46 436 Avis BD |20 127 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Tome 11 : Chaud et froid
 

Gil Jourdan, tome 11 : Chaud et froid

 
 

Résumé

Gil Jourdan, tome 11 : Chaud et froidAfin d'acceder au résumé de Gil Jourdan, tome 11 : Chaud et froid, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Gil Jourdan, tome 11 : Chaud et froid1er album composé de 2 aventures réunies, ce tome nous prouve que Gil Jourdan a besoin de 46 pages pour donner toute sa saveur.
Le point fort de ces aventures est surtout dans l'action et les péripéties plus que dans l'enquête elle-même, somme toute très simple. Ces histoires courtes manquant de place pour développer tout ça sont du coup moins consistantes et pleines de raccourcis faciles.
C'est étonnant que ce soit la plus courte, moins étoffée, qui ait donné son titre à l'album. Avec ce commissaire qui, de façon peu crédible se laisse dicter la conduite à tenir par Jourdan. A noter, un des 1ers (probablement) homos de la BD franco belge en vendeur de fourrures.
"Le grand souffle" est une histoire d'espionnage industriel plus charpentée, Mais les décors de l'usine et de la rivière ne sont pas très réussis. Tillieux est fait pour les décors urbains.
L'impression général est que Tillieux n'a pas pu donner toute sa mesure dans ces 2 histoires. Tant dans la qualité du dessin que dans le développement des histoires.
C'est finalement "la maison du mystère", histoire anecdotique, qui nous donne les meilleurs décors et cadrages de l'album!
Notons pour finir la 1ere apparition du feutre blanc de Crouton qui se balladait tête nue depuis l'abandon de son chapeau plat des débuts. Et remarquons qu'il s'entend comme larron en foire avec Libellule dans la 2ème histoire. Eux qui étaient comme chien et chat jusqu'ici.


Chronique rédigée par kklodd le 03/10/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de kkloddReflet de l'avatar de kklodd
Statistiques posteur :
  • 1118 (95,15 %)
  • 43 (3,66 %)
  • 14 (1,19 %)
  • Total : 1175 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 8,08 8,08 8,08
Acheter d'occasion : 24,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Gil Jourdan, tome 11 : Chaud et froid, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 10 2014
   

Ce nouvel album marque le début d'une période où Tillieux, de plus en plus prit par d'autres séries, délaisse "Gil Jourdan" faute de temps pour dessiner.

Ceci dit, bien qu'inférieures aux grandes aventures précédentes, ces histoires possèdent leurs qualités et leurs moments mémorables. Ainsi dans 'Chaud et froid' nous retrouvons au Montecavallo, Jourdan, Libellule et Crouton auquel un de ses confrères lui a demandé de l'aide pour démanteler un réseau de trafiquants de fourrure. Une fois encore Tillieux utilise une histoire simple pour mieux y faire évoluer ses personnages et faire montre d'un humour et d'une narration hors pairs. En cela peu importe le nombre de page d'un "Gil Jourdan", ces histoires conservent toujours un rythme aussi savamment maîtrisé et distillé.

Chose d'autant plus vrai lorsque l'on lit 'La Maison du mystère'. En trois pages, l'auteur parvient à proposer une intrigue ainsi qu'à établir une atmosphère plutôt prenante. Aucune des cases n'est superflue et chacune servent une narration ultra compressée par le biais qu'un cadrage concis et nerveux. Je connais peu d'auteurs, même parmi les plus grands, qui arrivent à rendre mémorable un mini-récit aussi anecdotique !

Je finirais ce tour d'horizon en évoquant 'Le Grand souffle', où Jourdan se rend dans l'Aveyron chez le frère de son concierge qui souhaite démêler ce qui se cache derrière un mystérieux et puissant souffle d'air qui hante la montagne avoisinante. L'enquêteur découvre alors que c'est à cet endroit que se cache une soufflerie aéronautique. L'histoire bascule dès lors du côté de l'espionnage offrant de magnifiques scènes de bagarre ! De même, Crouton et Libellule sont tout spécialement mis en avant. Ainsi si l'on peut se questionner sur l'utilité pour l'intrigue des scènes avec les voitures, le running-gag des lits pliants arrache sans mal de bons moments de rigolade.

Somme toute si les planches du 'Grand souffle' ne sont pas les plus marquantes de la série, d'un point de vu général, "Chaud et froid" offre un divertissement de premier plan qui mérite au moins une lecture ne serait-ce que pour ses personnages et son humour !