46 542 Avis BD |20 181 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 2 : Popaïne et vieux tableaux
 

Gil Jourdan, tome 2 : Popaïne et vieux tableaux

 
 

Résumé

Gil Jourdan, tome 2 : Popaïne et vieux tableauxAfin d'acceder au résumé de Gil Jourdan, tome 2 : Popaïne et vieux tableaux, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Gil Jourdan, tome 2 : Popaïne et vieux tableauxLa suite de l'album "Libellule s'évade" et le moins que l'on puisse dire, c'est que cet album est une grande réussite.

Le dessin deja très efficace de Tillieux nous retranscris bien tout l'univers de Gil Jourdan, la France des années 50-60. L'humour y est présent tout au long de l'album,on rit quasiment une fois par page grace aux blagues vaseuses de Libellule, et à sa prestation en tant qu'apprenti amateur de peinture lors de la reception. Crouton y est moins présent que dans l'épisode précédent mais chacune de ses apparitions est l'assurance d'une bonne rigolade.

L'histoire est simple mais efficace, on ne s'ennuie vraiment pas. Avec ses personnages attachants, un dessin de bonne qualité et un humour omniprésent, Cet album est sans aucun doute un incontournable de la série...


Chronique rédigée par Bdudule le 14/03/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 5 (100,00 %)
  • Total : 5 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,81 6,81 6,81
Acheter d'occasion : 15,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.13
Dépôt légal : Janvier 1959

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Gil Jourdan, tome 2 : Popaïne et vieux tableaux, lui attribuant une note moyenne de 4,13/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 7 2011
   

La suite de la première enquête de Gil Jourdan (sur la popaïne) est vraiment intéressante, voire haletante (ce qui n'était pas vraiment le cas dans le premier tome).

Dans l'album précédent, il n'y avait pas vraiment de suspens, alors que dans cet album, j'ai suivi le déroulement de l'enquête (d'abord avec Queue-de-cerise, puis Gil et Libellule) avec un grand intérêt. Le scénario est bien ficelé, c'est du bon policier pour les plus jeunes avec un peu d'action et pas mal d'humour.

Le dessin et les couleurs sont toujours aussi bons pour une série franco-belge des années 50. On est très proche de la ligne-claire, ce qui change un peu pour une série du journal Spirou, généralement plus caractérisé par le gros-nez.

Bref, j'ai pris du plaisir avec cet excellent tome.

21 3 2010
   

Suite et fin du dyptique de la cocaïne...J'ai passé un excellent moment de lecture, les dessins et les couleurs sont toujours excellents. J'ai finalement réussi à m'attacher à Gil, et je le trouve mieux en costume blanc et barbiche qu'avec ses vêtements normaux!
Queue-de-Cerise joue un rôle important, à une époque ou les femmes étaient des seconds rôles dans la BD (cela changera avec "Natacha"!) Libellule et Crouton sont toujours de la partie, et deviennent même amis!
Un album excellent sous tous points: la scène finale durant le banquet est très drôle!
S'il n'y aurait pas eu "les vaches", j'aurais mis 5! :)

23 7 2008
   

Suite de la 1ère et grosse enquête anti-drogue de notre détective. On remarque d'abord le rôle important de Queue-de-cerise qui débute ce tome et fait grandement avancer l'enquête. Gil Jourdan n'apparaissant qu'au bas de la page 13. Tillieux donne donc un rôle à jouer à chacun des membres de l'équipe puisque Libellule, de son côté, met en pratique ses talents d'ouvreur de coffres-forts pour lesquels Gil l'a embauché.
Quant à Crouton, il s'est encore fait berner par Jourdan, mais, pas rancunier, il sauve ce dernier et Libellule au dernier moment. Jourdan qui n'est pas très expensif côtés sentiments semble malgré tout avoir maintenant l'inspecteur à la bonne puisqu'il lui offre les lauriers de l'arrestation finale. Il sait être reconnaissant notre héros! et il le prouvera dans bien d'autres aventures.
D'autre part, on devine que Libellule gagne sa liberté suite à sa participation à cette arrestation d'un gros réseau de drogue puisque dorénavant il ne sera plus inquiété pour son évasion (tome 1).
Parlons du travail de Tillieux : et bien c'est excellent (mais ça on le savait déjà non?). Il y a quelque chose de Franquin dans son dessin. Mais ça ne sent pas pour autant le pillage de style (comme chez certains). Non, il y a le même génie, mais une pate toute personnelle dans les cadrages et les attitudes des personnages. Les décors sont superbes, en particulier les petites rues ouvrières et animées. Et les scènes de véhicules parfaitement dessinées rendent bien les effets de mouvements et de vitesse. C'est du ciné sur papier, avec des dialogues toujours savoureux. Un régal!