46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 2 : Banks contre Banks
 

Golden City, tome 2 : Banks contre Banks

 
 

Résumé

Golden City, tome 2 : Banks contre BanksAfin d'acceder au résumé de Golden City, tome 2 : Banks contre Banks, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Golden City, tome 2 : Banks contre BanksCe deuxième album est tout à fait surprenant.

Alors que le premier album nous présentait le cadre de l'histoire, dans celui ci on y entre vraiment, et elle est vraiment bien ficelée cette histoire!! Les dessins sont de qualité égale au premier opus, c'est à dire relativement jolies !

Voila l'album où les auteurs nous dévoilent vraiment l'histoire pour notre plus grand plaisir, et cet album est vraiment celui que vous devriez vous procurer !!


Chronique rédigée par gwenn le 01/01/2001
 
 
Statistiques posteur :
  • 119 (96,75 %)
  • 4 (3,25 %)
  • Total : 123 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 2,76
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.89
Dépôt légal : Janvier 2000

Avis des lecteurs

9 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Golden City, tome 2 : Banks contre Banks, lui attribuant une note moyenne de 3,89/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

Krypton :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
22 10 2010
   

Le premier album de Golden City, paru en 1999 (si je me souviens bien) avait déjà planté un cadre et présenté les personnages protagonistes de l'intrigue ainsi qu'un début de l'intrigue en elle-même. On les retrouve, avec tout autant de plaisir dans ce second album.

Les dessins et les couleurs sont superbes, le scénario est bien ficelé, les enfants sont attachants. La seule chose qui peut gêner légèrement, c'est le mouvement des personnages, qui n'est pas s'en rappeler à certaines occasions, les mouvements un peu violents et caricaturés que l'on retrouve dans les mangas. Mais cela reste néanmoins un vrai plaisir, un bon moment à passer.
On se laisse prendre par les personnages et leurs émotions, on ne peut pas se tromper de camp, il y a les gentils qui ressemblent à des gentils d'un côté, et les méchants, qui ressemblent à des méchants de l'autre... et puis il y a un personnage qui n'est pas du bon côté, et que l'on voudrait bien aider à revenir du bon... Bonne lecture.

4 7 2009
   

Un tome que j'ai trouvé d'une égale qualité par rapport au tome précédent et c'est tant mieux. Encore une fois, le scénariste nous propose une histoire terriblement efficace, dont la trame est assez convenue, avec ce complot qui se base sur l'élimination d'un dirigeant pour le remplacer par un sosie. Mais encore une fois, le traitement qui est fait à ce scénario est dynamique et sans fausses notes. Tout s'enchaîne parfaitement, on revoit les personnages du premier tomes et des nouveaux font leur apparition. D'ailleurs, il faut croire que tous ceux qui n'habite pas Golden City n'ont d'autre choix que de se livrer à des activités que la morale ou la loi réprouve : pilleurs, trafiquant d'organes ou encore tueur à gages. On découvre que notre Harrisson Banks se retrouve en bien mauvaise posture avec un complot, dans lequel trempe sa secrétaire, qui a réussi en partie, faisant de lui un fugitif. On comprend désormais qu'il fera tout pour retrouver la place qu'on lui a prise. Sinon, les retrouvailles avec sa femme nous apportent aussi un peu de surprise...

Seuls reproches : Harrisson ne trahit quasiment aucune émotion. Sa femme est morte, elle est aux mains de trafiquant d'organe, mais a priori, tout cela lui passe dessus comme si de rien n'était. Par ailleurs, les enfants pilleurs d'épaves sont trop "gentils" à mon gout. Mais je soupçonne que cette vision un peu manichéenne de ce monde, sans trop d'aspérités, permet à l'auteur de nous présenter une histoire où l'action est portée au premier plan, et qui s'enchaine remarquablement bien.

Les couleurs et les dessins sont toujours aussi bien réalisés, et participent grandement à l'immersion du lecteur dans ce monde futuriste, qui finalement nous fait un peu rêver (quand on est du bon côté de la barrière).

Encore une fois, ce fut un tome que m'a distrait, et avec lequel j'ai passé un bon moment de lecture.

24 12 2005
   

Après une excellente mise en place dans le tome précédent qui avait laissé le lecteur sur sa faim, ce deuxième tome, même s’il laisse deviner une histoire de clonage, ne révèle pas grand-chose.

L’histoire repose sur des idées qui ont déjà souvent été exploitées (trahison, conspiration, sosie, etc.), mais même si la base reste assez classique, le tout reste très efficace.

Le héros, Harrison Banks manque toujours de charisme et reste fort naïf par rapport à la position qu’il occupait (il a besoin de quasi un tome entier pour découvrir que sa secrétaire le trahit). Pour moi ce sont les enfants pilleurs d'épave et les personnages secondaires (Chacal, Amber la tueuse mère de famille, etc.) qui ont le charisme nécessaire pour porter cette série et donner de la profondeur à ce scénario plutôt léger.

Le graphisme reste impeccable, ainsi que les couleurs, même si les puristes regretteront l’apport excessif de l’ordinateur.

Bref, un tome bien rythmé qui se laisse lire facilement et dont on attend impatiemment la suite.

4 10 2005
   

On continue à suivre les aventure de Banks avec autant de plaisir...

Le premier tome était bon malgré quelques défauts, mais, là, l'histoire se précise... on a droit à quelques rebondissements dans l'intrigue, à de l'action... et les personnages commencent petit à petit à sortir de leur manichéisme primaire...

Graphiquement, ça passe toujours aussi bien, c'est toujours aussi bleu et on ne voudrait pas qu'il en soit autrement...

Je sens que, sans parler de chef d'oeuvre (faut pas exagérer non plus !) nous avons droit à une bonne série d'aventure / action... vivement le tome 3 !

2 2 2005
   

On dit que le plus dur c’est de confirmer ! Et après un premier album introductif prometteur, ce deuxième tome vient confirmer que Golden City est une série qui vaut vraiment le détour.

Côté dessin, rien à changé à par rapport au T1, c’est toujours aussi beau (j’inclus aussi ici la mise en couleur). Faire cohabiter tout ce bleu (la terre étant dans ce futur proche quasiment recouverte par les mers) tout en rendant la lecture plus qu’agréable est pour moi une belle performance.

Et l’histoire dans tout ça ? Et bien, on commence à voir quelle direction prend l’intrigue de la série, avec l’apparition du sosie du jeune milliardaire Banks, qui va bien sûr prendre la place de ce dernier… Mais mis à part ça, ce deuxième tome ne nous révèle au final que peu de chose pour notre plus grand plaisir… Qui est derrière la machination visant Banks ? Quel est cet étrange labo ? Où est la femme de Banks ? Quelle est la nature du complot ?... Il ne me reste plus qu’à me jeter sur la suite.

12 11 2004
   

Après un album d’introduction qui m’a agréablement surpris, et qui était très réussis, voici le second volet de cette série… et bien autant vous dire tout de suite que c’est tout aussi réussi…

On en apprends un peu plus sur la machination dont est victime Banks, et les pièces du puzzle se mettent peu à peu en place et pourtant, on est loin (très loin) de tout savoir… Pecqueur nous réserve beaucoup de suspens et d’action, une formule qui a déjà fait ses preuves…

Les illustrations de Malfin sont, pour ma part, aussi réussies que pour le premier album, et les couleurs sont également appropriées…

On savoure, et on attend la suite avec impatience…

14 6 2004
   

Alors qu’il s’est fait emprisonné pour meurtre, Harisson Banks cherche à prouver son innocence et commence alors à comprendre le mal qu’il va avoir en voyant son sosie qui a pris sa place. Mifa, une des jeunes enfants va l’aider afin de récupérer l’argent qu’il lui a promis.

Ca y’est ; l’intrigue est lancée et nous voici partis à toute allure dans cette histoire. On commence à apercevoir les bases d’un complot sans comprendre vraiment son but et qui en sont les commanditaires. Mais une chose est sure : ils sont haut et bien placés et ils ont de l’argent. Bref, ce tome pose pas mal de questions ce qui donne envie de connaître la suite :
- qui est cette femme qui semble tout diriger ?
- que fait-elle dans cet étrange labo (si c’est bien un labo) ?
- que veut-elle et qui est derrière toute cette histoire ?
- …

Le dessin s’est amélioré par rapport au premier tome même s’il reste assez simpliste. Les couleurs ne changent pas. Toujours cette dominance de bleu reposante. Les scènes d’actions sont plus de couleurs vives tel que rouge / orange / jaune un peu agressif mais rien d’extraordinaire pour de la bd qui veut plaire à tout le monde.

On en apprend un peu plis sur les persos et le complot qui se trame sans en connaître les aboutissants. Beaucoup de questions sont posées qui donnent envie de connaître la suite.

1 11 2002
   

Ce tome 2 est totalement dans la lignée du premier et donc ne me decoit pas du tout, ça confirme mes espérances mais j'en attends encore plus de cette série. Nous sommes maintenant en plein coeur de 'lintrigue tout commence. Le complot autour de Banks est en route. On touche ici un autre côté du scénario.C'est toujours avec autant de plaisir que l'on constate que les enfants abandonnés que l'on avait put croiser dans le tome 1 sont encore là. Ils ont tout de même un but assez important : donner à la série une petite touche de légèreté, d'humour, et c'est assez réussit ! C'est parfaitement mené, laissant place au suspense ! On se régale, une série de science fiction sans aucune prétention qui se laisse vraiment bien lire...

Les dessins de Malfin sont vraiment géniaux. Personnellement j'aime aussi bien les dessins bourrés de détails et hyper-réalistes et des dessins simplistes, avec peu de trait. Bien spur Golden City fait partie à ce dernier groupe. Un trait efficace, assez gras ainsi qu'une mise en couleur à l'ordinateur de Schelle et Rosa parfaite qui rend cette fluidité et nous fait plonger dans un univers aquatique !