46 524 Avis BD |20 175 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Glaucos
 

Glaucos, tome 1

 
 

Résumé

Glaucos, tome 1Afin d'acceder au résumé de Glaucos, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Glaucos, tome 1Avec cette nouvelle série, Akio Tanaka, auteur du déjà célèbre "Coq de combat", revient là où on l’attendait le moins… Preuve que c’est déjà une marque de talent, puisque ce récit de plongeur en apnée possède ce petit « truc » qui vous empêche de lâcher un livre avant la fin. Loin des coups et de la sueur de "Coq de combat", il s’agit ici de Cissé, un jeune homme sauvé de la noyade par des dauphins à sa naissance, et recueillis par un pécheur l’instant d’après, le tout dans un archipel du Pacifique. Cet être noue une relation symbiotique avec la mer et développe une aptitude à l’apnée hors du commun. Vite repéré par un vieux plongeur français, il part de son île à la conquète des profondeurs et des records.

Comme ça, le scénario donne vaguement des airs du Grand Bleu de Luc Besson, mais il ne faut s’y tromper. Il s’agit bien là d’une bande dessinée et non de cinéma. Il n’est pas question, ici d’user des artifices cinématographiques pour faire passer des messages « en force » au spectateur. Loin du coté « cul-cul » du film de Besson, Glaucos fonctionne sur une réelle maîtrise de la narration. Tanaka ne sombre dans la facilité, même si il use de tous les moyens que lui offrent le manga pour démarrer son histoire, à savoir une trame purement shonen avec un but à attendre nécessitant un dépassement de soi au-delà du commun des mortels. C’est un ressort simple mais efficace, et jamais autant que lorsqu’il est mâtiné d’une ambiance fraîche et posée comme celle-ci. L’auteur nous parle d’eau : il n’est donc pas question d’un rythme effréné. Il prend son temps, ne saute pas les étapes, met assez de subtilité à un canevas de récit déjà usé jusqu’à la corde et, de fait, l’histoire « coule » d’elle-même… Question dessin, pas de soucis, c’est hyper maîtrisé. En un mot, le trait est tout simplement magnifique.

Un ton juste, une histoire humaine sur un être surhumain, Tanaka signe ici une histoire d’eau tout simplement planante…


Chronique rédigée par Mess le 26/10/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 1 (100,00 %)
  • Total : 1 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,56 6,56 6,56
Acheter d'occasion : 7,68
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Octobre 2006

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Glaucos, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

12 3 2014
   

Glaucos est une série comme on en fait beaucoup, autour d'un sport, ici c'est la plongée en apnée. Le schéma narratif ressemble beaucoup à "Ascension" par exemple, mais aussi à n'importe quel film sur le sport. Un ancien plongeur trouve en Cissé son successeur, il lui apprend les règles , les rudiments, la technique de l'apnée... Bien sûr, l'apnée est un sport dangeureux donc, il y aura des petites frayeurs et puis un peu de suspens pour couronner le tout, avec ce jeune garçon Cissé qui est né parmi les dauphins.
Rien de révolutionnaire, mais ça fonctionne bien, comme dans "Ascension" on s'étonne que le héros n'est pas l'air d'avoir inventé l'eau chaude, mais c'est surement pour montrer une progression par la suite.
J'ai trouvé le dessin assez laid, surtout pour un dessin sur la mer et les fonds aquatiques, en lisant l'avis de Piehr j'ai appris un nouveau mot, et je sais maintenant que c'est la trame qui est moche.
Je suis curieux de voir la suite pour voir si des nageoires vont pousser à Cissé.

27 10 2006
   

Oui, pas mal ce Glaucos.
On retrouve en tout cas très rapidement le fidèle trait de Tanaka, qui change ici complètement de registre : après un "Coq de combat" pétri de violence gratuite et d'actes immoraux en tout genre (mais aussi d'une narration assez terrible et d'un dessin à couper le souffle), l'auteur s'intéresse ici à une anomalie de la nature, un être humain biologiquement en avance sur son temps, capable de rester de longues minutes sous l'eau et d'évoluer en elle tel le petit poisson qu'il aurait aimé être.

Ce qui trouble à première vue, c'est la relative naïveté du héros, qui malgré son âge se comporte comme un enfant de 8 ans. En fait, j'ai vu une relation entre notre homme-poisson et Jin, le petit gamin du tome 1 de "Zetman". Un homme qui ne sait donc rien de la vie, ou presque, et qui pique des colères quand on lui interdit d'aller plonger.
Finalement, c'est un coup scénaristique assez banal, que l'on rencontre très souvent dans le manga, surtout dans le Shonen. Le truc, c'est que Glaucos est tout sauf un Shonen, et que pour le coup, c'est assez destabilisant.. comme décalé.

La seconde étrangeté de ce premier album, c'est le dessin. Certes, il est beau et dynamique : on retrouve bien le style de l'auteur, qui ne plaira peut-être pas à tout le monde mais auquel j'adhère particulièrement. Mais les trames utilisées.. vous avez vu les trames ? Regardez la trame des fonds aquatiques représentés sur la planche associée à cet album sur CoinBD : effrayant, tout simplement. La tortue semble évoluer dans un grillage baveux, pas vraiment dans une eau limpide... et c'est le cas durant tout l'album.
Je n'arrive vraiment pas à m'expliquer ce choix de l'auteur. Ou alors cet effet crade est-il le résultat de la conversion pour l'impression française ?
Dommage, c'est très laid... la couverture elle aussi est particulièrement affreuse, dommage.

Malgré tout, ce premier tome reste intéressant : la narration est sympa, le style est assez frais.. attendons la suite avant de nous prononcer sur cette série.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Glaucos, tome 1 3 3.50
Glaucos, tome 2 3 3.17
Glaucos, tome 3 2 3.00
Glaucos, tome 4 1 2.50