46 567 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Harbinger wars
 

Harbinger wars

 
 

Résumé

Harbinger warsAfin d'acceder au résumé de Harbinger wars, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Harbinger warsPour commencer sachez que sans être impératif, il est tout de même conseillé d’avoir lu le premier tome de la série « Bloodshot » ainsi que « Harbinger », pour appréhender ce récit dans son ensemble. Car ce volume « Harbinger Wars » est le premier crossover du nouveau relaunch de Vailant Comics.
Quand la série « Harbinger » offrait une relecture des X-Men, montrant l’affrontement de deux groupes: celui de Peter Stanchek et l’autre de Toyo Harada; « Bloodshot » lui était une copie de Wolverine, présentant un soldat déboussolé (comme dans l’"Arme X") avec un facteur auto-guérisseur impressionnant et une faculté innée pour tuer tout ce qui rampe, vole, bouge ou respire.

« Harbinger Wars » n’a pas un pitch très évolué, mais comme à la grande époque des « Guerres Secrètes », le but est simplement de voir tout ce beau monde se taper dessus. Le scénario est des plus simples: un groupe d’enfants détenus par l’organisation paramilitaire « Rising Spirit » réussit à s’enfuir. Ces gamins aux pouvoirs exceptionnels vont être divisés en deux: les premiers tomberont sous la coupe de Bloodshot, tandis que c’est Peter et ses amis qui viendront au secours du second groupe, réfugié dans un casino de Las Vegas.
Forcément, ces jeunes surdoués vont intéresser Harada aussi bien que le gouvernent qui fera tout pour les récupérer. S’ensuit alors une série d’affrontements titanesques entre tout ce beau monde, ainsi que des retrouvailles sanglantes.
Là où l’univers Marvel et DC semble sclérosé puisque personne ne meure jamais vraiment et que le sang est proscrit dans la plupart des comics, ici Vailant s’en donne à coeur joie. Cette mise en scène de la violence est un exutoire, même s'il est un peu pas du front, très bien mis en image par Duane Swierczynski (qui a un temps bossé sur « Deadpool »).

« Harbinger Wars » n’est pas un grand comics, il a pourtant le mérite d’être honnête. Ce premier crossover est un divertissement un peu honteux, comme une bonne série B qu’on regarderait en cachette, une sorte d‘« Expandables » version Vailant Comics.


Chronique rédigée par sigmar le 15/09/2014
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sigmarReflet de l'avatar de sigmar
Statistiques posteur :
  • 141 (30,19 %)
  • 134 (28,69 %)
  • 192 (41,11 %)
  • Total : 467 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,30 13,30 13,30
Acheter d'occasion : 12,46
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Juillet 2014