46 533 Avis BD |20 176 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 15 : Adieu !
 

Hikaru No Go, tome 15 : Adieu !

 
 

Résumé

Hikaru No Go, tome 15 : Adieu !Afin d'acceder au résumé de Hikaru No Go, tome 15 : Adieu !, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Hikaru No Go, tome 15 : Adieu !Première vraie déception à la lecture de ce manga auquel je ne demande pourtant que d'être distrayant.

On est pourtant à un moment qui pourrait être clé dans la série : celui du départ de Saï, présent depuis le début aux côtés d'Hikaru puisque le fantôme a pris possession du corps du héros. Et curieusement, rageusement, on constate que le tome dans son ensemble n'est ni poignant ni prenant.

La longue errance d'Hikaru n'est pas suffisamment rythmée pour être captivante et pas assez chargée d'émotion pour être touchante. Avec très peu de parties de go dans ce volume, Yumi Hotta abandonne les terrains où elle est la plus à son aise. Louable intention de renouvellement, mais c'est un échec. On survole l'intrigue sans jamais s'y intéresser vraiment.

Il reste les dessins ronds et plaisants de Takeshi Obata. Il reste aussi la fidélité à cette série globalement chouette. On regrette tout de même que ce volume soit si peu marquant.


Chronique rédigée par Jean Loup le 17/05/2006
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,64 6,64 6,64
Acheter d'occasion : 4,22
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Mars 2005

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Hikaru No Go, tome 15 : Adieu !, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

24 6 2014
   

Cet album est pour moi vraiment difficile à noter. D'une part, le scénariste nous sert un coup de théâtre, un coup de tonnerre qui ne laissera pas indifférent le lecteur. Se débarrasser avec cette brutalité de Saï, de l'un des personnages qui a fait le succès de la série, est une belle prise de risque. L'incidence de cette disparition, aussi soudaine qu'incompréhensible, sur le comportement de Hikaru est également très intéressante : jusqu'à présent, ce qui lui importait, c'était surtout ses scores au jeu de Go mais sans Saï, il se rend compte qu'il lui manque plus qu'un maître : un ami. Le désespoir d'Hikaru est palpable, et touchant, et je salue cette prise de risque.

Mais là où le bat blesse, c'est que le rythme est super lent et il ne se passe pas grand chose. Suite au départ de Saï, on voit un Hikaru qui le cherche partout d'abord chez lui (c'est d'ailleurs un peu ridicule de regarder dans la salle de bains ou dans les toilettes, les fantômes étant censés être débarrassés de ce genre de détails prosaïques), puis un peu partout au Japon. Toute cette partie ralentit étrangement le rythme, et n'apporte pas grand chose à l'histoire : en moitié moins de pages, le scénariste aurait pu nous faire partager tout le désespoir d'Hikaru avec la même intensité et on a l'impresion d'épisodes qui durent un peu en longueur. Et les deux parties de go jouées dans cet ouvrage, dont une avec Ogata, ne permettront pas d'inverser ce sentiment étrange, car nouveau depuis le début de la série, que le scénariste n'avait plus grand choàse à dire. Espérons donc que le scénariste se reprenne. Par ailleurs, la disparition de Saï me semble encore peu expliquée : cela fait trois ou quatre tomes que l'on mentionne l'inquiétude de Saï, on comprend dans le tome qu'il serait arrivé au bout de sa mission, mais bon nombre de questions subsistent. Son rôle consistait-il juste à ce que Hikaru devienne fort au jeu de go. Et si c'est le cas, qui a décidé de le faire revenir ? et pourquoi Hikaru a-t-il été choisi ? Autant de questions auxquelles le scénariste n'a pas voulu répondre jusqu'à présent.

Un vrai coup de théâtre qui aurait dû retenir notre attention, mais également beaucoup d'éléments qui ne servent pas vraiment le récit. Je ne peux m'empêcher d'être un peu déçu car, à n'en pas douter, on vient d'assister à un virage dans la série et ce dernier est un peu étouffé par un Hikaru qui s'agite en vain dans tous les sens.

25 9 2006
   

Un tome légèrement décevant car, même si on s’attendait au départ de Saï (étant donné le titre de ce tome et les suggestions de Saï dans les tomes précédents), je m’attendais à un départ plus poignant.

A la place, on a droit à un départ de Saï par la petite porte, à une errance et une recherche de la part de Hikaru Shindo qui manquent de punch et d’émotions. Seul une partie de Go à Hiroshima vient rythmer ce tome plutôt déprimant.

Un quinzième tome rempli de regrets : de la part de Hikaru qui réalise lentement qu’il n’a pas toujours agi comme il fallait envers Saï, et de la part du lecteur, qui voit ici disparaître l’un des personnages les plus attachants de la série.

Mais ce tome représente tout de même un tournant majeur de cette excellente série car Yumi Hotta décide d’y abandonner la dualité Saï/Hikaru pour concentrer la suite de la série sur Hikaru. Mais en abandonnant Saï, Hikaru a également perdu son catalyseur et son envie de jouer au Go, et c’est là une pensée bien déprimante pour un lecteur qui est toujours possédé par l’esprit du Go et qui ne pense qu’à jouer au Go.

31 7 2006
   

Ce tome est à la fois frustrant et passionnant. En effet, comme l’indique le nom du tome et comme Saï nous le laissait pressentir dans le dernier tome, il a accompli sa tache et doit maintenant quitter Hikaru. S’en suit alors une recherche de Saï par Hikaru que l’on sait complètement vaine alors, on la suit en espérant revenir bientôt aux parties de Go. Cependant, Hikaru est tellement bouleversé qu’il laisse le Go de côté.

Saï est un personnage important de ce manga et je trouve qu’il donne beaucoup le ton de l’histoire avec ses différentes attitudes. En le faisant partir, Yumi Hotta recentre le récit autour d’Hikaru. Même si je comprends ce choix étant donné qu’Hikaru va devoir voler de ses propres ailes, prendre confiance en lui et se créer sa place, c’est quand même un choix important qui a été fait ici et qui n’est pas sans risque ! On ne verra plus Saï aller dans tous les sens pour jouer une partie d Go, on ne le verra plus nous commenter les progrès d’Hikaru ! D’ailleurs, Saï dit qu’il a été là pour montrer à Hikaru sa partie contre Koyo Toya et je me demande encore pourquoi. On a certes vu qu’Hikaru était le seul à voir comment aurait pu être changé le cours de cette partie et donc combien il a progressé mais bon… J’aurais sûrement ma réponse d’ici la fin de la série ;)

Et enfin, on va retrouver dans ce tome Kawai qui est également un personnage que j’apprécie, je trouve que ses interactions avec Hikaru sont assez amusantes.
Bref, que nous réserve la suite d’"Hikaru No Go" ? J’ai hâte de le savoir !