46 562 Avis BD |20 195 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 1 : Head Lopper
 

Head Lopper, tome 1

 
 

Résumé

Head Lopper, tome 1Afin d'acceder au résumé de Head Lopper, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Head Lopper, tome 1Certains comics sont des ovnis dans le monde de l’édition, c’est le cas de ce « Head Lopper », série Image Comics en 4 issues édité ici chez Ankama en 2 volumes (pour le moment seul le premier opus est disponible).

On sent qu’Andrew MacLean, le scénariste et dessinateur de cette fable « Heroic Fantasy » a été biberonné à « Dongeons & Dragons », « Conan » et autres films de monstres un peu barrés chers à Ray Harryhausen.
Tout commence lorsque Norgal, une sorte de demi-dieu viking arborant une superbe barbe blanche, arrive sur l’île de Barra où il se débarrasse d’un serpent géant à grands coups d’épée. Une fois la mission du spadassin terminée, il réclame son dû aux religieux ayant fait appel à lui. Mauvais payeurs, ces derniers vont devoir bon gré mal gré, payer le barbare tout en lui gardant rancune. A partir de là, une saga va naitre, mêlant intrigue politique, trahison et sorciers maléfiques. Autant vous le dire tout de go, ce n’est pas tant l’histoire de ce « Head Lopper » qui compte, que le charisme du personnage en lui même et le travail d’Andrew MacLean pour rendre son univers attachant. Norgal a la particularité, outre le fait d’être un guerrier remarquable, de porter avec lui la tête d’une sorcière très bavarde. La relation entre les deux, lui taciturne, elle babillarde et enjouée, apporte un second degré très rafraichissant, tout en créant dynamique inédite et une « backstorie » qui va s’enrichir au fil des pages.

« Head Lopper » a vu le jour en 2013 et c’est bel et bien grâce à une campagne de crowdfunding que l’auteur a pu se faire remarquer par Image Comics. Il faut dire que le trait d’Andrew MacLean est très particulier, à la fois simple et expressif, il fait parti des dessinateurs qui vont à l’essentiel tout en jouant avec le mouvement et la séquentialité. A mi chemin entre Mignola et John Arcudi (lisez l’excellente série « Rumble »), le dessin de MacLean se détache du tout venant en proposant un découpage vif et efficace.

A n’en point douter, « Head Lopper » ne plaira pas à tout le monde, mais il constitue une mini série qui ne manque incontestablement pas de mordant (de « tranchant » même) pour peu qu’on adhère au dessin et qu’on aime les gros barbares qui massacrent des monstres à coups d’épée (mails qui ne les aime pas ?).


Chronique rédigée par sigmar le 19/02/2017
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sigmarReflet de l'avatar de sigmar
Statistiques posteur :
  • 141 (30,19 %)
  • 134 (28,69 %)
  • 192 (41,11 %)
  • Total : 467 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 15,11 15,11 15,11
Acheter d'occasion : 32,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Septembre 2016