46 562 Avis BD |20 195 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 8 : La non-belle
 

Giacomo C., tome 8 : La non-belle

 
 

Résumé

Giacomo C., tome 8 : La non-belleAfin d'acceder au résumé de Giacomo C., tome 8 : La non-belle, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Giacomo C., tome 8 : La non-belleAvec ce huitième album, la série est définitivement en rythme de croisière.

Le lecteur fidèle aux aventures du séducteur dans la Venise du XVIIIe siècle ne sera en rien désarçonné. "La non-belle" fait suite au tome 7 (ne le lisez pas sans avoir lu l'autre, sinon vous n'allez rien y comprendre) et s'inscrit en plein dans l'ambiance de la série. L'album s'ouvre sur une scène de comédie et s'achève également avec des rires, tout en solutionnant l'intrigue policière et les meurtres qui lui sont liés. Opter pour une ambiance plus sombre aurait peut-être donné de la force à l'album ? En tout cas, on ne peut que constater que, sans être raté, l'album ne marquera pas durablement les esprits.

Il y a bien quelques éléments à glaner par-ci par-là, ne serait-ce que ce personnage à la bouche chevaline qui orne la couverture. Mais on aurait aimé que Dufaux et Griffo tirent davantage du contexte de l'Italie de l'époque et de leur personnage qui s'enferme peu à peu dans des aventures honnêtes mais pas essentielles.


Chronique rédigée par Jean Loup le 31/01/2009
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 9,98 9,98 9,98
Acheter d'occasion : 14,27
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Septembre 1996

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Giacomo C., tome 8 : La non-belle, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 1 2012
   

En premier lieu, je pense que les auteurs auraient pu intervertir les titres et couvertures des tomes 7 et 8, ce dernier permettant véritablement d'associer et d'impliquer Angelina aux évènements qui se trament à Venise ; la non belle Elvira passant pour le coup au second plan. En second lieu, je voudrais attirer l'attention sur cette couverture particulière, mettant en scène de façon plutôt flatteuse la nouvelle promise de Giacomo. A la vue de cette couverture plutôt réussie, on a presque du mal à imaginer que l'intérieur de l'album relève d'un graphisme des plus classiques.

Pour le reste, le scénario se déroule tranquillement mais sans grand éclat non plus. J'ai beaucoup apprécié le début de l'album, qui joue à fond dans le registre comique, mettant en scène la première visite nocturne de Giacomo dans la chambre d'Elvira. En revanche, dès que l'enquête policière sur la série de meurtres revient sur le devant de la scène, l'ensemble devient moins croustillant et beaucoup plus calme. Je trouve un peu tiré par les cheveux cette histoire entre l'assassin, qui sort de nulle part, et la pauvre Angelina emprisonnée dans l'attente de sa pendaison. Il n'y a pas vraiment d'enquête, mais des heureux hasards, qui font que finalement Giacomo démasque le coupable. J'ai trouvé toute cette partie un peu plus laborieuse qu'à l'accoutumée et le déroulement du scénario manquerait presque de surprises et de relief. Pour un peu, on s'y ennuierait et je n'ai été que moyennement intéressé par cette histoire qui remonte à l'enfance d'Angelina. J'y vois surtout un prétexte de faire sortir la belle rousse de prison.

Les instants comiques, trop peu nombreux à mon sens, ont du mal à venir pimenter cette histoire policière au final assez terne, et à l'intérêt limité.