46 562 Avis BD |20 195 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 12 : La Fiammina
 

Giacomo C., tome 12 : La Fiammina

 
 

Résumé

Giacomo C., tome 12 : La FiamminaAfin d'acceder au résumé de Giacomo C., tome 12 : La Fiammina, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Giacomo C., tome 12 : La FiamminaNouvel opus d'une excellente série.

Scénario et graphisme restent d'un excellent niveau. Une imposante documentation permet au dessinateur de reconstituer fidèlement les décors d'une cité d'époque, son modus vivendi, ses places éclaboussées de soleil et ses venelles sombres, ses palais et ses antres de débauche...

Très bien aussi : l'album (en EO) est accompagné d'un second, et très beau livre, de 32 pages. Il s'ouvre sur les Mémoires de Parmano, le valet de Giacomo, et se poursuit par un fascinant voyage à Venise où les illustrations de Griffo sont mises en parallèle avec les documents d'époque ou les clichés qui les ont inspirées.

Un bien bel ouvrage, fait de bruit et de fureur, dans la continuité des précédents.


Chronique rédigée par LYmagier le 12/03/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,98 9,98 9,98
Acheter d'occasion : 14,55
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Avril 2002

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Giacomo C., tome 12 : La Fiammina, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

1 2 2012
   

Avec ce tome, les auteurs savent remonter un petit peu le niveau d'une série qui s'était endormie et qui ne savait plus très bien où aller. La mise en scène est assez originale, avec ces rideaux de théâtre qui s'ouvrent et se ferment, faisant ainsi référence à une troupe de théâtre qui sévit sur Venise. J'ai assez apprécié cette intrigue, qui repose notamment sur des personnages plus piquants qu'à l'accoutumée, comme Bonbon, comme ce maître d'armes, comme ces acteurs, et surtout, comme la Fiammina. Depuis bien longtemps dans cette série, je ne m'étais pas arrêté sur les personnalité des uns et des autres, faute de charisme. Il faut bien avouer que dans cet album, les personnages sont dignes d'intérêt... comme les décors d'ailleurs, plus réalistes, plus fouillés, et peu clairs que ce qui a pu être proposé dans le passé. Par ailleurs, j'ai également apprécié que l'on s'intéresse, en fin d'album, aux origines de Giacomo, ainsi qu'à ce lien qui l'unit à la Fiammina. Les auteurs ont su me réveiller avec cette évocation du passé. Là où je m'inquiète, c'est que cette histoire, prévue en deux tomes, semble avoir presque tout dit dans le premier tome et on se demande ce qu'il reste à découvrir dans la suite.
Après quelques tomes de galère, voilà que les auteurs nous proposent enfin un tome acceptable, suffisamment en tout cas pour avoir envie de lire la suite.