40 797 Avis BD |17 305 Albums BD | 6 975 séries BD
Accueil
Tome 1 : Libellule s'évade
 

Gil Jourdan, tome 1 : Libellule s'évade

 
 

Résumé

Gil Jourdan, tome 1 : Libellule s'évadeAfin d'acceder au résumé de Gil Jourdan, tome 1 : Libellule s'évade, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Gil Jourdan, tome 1 : Libellule s'évadeLe premier opus des aventures de Gil Jourdan.

Un scénario bien ficelé, de l'action, de l'humour et des dessins simples mais efficaces. Je découvre actuellement les aventures de Gil Jourdan, et je suis agréablement surpris par cette série qui a quand même plus de 50 ans.

A lire sans modération....


Chronique rédigée par Bdudule le 11/03/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 5 (100,00 %)
  • Total : 5 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Janvier 1959

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Gil Jourdan, tome 1 : Libellule s'évade, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

21 7 2011
   

Ô JOIE, j'ai entamé mon intégrale de Gil Jourdan.

Bon autant le dire tout de suite, je pensais (grâce à quelques avis et à mes souvenirs de lectures de quelques planches dans Spirou) trouver plus de suspens, une aventure plus haletante dans cet album. Cependant, cet histoire est bien meilleur que les premières histoires qui composent les premiers intégrales de "Spirou" et "Tif et Tondu" (pour rester avec les séries aventure - policier du journal Spirou). De plus, alors que les deux exemples cités avaient déjà vécus pas mal d'aventures, pour notre brave "Gil Jourdan", c'est sa première histoire : c'est donc un bon point pour lui.

Le deuxième bon point, c'est le dessin : dans un style rétro (un style Spirou des 50's) entre la ligne-claire et le gros nez (un peu comme Peyo dans son "Benoît Brisefer") : c'est maîtrisé, dynamique, très classe et les couleurs sont jolies : le dessin n'a pas pris une ride.
Pour le scénario, je m'attendais vraiment à une enquête palpitante. Pour le moment, c'est juste sympa à lire (avec une introduction rigolote), mais il manque un peu de suspens pour être accrocheur.

Néanmoins, cela reste une série qui n'a pas beaucoup vieillit, et dont j'attends de lire la suite.

21 3 2010
   

Pour une fois, j'ai découvert une série avec le tome 1! Tout est là pour nous faire passer un bon moment! Humour, aventure, action, calembours subtils... Libellule et Crouton sont vraiment très attachants, mais j'ai éprouvé du mal à apprécier Gil Jourdan, qui est un peu crâneur....
Sinon, cet album est absolument divin! Les dessins, même s'ils ont 51 ans, n'ont pas pris une ride, et les couleurs sont merveilleuses, claires et appliquées... très bonne entrée en matière de l'ancien dessinateur des pages du Fureteur dans Spirou, et assisatant de Jean Doisy, le premier rédacteur en chef du journal! "Gil Jourdan" devient vite une des séries vedettes, mais malheureusement, Tillieux décèdera prématurement à la fin des années 70...
Fin de ce dyptique dans "Popaïne et vieux tableaux" (la censure ne voulait pas qu'on écrive "Cocaïne, à l'époque...)

23 7 2008
   

C'est dans ce premier album que l'on decouvre l'univers de Gil Jourdan et on tombe immédiatement sous le charme. Tous les personnages sont déjà bien en place.
Jourdan est un vrai dur qui n'a pas le sourire facile. Il n'hésite pas à se comporter comme un voyou pour arriver à ses fins en faisant évader un repris de justice (Libellule) ou en enfermant l'inspecteur Crouton dans un sac après l'avoir assommé.
heureusement que Libellule est là pour le côté comique, avec des jeux de mots que lui seul apprécie et des répliques dignes d' Audiard. Il travaille un peu contraint et forcé pour Jourdan, mais se prendra bientôt au jeu.
Crouton est aussi un très bon personnage, vraiment excentrique avec sa tenue et sa moustache. Il rentrera un peu dans la norme dans quelques albums. C'est ici un mauvais flic, toujours ridiculisé et pour lequel Gil Jourdan ne semble pas encore avoir beaucoup de sympathie. Mais que le lecteur apprécie également.
Et il y a Queue-de-cerise, qui est une môcheté un peu masculine. Choix original de l'auteur, (dans le bon sens du terme), pour une secrétaire de 'privé', lorsqu'on sait qu'il est capable de dessiner de véritables pin-ups.
Bref, Tillieux attaque une série qui promet d'être très bonne avec de bons personnages, (même les secondaires), de très beaux décors urbains et des cadrages "cinéma" recherchés et réussis.