46 284 Avis BD |20 067 Albums BD | 7 866 séries BD
Accueil
Tome 6 : Golden Kamui
 

Golden Kamui, tome 6

 
 

Résumé

Golden Kamui, tome 6Afin d'acceder au résumé de Golden Kamui, tome 6, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Golden Kamui, tome 6Dernièrement, "Golden Kamui" commençait à lasser. A trop vouloir en dire sur la culture Anui, il en oubliait l'histoire principale du récit. Force est de constater que quand on perd moins de temps à parler de la cuisson du poisson d'eau douce ou du gibier, on peut faire avancer un peu plus un scénario qui commençait à partir à vau l'eau.
Ce tome se scinde en deux scénario plutôt cools. Le premier voit notre groupe affronter une étrange femme dans un hôtel de Sapporo qui n'est autre qu'un ancien prisonnier tatoué travesti et tueur en série. Un scénario qui mélange aventure et horreur avec des personnages hauts en couleurs.
Le second est une sorte de remake du film "Yojimbo" de Kurosawa, qui voit les deux vieux du Shinsengumi arriver dans un village où deux factions s'affrontent.

Ce 6ème tome est plutôt bon. Il commence à revenir à un scénario plus construit et qui développe une intrigue ainsi que des personnages qu'on avait déjà croisés. Un opus réussi pour une série qui, on l'espère, restera sur de bons rails.


Chronique rédigée par sigmar le 06/07/2017
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sigmarReflet de l'avatar de sigmar
Statistiques posteur :
  • 141 (30,19 %)
  • 134 (28,69 %)
  • 192 (41,11 %)
  • Total : 467 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Golden Kamui, tome 6, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

22 3 2019
   

Ce sixième tome est plus tourné vers l'action et justifie un certain regain d'intérêt. Il est constitué de deux histoires.

La première est assez bien vue, puisqu'elle se déroule dans un hôtel dont la tenancière est l'un des tatoués déguisé. Un meurtrier particulièrement cruel qui a truffé son hôtel de coursives, de passages secrets et de pièges en tout genre, dans lesquels elle va tenter de faire tomber nos héros. Il y a donc un certain suspense et une certaine action, ainsi que beaucoup d'ingéniosité, pour que l'intérêt du lecteur soit capté. En revanche, on ne comprend pas bien pourquoi le personnage de Ushiyama, l'un des autres ennemis de nos héros qui séjournent dans cet hôtel, est si grossier et si pataud. La tonalité respectueuse de la série pendant les premiers tomes de la série s'évanouit à cause de ce personnage. Mais pour le reste, cette première partie d'histoire est assez prenante.

La deuxième également n'est pas mal, puisqu'elle met en scène Hijikata qui va devoir choisir en deux clans qui se font la guerre pour trouver l'une des fameuse peau de tatoué. C'est assez bien rythmé, avec quelques surprises. Toutefois, l'histoire est desservie par ce nouveau personnage dont on ne sait trop d'où il sort, nommé Ogata. Par ailleurs, le physique dont est affublé l'un des chefs de clan est quand même un grande énigme et ce n'est vraiment pas joli.

En s'éloignant du mode de vie des Ainous, la série semble trouver davantage de rythme et d'action, et les deux histoires sont plus entraînantes que par le passé. pour autant, on sent bien que tout cela reste fragile et quelques éléments, que ce soit dans la narration, dans le scénario, dans les personnages ou dans le dessin réfreine quand même grandement l'enthousiasme. On sent une série qui se cherche encore au sixième album...