de jeunes aspirants, d'apprentis, de maître, etc. Ce sixième tome continue de faire le tour des subtilités du jeu, des états d'esprits des concurrents, mais également de cette société. En effet, Akira est jeune pro et Hikaru est devenu Inseï, et le parcours de chacun de nos deux héros nous permet d'entrapercevoir toutes les particularités évoquées. Tout cela rest conté avec pédagogie, et surtout une certaine légéreté que permet le décalage entre la maturité d'un jeu qui a des siècles d'existence et la maturité des joueurs, qui, à l'image d'Hikaru ou de Waga, sont des jeunes ados.

La narration est toujours aussi agréable et finalement, on partage la tension des protagonistes lors des parties. Ce tome, justement, est peut-être moins axé sur Hikaru et c'est Akira qui est au centre de la scène. Ce dernier, qui est présenté comme invincible (sauf face à saï) connaît peut-être ici sa première défaite : cette défaiilance est très importante dans la mesure où on comprend qu'un autre être humain peut le mettre en défaut : tout ceci est prometteur pour le développement futur de l'état d'esprit du jeune héros, dont le sens de l'honneur est très important. Par ailleurs, encore une fois, on n'est pas assomé par la technicité et les particularités du jeu de go. Une grande part de l'ouvrage est consacrée à une partie qui se joue : on pourrait se dire que ce parti pris pourrait ennuyer ceux qui n'ont jamais joué au go. Mais la diversité des personnages et de leur réaction fait que l'on suit ce duel auquel on ne comprend rien sans sourciller.

On retrouve ainsi toute les qualités qui font que la série est accrocheuse. Attention toutefois, la répétition des parties et l'absence de véritable trame, tome après tome, pourraient lasser à la longue. Pour l'instant, il n'en est rien, heureusement !

11 3 2010
   

Le tome 6 d'Hikaru no go reste dans la continuité de la série, il reste de la même qualité.

Car en peu de tome, l'intrigue avance suffisamment pour nous tenir en haleine et pour avoir un rythme soutenue sans pour autant "survoler" des scènes.
Ce tome se passe après qu’Hikaru soit admis à l’examen d’Inseï, on découvre de nouveaux personnages et l'histoire est vachement intéressante. La partie de go entre Akira et l'ôza est particulièrement réussie, l'action est omniprésente, exercice difficile pour une partie de go (scène qui est en réalité assez lente), jeu dont les règles m'échappent (cependant de moins en moins grâce à la lecture de cette série).
Comme toujours le graphisme est excellent et à la fin du tome, un épisode bonus montrant une pièce de théâtre (représentant un passage important de l'histoire du go) ce qui donne plus d'attrait à ce volume.
Comme toujours, très bon.

12 8 2006
   

La première partie de ce sixième tome est dédié à Hikaru Shindo, qui vient de réussir son examen d’Inseï et qui, tout en continuant à progresser, finit par trouver sa place au sein de l’école Nihon ki-in. Il est bien loin le Hikaru qui n’en avait rien à cirer du Go, lui qui a réussi à convaincre son entourage familial de cette destinée et dont l’objectif est maintenant de devenir meilleur qu’Akira.

La deuxième partie de ce tome développe plus le personnage d’Akira Toya, qui lui vient de devenir pro et compte bien se forger une solide réputation parmi les joueurs de Go professionnels, afin d’atteindre un niveau que Hikaru ne pourra jamais égaler.

Bref, sur le rythme de parties de Go endiablées, ce tome continue de développer les personnages de Hikaru Shindo et d’Akira Toya en parallèle, tout en gardant le lecteur accroché au Go.

En supplément, par contre, la petite histoire courte consacrée à l’incendie du temple Honno-Ji avec les personnages du collège Haze en tant qu’acteurs n’a pas su me convaincre.

31 7 2006
   

Afin de rattraper Akira, Hikaru a laissé tomber le club de Go de son collège pour passer l’examen d’inseï ! Finalement, on ressent bien la pression qu’Hikaru ressent ; ses émotions sont très bien retransmises au lecteur. En plus, même si Hikaru a un fort potentiel (il ne serait pas le héros de cette série sinon !), son niveau est encore faible. C’est donc avec cette incertitude que l’on commence ce tome ! On continue donc de suivre les progrès d’Hikaru.

Pendant ce temps, Akira avance à grand pas. Après être devenu professionnel, il fait ses débuts par la traditionnelle partie dans la chambre du profond mystère contre le maître Zama, détenteur du prestigieux titre d’Ôza. C’est une partie très intense qui va se dérouler sur plusieurs chapitres.

Encore une fois, on est emporté par Hikaru et Akira dans le monde du Go. C’est passionnant et c’est dur d’attendre entre chaque tome.

A la fin de ce tome, un chapitre spécial nous montre la pièce ‘L’incendie du temple Honno-Ji’. Ayant plus envie de connaître la suite des aventures d’Hikaru, je n’étais pas vraiment dans de bonnes dispositions pour apprécier ce chapitre. C’est sans doute dommage pour moi mais cela montre aussi à quel point le reste du manga est bon :p !